Sunset nails // Petizoizo & Palmier kitsch

Hello les filles ! Je pense que vous commencez, à force, à sérieusement me connaître… Quand j’ai un truc en tête, ca m’obsède un peu, je fais, je re re fais, et je teste, et je rate, et je m’ameliore, et je re rate, et et et… On est un peu toutes pareilles non? Voilà pourquoi je reviens, pour la énième fois, vous présenter un gradient nail. (pardon pour celles qui n’aiment pas du tout ca, je crois qu’on va en voir pas mal encore sur le blog, je suis trop fan. Hoo ca y’est elle se remet à coller des parenthèses partout, c’est pas possible ca). Dooonc, pour notre petit gradient nail du jour, j’ai commencé tout d’abord par poser ma couleur : le jaune flashy de chez Konad. Puis, dans un petit ramequin j’ai versé un chouia de dissolvant, puis tracé trois lignes : Une jaune, une orangée (le joli Peggy Sage) et une rose/rouge de chez Revlon.

Faisons une pose deux minutes, et discutons un peu plus profondément de ce dernier. Ce Revlon est juste une pure tuerie de ouf malade. Enfin, la couleur est splendide (et l’application aussi), et pourtant ce n’est pas le genre de vernis vers lesquels je me dirige d’habitude. Oui, bizarrement, dans ma tete je me disais "ouai bon, Revlon c’est vieillot, avec leur packaging qui n’a pas changé depuis les 18 ans de mon arrière grand mère, non, merci, je passe mon tour". (mon dieu, j’espère que la marque ne nous lit pas à l’heure qu’il est. Gniark gniark, bonjour Revloooon!). Et puis la merveilleuse Geek&Gloss a balayé mes aprioris à la noix d’un coup en m’en glissant un dans mon colis Swap. Alors bon, je suis toujours d’accord avec moi même (encore heureux, sinon faudrait s’inquiéter) concernant le fait que l’image de la marque n’est pas à son avantage (dans ma tete, attention, je ne dis pas que c’est une vérité absolue, qu’on ne me jette pas de cailloux s’il vous plait !! ) mais le contenu est carrément à la hauteur de mes attentes verniesques! Une jolie texture, un pinceau tip top cacahuète, et une couleur vive, entre le rose et le rouge, hyper pigmentée, bref, vraiment une très jolie surprise. Alors merci Geek & Gloss!

Pour en revenir à nos moutons: Je pose mes trois lignes de vernis, je prends ma petite éponge, je la trempe UN PEU dans le dissolvant, puis je tapotte les trois lignes pour qu’elles se mélangent un peu entre elles, et puis j’applique, toujours en tapotant, sur mon ongle jaune. Je fais ca sur tous les doigts, j’attends un peu que ca sèche (10 secondes) et je recommence. Je suis passé trois fois sur chaque ongle. Vous allez me dire, "ouiii mais c’est loooong". En effet, c’est long, mais au moins, c’est genre, trop bien fondu. Alors ca vaut le coup. Juré craché. :) Une bonne couche de Hardwear par dessus tout ca, et hop, j’ai un coucher de soleil sur mes ongles ! Un peu plus et on se croirait dans les Experts Miami quoi. (Tout est  toujours orange dégradé chez eux. Vous aviez remarqué ou non? ) The rézultat:

Et parce que ce fut un délire sympathique sur touitteur avec Bouille de Gum et Amina, voici le résultat, le vrai, en version "Carte postale Kitsch des années 90". Pour notre plus grand bonheur mesdames ! (fait au marqueur permanent. Vous remarquerez le détail "petit oiseau qui vole" du meilleur goût.)

Voilà voilà ! Alors j’ai mis un piège dans ce article. J’espère que la plupart d’entre vous s’est empressée de pousser des hauts cris. Oui, tout au début de ce billet, je vous dis "j’ai commencé tout d’abord par poser ma couleur : le jaune flashy de chez Konad.". Y’a rien qui vous choque? Sûre? Si rien ne vous choque c’est que je fais très mal mon travail de conseillère vernis à ongles :). J’AI OUBLIÉ DE POSER MA BASE !!!!!! Résultat: mes ongles sont jaunes poussins, même sans vernis. Non pas poussin, un poussin c’est mignon. Mes ongles sont jaunes "malade du foie". La mauvaise jaunisse. Heureusement, il me reste des petits sachets de bain blanchissant de chez Talika, et la je peux vous dire que je vais enfin comprendre l’utilité de cette fameuse poudre bleue. Conclusion: on ne passe JAMAIS outre l’étape CRUCIALE de la base PROTECTRICE qui ne porte pas son nom pour rien :) ! Croyez en ma jaune expérience !

Bonne journée les filles <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Tie & Dye // Mon Tshirt et mes ongles !

Le dégradé, appelé aussi Tie & Dye se décline sur absolument tous les supports actuellement. Les vêtements, les chaussures, les accesoires, les ongles, les cheveux… Je vous avais montré dans un précédent article comment procéder pour le faire, à l’aide de mes vernis néons, et aujourd’hui je viens vous montrer une version beaucoup plus sobre, assortie à mon nouveau Tshirt trouvé pour trois fois rien chez H&M et dont je suis éperdument amoureuse !

J’ai donc commencé par poser mon vernis noir, puis sur une petite palette j’ai mis une bande de vernis noir, une bande de Gris Montaigne de chez Dior et une bande de vernis blanc Essie. J’ai ensuite tapoté ma petite éponge à maquillage jusqu’à ce que les couleurs soient bien fondues les unes aux autres et j’ai appliqué tout ca sur ma base noire! Le résultat est bluffant de loin, de près on a encore quelques marques d’éponge mais je ne trouve pas ca trop dérangeant ! Je vous montre le résultat:

(Dites bonjour au Tshirt qui est resté en boule au fond du sac pendant des heures et qui n’a pas pris un seul pli! Ahem…)

Alors, verdict? Moi je trouve ca assez rock n roll, tout en restant tout de même relativement discret non? Rassurez-vous je ne me transforme pas en bloggueuse mode, je voulais juste vous montrer à quel point le Tie & Die se retrouvait partout hihi! Il y avait le meme Tshirt en version Jaune et Orange, je l’adorais mais tout de même, je ne me sentais pas de le porter… Chez moi, l’excentricité reste bien centré sur mes ongles et mes bijoux, question vêtement je reste l’incarnation du classique ! ^^ Je vous souhaite un très bon début de semaine, on se retrouve demain, en attendant prenez soin de vous ! Des bises <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Le noir se dégrade aussi au bout des ongles !

Que des vernis que je vous avais déjà présentés dans leur version plus basique sur le blog ! Mais j’avais envie de tenter quelques petits trucs, des dégradés à l’éponge, des paillettes, des redégradés, des salissures au rock coat…. Bref, j’avais envie de m’amuser un peu ! Je vous laisse jeter un oeil pr voir ce que ca donne. Pour sortir, je trouvais l’argent un peu trop voyant, j’ai donc tout assombri au rock coat comme ce que vous pouvez voir sur l’annulaire sur les photos. Au final j’étais plutot contente du résultat, et les paillettes de Servin’up Sparkle me vendent tjs autant de reve. Tout l’arc en ciel sur un petite surface hexagonale… Ca me fascine completement en fait. Je suis givrée, ca ne fait plus de doute !

PS: Bé a fait un article trop chouette sur toutes les facons de porter les paillettes, aller jeter un oeil vous trouverez surement celle qui vous va ! C’est par ici