OPI & Bourjois // Test de stamping dégradé

Coucou les filles ! Aujourd’hui je viens vous montrer des tests, pas franchement concluants, mais des tests quand même. Lors d’une discution twitter avec Bouille de Gum je me suis souvenu que cet hiver j’avais fait un stamping en dégradé sur un ongle dans ce billet ci. Alors comme le gradient est à l’honneur actuellement j’ai voulu retenter l’experience, et…. Je vous laisse juger l’étendu des dégâts par vous même :

Premier test effectué avec le Skull & Glossbones d’OPI puis avec konad et essie en stamping. J’esperais naïvement que les couleurs se fondraient entre elles pour former un dégradé, et je constate que c’est lamentablement loupé! En fait, ca ne se fond pas. La démarcation est hypra nette, et le résultat fait un peu crado du coup… Je ne me suis pas laissé abattre, j’ai voulu retenter avec des couleurs moins contrastées, me disant que ca allait le faire grave :

Clairement, double loupé. Mais là au moins, de loin on ne voit pas que c’est loupé, on croit que tout est normal ^^. J’ai donc posé le trèèèèèès joli petit vert d’eau de la collec de bébé Bourjois en base (sans doute mon préféré de tous) et j’ai stampé du blanc et de l’argenté par dessus avec une plaque Cheeky. Et bon, on va pas se le cacher plus longtemps, soyons franches, c’est pas gégé. Ca fait "tache" au final, donc le dégradé en stamping, pour ma part, je le classe dans les mauvaises idées. Si vous avez tenté et que ca a eu un joli rendu de votre côté, n’hésitez pas à partager, que je pleure un peu !

Voili voilou, je vous rappelle que ceci est un billet pré-écrit, et qu’à l’heure ou je vous parle je suis sans doute entrain de boire un cocktail au bord d’une des 5 piscines du Palace dans lequel je réside grâce à vous :). Oh et, je suppose qu’il n’est pas utile de préciser qu’il fait sans doute 35°? Ahhhhhh….. La vie is so Hard. <3 Bisous les filles !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Bourjois – Beige Distinction // Le calme après la tempête néon!

Bonjour les filles ! Le grand questionnement après l’aggression visuelle d’hier s’est posé. Que puis-je bien poster après un rose fluo neon de ouf? De la paillette? Du pastel? Un nail art élaboré? Un truc calme?

Le choix a été vite vu: trônant sur ma "table à swatcher" (non ne vous imaginez pas une longue table de 24 convives, il n’en est rien) ce petit sortait clairement du lot. Choisis moiii choisis moiii qu’il disait! C’est donc le joli Beige Distinction qui a été l’heureux élu. Bourjois nous a fait ici un beige bois de rose très sympa, très doux, avec un petit côté romantique qui n’est pas pour me déplaire.

Pour l’application, c’est un vernis crème très lisse et fluide. Aucun soucis donc, couvrance presque bonne à la première couche quand on est pressée, j’en ai posé deux parce qu’en photo ca rend quand même beaucoup mieux. Je vous reparle du pinceau panoramique? Personnellement j’aime le fait qu’il ait exactement la forme de ma lunule, je peux faire mon ongle en deux, voire parfois même un passage et c’est plutot pratique. Brillance tout à fait correct, je pose du top par habitude pour protéger ma manucure, mon fameux et indétronable Seche Vite d’amour. J’ai rélféchis à un nail art à lui ajouter, et en même temps j’ai trouvé qu’il était bon aussi de se la jouer "madame" et de ne pas trop en faire parfois… Sans plus attendre, voici le résultat sur mes ongles:

A la manière de Cherchez Charlie, vous pouvez deviner où se cache Pantone sur cette photo… ^^

Il est plus vieux rose que beige tout de même, je tiens à le préciser…

Et pour finir, une furtive photo du résultat après mon choix final: Un petit stamping floral discrétos sur l’annulaire avec un vernis doré, juste pour souligner le côté romantico-vintage de ce vernis calme et apaisant! (je suis incorrigible, j’avais dit pas de nailart ^^)

Voila pour aujourd’hui, je reviens demain avec quelque chose de TOTALEMENT différent, en attendant je vous embrasse et si vous avez 5 minutes dans votre journée, n’hésitez pas à faire une prière au Dieu des ongles qui m’évitera peut-être de tous les perdre pendant mon déménagement final ;)

Le vernis bourjois m’a été offert par la marque pour test

Rendez-vous sur Hellocoton !

Butter London // Un fond de teint…

… Pour ongles !

J’ai donc une huile pour cuticules que j’utilise depuis maintenant 3 soirs, un Topcoat, et une base un peu surprenante. C’est de celle ci que je vais vous parler aujourd’hui ! Vous vous en doutiez, avec mon teasing de fou furieux ;). Le colis était très joliement emballé, du papier de soie vert flashy et rose, très fin et de très bon gout. Ca a meme plu à Pantone, c’est pour dire !

Question packaging, on reste dans l’élégance, un joli flacon plus grand qu’un simple vernis, une jolie typo, un petit détail très anglais sur le bouchon, et une teinte tout à fait semblable à un fond de teint…

Passon aux choses sérieuses. Dans son flacon, la matière parait très couvrante. J’ai donc pensé que c’était une base couleur peau couvrant le bord libre et permettant ensuite de mettre un vernis sans appliquer 3 couches. Ce qui aurait été plutôt sympa comme concept ! Sauf que dès le premier coup de pinceau, j’ai compris qu’il ne s’agissait absolument pas d’une matière très pigmentée, au contraire. Je me retrouve avec une couche de vernis, totalement invisible puisqu’elle est transparente, pas vraiment mat, et pas vraiment glossy. Bref, d’après moi, je ne vois la aucun interêt…

Seconde couche un peu plus épaisse, ca commence à être un peu couvrant, mais on distingue toujours le bord libre. Ca "termine" juste proprement la main, toujours en étant à moitié mat, à moitié brillant. Le résultat en image :

Bon, en gros c’est une base Nude qui s’adapte parfaitement à la couleur de notre carnation… Pas de quoi en faire tout un plat ! Il sèche plutôt bien, même si j’avoue que sur la deuxième couche j’ai eu la main un peu lourde. Bref, je ne m’arrête pas en si bon chemin, je tente un troisième couche… Pas de réelle différence, je distingue toujours le bord libre, même si il comment à s’estomper. Bornée, je passe la 4ème… :

Ok, là on arrive à quelque chose de couvrant ayant parfaitement fait disparaître mon bord libre, mais qui en meme temps ne fait pas "vernis à ongles" puisque la matière capte la lumière de la même facon que ma peau. J’entends par la qu’il n’y a pas de reflets glossy, et pourtant pas non plus d’effet mat/ardoise. Mais franchement, entre nous, je ne saisi pas bien l’interêt. Je suis une amoureuse des vernis, et pourtant là je suis dubitative. Ok, ca finit une main, c’est hyper propre, tout lisse, très classe, mais pour moi il manque un truc. Et les 4 couches pour arriver à un résultat couvrant me rebutent un peu.

Je trouve l’idée sympa, originale, le packaging joli aussi, c’est presque à s’y tromper quand on est fasse à notre miroir dans la salle de bain, mais enfin, je me pose une question… pourquoi? Chez Butter London ils nous disent qu’on peut le porter aussi bien en base que tout seul, donc bon… En gros, c’est ni plus ni moins qu’une base. Avec un nom qui fait un peu rêver histoire qu’on craque. Un joli coup de marketing… Je ne dis pas que le produit n’est pas bon en lui même, je dis simplement que je m’attendais à un effet un peu plus waouw, un truc un peu plus révolutionnaire.

Ma conclusion, c’est que je reste toujours profondément séduite par leurs teintes de vernis et par leur image de marque (sisi, ca compte en vrai) mais que sur ce coup la, je reste sur ma faim. Je vous parle bientôt de l’huile nourissante, qui me parait bien plus prometteuse, et des trois jolis bleus !

Retrouvez la marque Butter London sur la Pshiiit Boutique !

Je vous souhaite une belle journée les filles, et suis curieuse de connaitre vos avis sur ce produit révolutionnaire :) ! Des bisous

Rendez-vous sur Hellocoton !