Mermaid’s Dream by Deborah Lippmann

Ce vernis, dès sa sortie j’en ai rêvé. Sauf que tous les sites internet vendant cette marque en France ne faisait pas cette référence. Il est devenu rare. Je l’ai voulu et rêvé encore plus. Tellement que j’ai écris à la marque en leur disant que j’étais prête à tout pour me l’offrir. Rien à faire. J’ai tant rabaché les oreilles de mes copines de la blogo que l’une d’elle, la plus merveilleuse des NPA sur cette planete, Vernis en folie, avait décidé en douce de me l’offrir pour mon anniversaire. Sauf qu’entre temps, Fredflair avait excaucé mon voeux et que je me l’étais déjà offert… :). (Il parait d’ailleurs qu’une ligue contre les dépenses internet de Pshiiit avant son anniversaire est entrain de se monter. (Coucou Lélie, coucou Bé)).

Enfin voilà, tout ce blabla c’était surtout pour vous poser le contexte. Pour vous faire comprendre à quel point il est important à mes yeux ce petit bébé et pour justifier surtout ma déception en le posant. Ce que je pense de cette marque? En dehors de ce vernis là, elle ne me faisait pas grimper aux rideaux. C’est une marque de luxe, on paye bien plus le flacon que le contenant et c’est loin d’être justifié. Pour les autres coloris de la marque, pour moi il n’y a rien de très fou, voire même du déjà vu et du très banal. Ce sont souvent des topcoat à paillettes, qu’on pourrait limite faire soi même avec une base transparente et des paillettes libres. Mais bon…

Flacon de rêve. Oh oui il porte bien son nom. On dirait vraiment la queue d’une sirène, et sur les ongles aussi, après, reste à savoir si l’effet ecaille de poisson rugueux est à notre gout :)

Mon énorme bague Disney Couture, importable mais tellement belle en objet de déco est en fait une boule à neige remplie de paillette. Le petit personnage que vous pouvez distinger à l’intérieur, c’est la fée Clochette.

Voila voila…. Ce que j’en pense pour de vrai? Couleur splendide, c’est indéniable. Question texture, j’ai été terriblement décue puisqu’elle est vraiment très rugueuse, aucun topcoat n’en viendrait à bout, ça se voit, et c’est pas très heureux. On dirait presque que c’est un peu sale ou mal mélangé! L’application s’est faite relativement facilement même si il a besoin de 3 couches. Enfin bref, un achat coup de tête qui n’était vraiment pas utile et que je regrette un peu….

Voilà pour aujourd’hui mes sirènes, je vous souhaite un excellent weekend <3 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Deborah Lippmann – Good Girl gone Bad // Le luxe à l’état pur

Bonjour les nailistas.

Je viens vous écrire avec le coeur qui bat et les mains un peu tremblantes… mais tellement joliment vernies. Depuis mes débuts de nailista confirmée j’ai vu passer beaucoup de vernis, beaucoup de flacons, beaucoup de marques. Il fut un temps, j’avais la même addiction pour les sacs à main. À l’époque, je m’offrais des sacs à main de luxe "abordable" des que ma paie tombait. Parfois du Marc by Marc, parfois du Sonia, parfois du Darel. Mais je passais toujours au corner Chloé juste pour les admirer, ou encore du côté de Balenciaga, ou même Chanel parce que rien qu’observer les finitions de ces merveilles me procurait un plaisir immense. En économisant quelques mois et en grappillant ci et là des dons aux anniversaires et aux Noël, j’aurai peut-être réussi à m’offrir l’un deux, un jour. Mais quelque part j’appréciais ce côté DreamBag inaccessible, je le laissais tout en haut de ma wishlist, juste parce que j’aime me torturer :).

Entre temps, faute de moyens j’ai mis cet amour inconditionnel pour les sacs à main entre parenthèse. Pour l’instant, soyons franches! Il est toujours là, latent, et le moindre pas dans les galeries pourrait tout à fait me refaire chavirer… :)

Je vous raconte tout ca parce qu’aujourd’hui j’ai eu l’immense joie de recevoir un Dream Polish. Mon premier, mon seul, et mon unique vernis à ongles Deborah Lippmann. Cette marque, jusqu’à présent,était comparable à ma relation avec les corners de Dream Bags inaccessible aux Galeries. Quelque chose que concrètement, je pourrais m’offrir, mais que je placais si haut dans ma wishlist que j’avais oublié que je pourrais le posséder reellement un jour ! Vous voyez l’idée? Et puis je suis toujours prise de cette espece de culpabilité quand il s’agit d’acheter quelque chose de clairement plus cher que la normale. Je suis tout aussi réticente à m’offrir un vernis Chanel, c’est pourquoi tous ceux en ma possession sont toujours des cadeaux de mes proches ! En plus, dans ma tete, je place D. Lippmann bien au dessus de Chanel, de par son prix, oui, mais aussi de part sa sorte de "rareté" qui n’est plus vraiment le cas chez Chanel.

Tout ca pour vous dire que ca a été un grand moment lorsque j’ai ouvert mon paquet et que j’ai eu mon vernis à ongles en main. Et un encore plus grand moment lorsqu’il a fallu l’ouvrir et l’appliquer. Oh je sais bien que certaines d’entre vous vont se dire, "mais elle a pété un câble notre Pshiiit, elle devient folle, elle en est au stade de vénerer un vernis" ! Mais oui oui, c’est bien ca, je suis completement tarée :).

Comme vous pouvez le voir, le vernis à ongles en lui même est clairement à la hauteur de mes esperances. Oh, je ne dis pas que c’est le plus beau vernis du Monde (le plus beau de tous reste mon 505 de chez Ozotic) mais il est vraiment sublime. Laetitia de la boutique ledouxnuage m’avait laissé le choix du coloris. Je n’ai pas choisi le fameux Across the universe, que j’ai vu et revu partout. J’ai eu envie de quelque chose de moins commun. C’est donc Good Girl Gone Bad qui a été l’élu…

Pour l’application tout s’est merveilleusement bien passé :). J’ai posé ma base OPI Nail Envy, et deux couches de GGGB. Sans topcoat, il n’est plutôt pas beau. Légèrement rugueux, et très mat. Et puis, paniquée, j’ai posé du Sèche Vite. Et la c’était enfin ce que j’esperais. Cette couche lisse, épaisse, miroitante, couvrante, bourrée de paillette et tellement, mais tellement chic!

Dans le même style d’objet longtemps convoité avant d’être acheté puis consommé, puis racheté parce que je l’aime d’amour, ma bougie Diptyque en arriere plan, sur laquelle Babillage a fait un petit post ce matin. ;)

Evidemment, je voue un amour inconditionnel au flacon. Vous vous en doutiez non?

Je vous innonde de photos, je sais bien, mais j’ai eu tellement de plaisir à le photographier sous toutes les coutures que contrairement à d’habitude je n’ai pas réussi à choisir !

Pour la tenue de ce précieux, je ne peux pas vous donner de détails, je l’ai eu ce matin et je n’ai donc aucun recul. Mais d’apres ce que je peux lire un peu partout, ils sont de très bonne qualité, et 3Free, bien sûr.

Pour conclure ce petit post, je dirai que je ne suis pas certaine de me faire un tel cadeau car 23€ reste un prix que je me refuse à mettre dans un de mes vernis (ma limite étant 16… Allez comprendre.), mais qu’il est clair que si quelqu’un souhaite me faire vraiment plaisir c’est exactement vers ca qu’il faudrait qu’il ou elle se dirige. Plutôt que de m’offrir un bouquet de fleurs (qui pourrait s’avérer bien plus cher si il est vraiment beau) ou un bijoux, offrez moi un Deborah Lippmann ! :) Et dans cette logique, je serais capable de l’acheter pour quelqu’un. Ma soeur, ma mere, une amie, etc… Vous y comprenez quelque chose vous, a la facon dont fonctionne mon cerveau ? :D

Je vous laisse me donnez vos avis, je suis curieuse de savoir ce que vous pensez du vernis, de son prix, de son image, de ce que ca vous évoque, etc…

 

Rendez-vous sur Hellocoton !