Nail art impression Ikat / Enième version !

QUOI ? L’été est là depuis près de 10 jours et Pshiiit n’a pas encore posté une enième version de son nail art tant adoré, le print Ikat ? Quelle looseuse celle là. Qu’à cela ne tienne, je remédie à ça aujourd’hui et vous montre rapido ce que j’ai sur les ongles pour accueillir ce mois de Juillet comme il se doit ! Mesdames, voici mon quatre vingt douze millième nail art ikat. ET JE N’EN SUIS TOUJOURS PAS LASSÉE !
Ikat print nailart
Comme vous pouvez le voir, j’ai fait une version Bi-gout, comme les malabars ! Et vu que j’ai également adoré le résultat avant que j’y rajoute tout mon motif noir, j’ai fait une petite photo de ma première étape, simplissime, mais qui fait toujours son effet:Bi color nailart
Les couleurs choisies sont donc le vert "néon" de Claire’s, un peu mon allié de tous les nailarts en ce moment (je vous l’ai déjà dit mais un rappel ne fait pas de mal: si vous le croisez, foncez, ce vernis à un petit prix mais il a vraiment tout d’un grand vernis!) ainsi qu’un vernis rose fruité de chez Estée Lauder, on me l’a envoyé il y a un petit moment maintenant et je n’avais jamais pris le temps de le tester (j’ai même un peu honte d’ailleurs, mais vous savez que les roses et moi on a toujours besoin d’un petit moment pour s’apprivoiser!), c’est chose faite, et ce en une seule couche ! Son nom est Tumultuous Pink, un rose somme toutes très classique, mais un flacon sublime qu’on prend plaisir à utiliser.
Ikat print nailart Ikat print nailart Ikat print nailart Ikat print nailart Ikat print nailart
J’ai fait un petit gif animé, comme d’hab, pour voir les étapes et les différents outils utilisés (pas grand chose ici d’ailleurs, juste un pinceau fin et le reste est fait directement avec le vernis puisqu’il n’y a pas besoin de précision ou de lignes droites ultra nettes):
Tuto-nail-art-ikat-bicolore

Ikat print nailartVoili voilou, je porte ça aujourd’hui avec un simple jean brut et un tshirt blanc histoire de modérer l’aspect chargé, et au final ça apporte juste la petite touche de pep’s et d’été dont j’avais besoin ! Je vous quitte ici puisque j’ai encore une tonne de travail qui m’attend, j’espère que cet intermède nail art dans votre journée vous aura fait plaisir ! Des bisous et… BON PREMIER JUILLET !
Sans titre-3

Formula X Press Pods // Vernis monodose… Vraie bonne idée ?

Vous n’avez pas pu passer à côté si vous avez récemment mis les pieds chez Sephora ou sur leur site internet: une nouvelle marque de vernis plutôt connue et réputée aux US a fait son entrée dans l’hexagone à gros coup de publicité, murs de vernis et autres coups de marketing. Mesdames, acceuillons à bras ouvert Formula X dans nos vernithèques ! Au départ j’étais sceptique voire carrément à contre courant et puis j’ai finalement cédé à la tentation, en bonne consommatrice que je suis, quand je me suis retrouvée devant le stand au détour d’une aprem shopping. Tant de nuances, textures, reflets et paillettes ne pouvaient pas me laisser indifférente et j’ai testé plusieurs couleurs de la marque ces dernières semaines en plus de leur topcoat et autres bases et "nettoyant d’ongles". Ce n’est pas de toutes cette panoplie classique dont je viens vous parler aujourd’hui… Non, aujourd’hui je vous présente un OVNI sur la planète NPA: les Press Pods.

Formula-X-Press-Pods-ReviewPress Pods ? Whatizzite ? Il s’agit d’une merveilleuse innovation, une idée de génie (vraiment?) qui pourrait se voir comme une petite révolution chez les amoureuses de laques…. Un pack contenant 24 monodoses de vernis à ongles de nuances différentes, à usage unique donc, qui nous permet de changer de vernis où que l’on soit. On nous promet deux couches sur nos 10 ongles par mini-vernis. Une seule et unique manucure. Du moins c’est comme ça qu’on nous le présente…

Formula-X-Press-Pods-Review
Formula-X-Press-Pods-ReviewQu’on se le dise: la packaging est canon, aussi bien le pack que ces petits bébés vernis trop chouchous à qui on a envie de faire des câlins. Question marketing, ils ont fait fort, on ne passe pas à côté sans le prendre en main, sans être intriguée, sans avoir envie de le tester. Bien souvent, on le repose, parce que bon, le prix de 34 euros et des poussières a tendance à bien freiner, qu’importe la taille de la bourse. Sans vous mentir, je n’aurai pas mon blog, jamais je n’aurai pris le "risque" de m’offrir ce pack, un peu risqué quand même, les 30 balles mis dans un truc hasardeux… (surtout que juste à côté il y avait le corner Dior et ses valeurs sûres ^^). Mais voilà, on est aussi là pour tester ensemble les nouveautés qui sortent, alors je me suis lancée ! On y va ?

Formula-X-Press-Pods-Review-test

Comment ça se passe ? On se munit de la monodose choisie et on "craque" le petit capuchon en plastique. Attention, une fois craqué, la monodose a signé son arrêt de mort, plus moyen de réenfiler le pinceau dans le chapeau si on a changé d’avis sur la couleur qu’on veut porter. Donc prenez deux bonnes heures de réflexion avant d’effectuer le geste qui vous fera perdre un peu moins d’un euros et cinquante cents.
Formula-X-Press-Pods-Review(très pratique, ils ont pensé à mettre les noms des vernis sur le dessous des capsules!)

Formula-X-Press-Pods-Review
Une fois craqué, on découvre le pinceau. Sur le coup, on a peur et on veut partir en courant. Loin. Il a plus l’air d’un balais brosse que d’un pinceau de vernis et même pour les habituées telles que moi, ça fout les pétoches grave. Fort heureusement une fois imbibé de matière il s’assouplit et prend une forme agréable, on reprend confiance et on ose se lancer dans la pose.
Formula-X-Press-Pods-Review
_Formula-X-Press-Pods-Review
Jusque là, on est super heureuse de ce que l’on est entrain de vivre. Mais quand on arrive à l’étape pose, les choses se corsent. Et pas qu’un peu. Déjà, il faut réussir à faire sortir de la matière, à enclencher le processus. Pour cela, on appuie sur le corps en plastique jusqu’à voir apparaitre la première goutte. Et là, on ne sait pas trop quoi en faire. On voit bien que si on se lance direct sur l’ongle, on va faire des pâtés puisque la matière n’est pas diffusée dans le pinceau, et en meme temps, le ton menacant du "10 DOIGTS // 2 COUCHES // PAS UNE GOUTTE DE PLUS" plâne au dessus de nous et on n’ose presque pas se servir d’une palette pour répartir la matière de peur de se retrouver avec un petit doigt nu arrivée à la fin de notre manucure. Pas cool. De mon côté, j’ai choisi l’option palette… J’ai donc mis la goutte de vernis sur mon carton et j’y ai trempé le pinceau. J’ai fait la première couche de la première main, tout s’est à peu près bien passé…. même si la capsule est VRAIMENT très rigide et qu’il faut appuyer comme une brute pour faire sortir la matière. Ce qui nous fait trembler. Ce qui nous empêche d’être précise. A peu près bien passé je vous disais.
Mais alors le drame arrive lors de la seconde couche. Le pinceau a commencé à sécher, on ne peut pas le "tremper", on continue d’appuyer comme une brute, on en arrive presque à la crampe. Et pourtant. La deuxième couche s’avère impossible. Pâté, traces de pinceau sec. On avait peur de ne pas avoir suffisamment de quantité mais en fait on a même pas l’occasion de le vider, il est devenu inutilisable avant d’avoir le plaisir de finir la dernière goutte.  J’ai cru que c’était moi le problème alors j’ai tenté l’expérience trois fois, avec trois capsules différentes. Mais aucune des trois ne m’a permis de faire des choses vraiment propres.  Ca a été plus easy avec les textures crèmes (beige et gris) mais c’est resté très approximatif.
formula-x-press-pods-review-anim

Formula-X-Press-Pods-ReviewAu dessus, un superbe vernis gâché par une pose médiocre. Et pourtant, j’en ai posé du vernis dans ma vie. Mais là, même avec la meilleure volonté du monde, je n’ai réussi à faire que des cochonneries. En dessous, la texture crème a été plus facile à gérer, sauf que, comme on peut le voir sur l’index, la matière a séché bien trop vite pour que j’ai le temps de réaliser ma pose. Résultat, j’ai des traces de pinceau et c’est franchement pas très classe.
Formula-X-Press-Pods-Review
Formula-X-Press-Pods-Review3 Cadavres de Pods, 3 manucures ratées. Je me suis arrêté là pour cette fois, n’ayant plus envie de me payer des crampes de pouces à 1,50euros. Formula-X-Press-Pods-Review
Sans titre-13LES + :
►Une idée de génie pour les filles en déplacement qui n’ont pas envie d’embarquer 24 flacons de vernis avec elles mais qui ne peuvent pas s’empêcher de changer de couleurs comme de petite culotte.
►Un super moyen de découvrir les couleurs et textures de la marque. Une gamme de 24 nuances sans fautes de gouts avec des couleurs tout à fait portables dans toutes les situations. Pas de jaune fluo ou de vert caca d’oie à l’horizon, sans pour autant tomber dans du gros classique. En gros, la sélection de couleur et texture est top !
► Un packaging vraiment sympa pour faire un cadeau original à une beautysta/nailista
►Un point qui est dans les plus aussi bien que dans les moins: un prix de 34 euros relativement doux pour 24 couleurs différentes… même si….

LES – :
► Ce prix veut également dire, 1,50 euros la manucure. Si tu as la chance de la réussir du premier coup. Si non, ça risque de devenir très vite très cher.
►La technique n’est pas au point: la capsule manque vraiment de souplesse et la matière du vernis aurait du être adaptée au format: elle aurait du être plus fluide que dans un vernis normal, sécher moins vite.
►On a, en fait, un peu l’impression de se payer une boite d’échantillon. Je verrai plutôt un pods en cadeau dans mon sac de shopping sephora à côté de mon enième vapo-pub Dior Addict et Aqua Di Gio. Ca ca serait VRAIMENT cool. Et si j’aime l’échantillon, je m’achète le flacon full size et j’en profite. Je n’avais encore jamais payé pour un échantillon.
► On a ni base, ni topcoat, ni dissolvant. Si on vend l’idée de manucure de voyage, des dissolvants formats pods seraient vraiment les bienvenus, car bien souvent le plus relou c’est d’embarquer son gros flacon de dissolvant dans la valise !

Voilà, vous l’aurez compris mon avis reste mitigé voire carrément mauvais, même si j’encourage vivement l’idée et l’innovation. Je pense que ce produit n’était pas encore "prêt" à sortir, qu’il aurai mérité un peu plus de réflexion. Je vous rappelle encore une fois que la marque n’est distribuée que chez Sephora, et que le prix du pack de 24 unidoses est 34 euros. Alors, avec tout ça, vous êtes tentées ? ou alors vous avez testé ? Qu’en avez vous pensé ? Vous vous êtes mieux débrouillées ? ^^ J’ai hâte de vous lire, je vous quitte ici et vais vite retrouver mes flacons, les vrais ! Bises à toutes !

Banana Nail art // The Small Print inspiration

BANANA
Hello les nailsta’s ! J’espère que vous allez bien :) Je vous retrouve aujourd’hui pour un graaaand classique de l’été, un incontournable même, mais que je n’avais encore jamais réalisé par ici ! (j’avais bien essayé l’an passé, mais mes pinceaux étaient si nuls que mes bananes ressemblaient plutôt à des orangutans. Pas cool.) Je disais donc: un nail art incontournable, j’ai nommé le nail art BANANE. Dis comme ça, on a un peu l’air ridicule, je vous l’accorde, mais attendez, vous allez voir, en vrai c’est cool:
Banana Party summer nailart
Petite présentation de ce qui m’a donc servi aujourd’hui:
En guise d’inspiration tout d’abord nous avons ma superbe, magnifique, merveilleuse, délicate, discrète ET PAS DU TOUT KITSCH coque d’iphone ! Tadaaam ! Achetée sur Etsy juste ici, j’ai pris sa pote ananas dans mon panier également. Elle est arrivée vite, elle est canon, elle respire le soleil et elle est super hard à prendre en photo. D’ailleurs TOUT mes outils du jour ont été hard à prendre en photo. Bin oui, ils sont roses, quasi fluos, et dehors il était midi et c’était le full soleil. Donc pardonnez moi d’avance hein, merci bien.

En guise de vernis de base j’ai choisi le Nfu Oh Mor04 (dispo dans la boutique ici). Cousin du fameux flip flop fantasy de China Glaze c’est un rose coraillé crémeux néon qui cartonne. Et en plus, il sent la cerise (MIOUM). Par contre, je le redis en guise de sécurité: ne vous fiez pas trop aux images pour imaginer sa couleur parce que…. elle n’est pas "juste". Malgré tous mes efforts je ne suis pas parvenu à vous la rendre correctement :(

En guise de jaune bananananana (c’est le dessert que sert l’abominable homme des neige – ne me remerciez pas, moi aussi je l’ai en tête depuis ce matin-) j’ai pris mon fidèle Nars parce que c’est sans doute le plus JAUNE de ma collection, mais évidemment on en trouve dans d’autres marques (je crois que celui ci était une édition limitée – baybè-)

Pour les cernes noires de mes bananes, on ne change pas une équipe qui gagne: pinceau fin (Raphael 6/0) + encre de Chine pébéo et on est bons, ça ne bave pas au topcoat, c’est précis, c’est VRAIMENT noir, c’est fluide. Combo parfait.

Pour l’index, j’ai posé PayDay de FUN Lacquer. Je pensais qu’il était couvrant, résultat j’ai abandonné cette idée à la 4ème couche environ, du coup bah, je ne l’aime pas trop, j’ai vu des dorés pailletés carrément plus cool dans ma vie. Voila voila. Déception.
Banana Party summer nailart
TUTO-NAIL-ART-BANANE
Le tuto animé, simplement pour que vous puissiez voir les étapes que j’ai faite pour réaliser le nailart !

 Banana Party summer nailart
(Mes chou-ssures et la manchette sont de Topshop !)
Banana Party summer nailart
Banana Party summer nailart
Banana Party summer nailart
Banana Party summer nailart
Pour celles qui connaissent, vous savez déjà que même si j’ai réalisé ce nail art à la main, il peut facilement se faire en stamping (pour les flippées du pinceau / les pressées) avec la plaque de chez Topatopa avec laquelle j’avais également réalisé ce nail art il y a quelques temps !
TROPICAL NAILART

Voilà les filles nous arrivons à la fin de ce billet, en espérant très fort qu’il vous ait plu ! Belle journée à toutes <3
Sans titre-3

PS: n’oubliez pas le challenge nail art !