Butter London – No more waity, Katie // Des paillettes, ca peut être terne.

Waity Katie n’est effectivement plus Waity puisqu’elle a bel est bien fini par épouser son prince. La chanceuse ! Alors moi, Waity Katie je l’ai beaucoup aimé dans sa jolie robe, d’ailleurs au moment de son mariage on a meme réussi à planter les serveurs de l’agence au moment où elle sortait de sa petite voiture, et notre responsable informatique faisait des allers-retours dans l’open space en poussant des hauts cris de panique. C’était particulierement drôle! En revanche, waity katie dans son flacon, je l’aime beaucoup beaucoup moins, je suis meme plutôt décue !

Le principe de ce vernis est un peu le meme que chez certains Deborah Lipmann voire meme le principe de base du layering ou de la paillette prise en sandwitch. Je vous explique : Les #NPA qui pratiquent le layering se munissent d’un vernis coloré mais pas opaque, et d’un vernis à paillette. L’idée c’est de poser un coup de paillette, un coup de couleur, un coup de paillette, un coup de couleur. Du coup, les paillettes sont là, mais leurs reflets sont moindres et ca donne un côté un peu 3D, ou du moins une profondeur à la manucure. Personnellement, je ne suis pas fan de l’idée, mais je comprends que ca puisse plaire ! Si je devais reproduire cette technique, je le ferais plutot avec un vernis jelly, c’est à dire un vernis "sirop à l’eau" qui soit lumineux et bien brillant. Dans le cas contraire je trouve que ca donne un résultat terne, voire meme, dans le cas qui nous intéresse aujourd’hui, un résultat presque sale.

Dans No more Waity Katie, nous avons donc une masse de paillettes de couleurs parmes qui flottent dans un vernis gris peu pigmenté. Attention, ce n’est pas un jelly, c’est juste un vernis peu pigmenté. Vous saisissez la différence? (j’ai tellement de mal à vous expliquer comme ca, sans photo. D’ailleurs je me dit qu’un petit article vous résumant les différents "termes" qualifiant les matieres de vernis serait le bienvenue. Je note.)

Du coup, pour en revenir à notre NMWK, les jolies paillettes parmes prises en sandwitch dans la base grise deviennent ternes, et le gris parait sale. Après je suis peut-etre un peu dure et catégorique, je suis curieuse de connaitre votre avis ! Pour l’application, ca a également été un joli calvaire: il m’a fallu 4 couches, oui oui, 4 couches pour obtenir un résultat couvrant ! Vu le résultat final, je trouve que c’est juste du temps perdu :(. En plus, bien sur, le fini n’est pas lisse au toucher, doooooonc il faut du top coat. Bref. Je suis pas contente pas contente. ^^

Donnez moi vite vos avis !

Retrouvez la marque Butter London sur la Pshiiit Boutique !

Rendez-vous sur Hellocoton !