Above The Curve // Découverte Indie & swatch !

Bonjour tout le monde ! Aujourd’hui je vous propose un simple billet de swatch, sans grande parlotte, juste pour partager avec vous mes tests au soleil de la marque Above The Curve, encore une marque Indie, hééé oui ! Vous le savez, Butter London nous quitte bientôt sur la boutique en ligne, et j’ai donc choisi de tester plusieurs marques de vernis qui pourraient coller à l’esprit de mon petit shop de vernis "extraordinaires" comme j’aime bien l’appeler. Depuis l’annonce de BL j’en suis à 6 tests de marques différentes, et celle ci a vraiment retenu mon attention puisqu’elle remplit un peu tous mes critères: compo, qualité d’application, séchage, identité, recherche, contact hyper agréable, etc etc… Donc voilà, puisque vous faites aussi partie de la construction de cette eshop, hop, je vous embarque avec moi pour la découverte de 3 vernis Above The Curve !

Pour vous présenter rapidement la marque: Shawn et Angel sont un couple de passionnés, mariés et portés par leur projet commun qu’est Above The Curve. Pourquoi ce nom ? A 12ans les médecins ont diagnostiqués à la créatrice de la marque une scoliose importante qui aurait pu être extrêmement handicapante voire fatale pour elle. Fort heureusement, elle fut opérée gratuitement dans un hôpital pour enfant grâce aux dons faits par des gens généreux… Depuis, elle a pu se marier et faire 3 enfants, et, pour notre plus grand bonheur, elle a pu créer sa marque, Above The Curve, "au dessus de la courbe". Cette épreuve a fait d’elle une battante, mais également une femme reconnaissante de l’aide qui lui a été apportée lorsqu’elle en a eu besoin, chaque vernis à ongles Above the curve vendu dans le monde rapporte donc 1$ à l’hôpital pour enfant qui l’a sauvée. On n’est pas là pour faire pleurer dans les chaumières, non non, je pense juste que l’histoire de cette marque joue également dans le fait qu’elle a plus retenu mon attention qu’une autre, et j’avais envie de partager avec vous ce qui se cache derrière ce bien joli nom ;)

Above The Curve Fallen Angel 2.0
On commence maintenant la découverte des vernis par Fallen Angel 2.0 : un gris anthracite parsemé de micro flakies de couleur bleu ciel. On ne les distingue qu’à l’ombre puisqu’en plein soleil le coquin dévoile ses particules holographiques pour transformer le vernis en crameur de rétine ! Question couvrance, on a ici deux couches et comme j’ai fait trois swatchs à la suite, je me suis permis de faire l’impasse sur le topcoat (paaaas bien ^^). Above The Curve Fallen Angel 2.0 Above The Curve Fallen Angel 2.0 Above The Curve Fallen Angel 2.0 Above The Curve Fallen Angel 2.0

Le second a avoir atterri sur mes ongles (j’en ai commandé une petite dizaine en tout) est Relative Dimensions. Alors un peu bêtement j’ai posé une base noire en dessous, par réflexe avec ce genre de vernis, et c’est comme ça que je l’ai shooté mais j’ai vu entre temps sur insta et google image qu’il était couvrant tout seul, et du coup moins sombre, plus doux et plus violet! Relative Dimensions est un Radiant Orchid trendy holo mega beau tavu. (Oui oui, rien que ça). Parfois plus bleuté, parfois plus rosé, ce violet est carrément dément et les pimgents holographiques qui flottent dans ce joli shimmer en font certainement un incontournable de la marque. Le voici le voila, au soleil mesdemoiselles !

Above The Curve Relative Dimensions Above The Curve Relative Dimensions Above The Curve Relative Dimensions
Above The Curve Relative Dimensions
Je vous le montre à l’ombre aussi, parce que sinon c’est de la triche, et surtout parce que même à l’ombre mon coeur continue de battre pour lui !
Above The Curve Relative DimensionsPour finir la découverte de ce trio, c’est de Scarlet que j’ai envie de vous parler: quand j’ai déballé mes vernis, j’étais sceptique quant à sa couvrance, j’imaginais un indie un peu jelly, couvrant en 42 couches avec une couleur pas très franche. Et comme le but est vraiment de "tester" la marque, c’est lui que j’ai choisi de poser en 3 ème, histoire de voir si mes appréhensions étaient fondées…. Et alors là, je suis tombée de ma chaise, j’ai appelé ma mère au fond de la maison pour lui dire REGARDE CETTE MERVEILLE on dirait ton coulis de framboise d’hier soir ! Ce bébé s’est avéré couvrant en une couche et demi (je dis ca parce que franchement j’étais surprise de l’intensité de la couleur au premier passage) et sa couleur est juste canonnissime. Je suis presque triste quand je regarde mes photos parce qu’il est beaucoup moins sexy qu’en vrai, un chouia trop rouge sur certaines, mais dans la vie je chavire. Pour celles qui ont Monroe, c’est lui en plus vif, plus sucré, mais toujours aussi féminin et intemporel. Les reflets holos sont plus discrets que dans les deux autres mais tant mieux,  la couleur étant tellement belle qu’il aurait été dommage de la perdre avec trop d’arc en ciel !
Above The Curve Scarlet Above The Curve Scarlet Above The Curve Scarlet Above The Curve Scarlet Above The Curve Scarlet Above The Curve Scarlet
Voilà pour ce tour d’horizon. Vous l’avez sans doute compris à mon enthousiasme dans le billet mais j’ai contacté la marque pour en savoir plus et j’envisage vraiment de la distribuer si l’aventure tente Shawn et Angel ! Les marques à histoire qui en plus font des vernis de qualité avec des textures aussi folles font que mon boulot devient passionnant, et ça, je dis ouiiiii ! Je croise mes doigts vernis et en attendant, je vais aller dévorer ma panacotta coulitée :P Bises à toutes !

EDIT: ILS ONT DIT OUI A LA PSHIIIT BOUTIQUE !!!!
ABOVE THE CURVE Risen Angel 2.0

Sans titre-3

#Labopshiiit Aujourd’hui j’apprivoise les Lush Lacquer !

Hello hello! Vous l’avez sans doute remarqué, mon rythme de blogging à changé. Non pas que je n’ai pas le temps de poser du vernis, mais le fait est qu’avec les fêtes de fin d’années plus des petits jobs de graphisme, plus la vie en général, il se trouve que j’ai un peu moins le temps de faire de vrais billets. Et quand je poste 3 photos et deux lignes de textes je suis prise de culpabilité intense en ayant l’impression d’avoir baclé mon article, et je deteste ça. Donc bon, du coup je poste moins souvent, mais avec plus de trucs dans mes billets…. Parce que oui, ce n’est pas parce que je ne poste pas ici que je ne m’étale pas du vernis jusqu’au coude quasi quotidiennement ! D’ailleurs aujourd’hui, je vous emmène refaire un petit tour dans mon labo de testeuse dans le but d’apprivoiser un peu cette nouvelle marque qui est tout de même l’une des plus spéciales que je connaisse. Go?

Au départ, quand j’ai commencé à recevoir mes Lush Lacquer j’étais pensive. Je les trouvais sublimissimes dans leurs flacons mais à chaque fois que j’en swatchais un rapido sur mon ongle, un colis dans une main un cutter dans l’autre (non non, je ne vous expliquerai pas comment je m’y prends ^^) j’étais toujours un peu "déçue" du résultat. Je les trouvais très chargé, un peu délicats à appliquer, mais surtout très très denses en fait. Entre temps, j’ai fait de vrais tests, sur des mains préparées avec de jolies bases, et un peu plus de temps. Finalement, il s’avère que je les adore, que j’avais juste besoin d’apprendre à les travailler ! Parce que oui, un Lush Lacquer (et tous les vernis de ce type en fait) ne s’applique pas comme un A England ou un Butter London. Ce n’est pas le même geste, pas le même rapport. Il faut savoir que ces petits flacons sont MEGA chargés de paillettes, souvent plus grandes que d’habitude. Du coup, si on trempe son pinceau et qu’on "essuie" ce dernier sur le bord du flacon que d’un côté, comme on le ferait pour un vernis classique, on se retrouve toujours avec un kilo et demi de paillettes sur le pinceau, et un kilo et demi, on a beau kiffer les paillettes, ca fait too much pour un ongle. Il faut donc bien travailler son pinceau avant la pose sur l’ongle, bien gérer la quantité voulue, bien essorer, jusqu’à n’avoir qu’une touuute petite quantité de paillettes. Quitte à repasser derrière. Et pour moi, (mais c’est une affaire de goût bien sûr) c’est à ce moment là que la magie opère ! Autre point important, la base sur laquelle on va poser nos paillettes joue un rôle crucial également. Un Lush peut rendre hyper bien sur une laque noire et faire sapin de noel cheap sur une laque de couleur, par exemple. Bref, tout ca pour dire que le rapport aux vernis à grosse paillettes est différent, et que du coup ca m’amuse beaucoup de trouver les combinaisons qui marchent ^^

Pour commencer, j’ai testé Mr. Bubble. Dans son flacon lui pour le coup, il ne me disait vraiment rien. Contrairement à See Breaze par exemple que j’ai aimé dès la première seconde, lui m’a laissée de marbre. Et finalement !

MR BUBBLE MR BUBBLE

Je l’ai donc posé en dégradé relativement chargé au bout sur Licorice d’Essie. J’ai testé en version mat et je trouve que je résultat est hyper graphique, on dirait une sorte de Pollock, ou encore un graffiti un peu usé par le temps. J’avais peur que les couleurs, qu’on voyaient très denses dans le flacon fassent trop "Drapeau français" le truc un peu naze à part éventuellement pour le 14 Juillet, mais finalement une fois posé je ne retrouve pas ce côté là. Au contraire je trouve que les couleurs se marient bien, même si ca ne me serait pas venu à l’esprit de les associer au départ !MR BUBBLE MR BUBBLE

Personnellement, j’ai une petite préférence pour l’aspect mat, ma mère préfère mille fois le brillant. Le côté mat graphiquise (oui oui très chère, graphiquise) vraiment l’ensemble, alors que je brillant donne un côté plus féerique. Il faut savoir que les paillettes en elles mêmes sont mates, pas de reflets ou de brillance en vue, c’est vraiment la couleur qui prime. D’ailleurs, question à 100 balles, si ca brille pas, peut on décemment appeler ca des PAILLETTES ? Ne devrais je pas plutôt parler de confettis ou de flocons? Vous me direz ! ^^

En second lieu j’ai testé Glitter Girl. Contrairement à Mr. Bubble, lui, au départ, il m’a fait vibrer dans son flacon et c’est finalement une fois posé que je n’ai trouvé moins cool. Mais je me soupçonne d’en avoir mis un peu trop, d’ailleurs vous allez voir que j’ai fait un test plus light (en bas, mais ne partez pas de suite) et que déjà, ça me parle beaucoup plus !

Glitter Girl

Encore une fois j’ai commencé par tester sur une laque noire. J’ai tenté le dégradé et l’ongle complet, pour voir. Cette fois je trouve que la laque noire gâche un peu le tout, on ne profite pas du tout de la richesse des paillettes (pour le coup ce sont des paillettes ELLES BRILLENT), alors qu’on en a une multitude bien sympas. Par exemple on ne distingue plus du tout les confettis noirs pourtant là pour créer un équilibre! J’ai donc tout ôté et j’ai posé To buy or not to buy d’Essie, un pastel lavande/bleuté presque gris/blanc pour refaire mes tests en commencant par une seule couche très fine:

Glitter Girl

Ca change tout non? Là on a enfin une visibilité sur les formes et les couleurs, on profite de son Lush pour ce qu’il est et pas comme un simple topcoat pailleté ! J’ai une préférence pour cette version fine, mais puisqu’on est dans mon labo, j’ai également fait le test avec une seconde couche fine :

Glitter Girl

Encore une fois j’ai vraiment l’impression d’être face à un tableau, je retrouve ce côté graphique et pointilliste. En plus, les toutes petites paillettes que vous pouvez voir dans la macro sont holo, on a donc ce petit aspect "lumière arc en ciel" que j’aime bien qui vient couronner le tout. Bref, premier test pas concluant, second test beaucoup plus ! (mais encore une fois c’est vraiment une affaire de goût et de situation je pense, ces vernis sont un peu des caméléons)

Pour finir mon petit trio de test j’ai choisi Slumber Party. Encore une fois parce qu’il était l’un de ceux qui me parlaient le moins de la collection (bin oui, je garde mes préférés pour la fin ^^) et finalement il a été une bonne surprise surtout grâce aux mini confettis blancs qui s’avèrent etre vraiment adorables. Je ne pensais pas ! Slumber Party

J’ai donc commencé par ma laque noire puis par poser Slumber Party en dégradé. Mais alors là les filles, quand je vous dis que j’ai essoré mon pinceau ca veut dire que j’ai passé et repassé le truc sur le goulot au moins 4/5 fois ! Je voulais vraiment vraiment obtenir quelque chose de très léger pour voir ce que ça pouvait donner et ça n’a pas loupé, j’aime beaucoup le résultat, un peu comme si il avait neigé sur le bout de mes ongles. Ou alors comme si c’était de toutes petites bulles qui remontaient à la surface dans une eau pétillante. (Quoi, elles sont pas poétiques mes métaphores ?)

Slumber Party

J’ai ensuite tenté de rajouter encore une fois une toute fine couche pour intensifier l’effet (du coup j’ai même attrapé un confetti carré rose sur l’annulaire que j’avais loupé lors de la première couche. Limite sur son pinceau faut choisir la paillette qu’on veut poser pour avoir la manucure désirée, c’est rigolo. (RIGOLO ce mot est tellement has been).)

Slumber Party

Pour finir, je vous refait le coup du matifiage. Cette fois ca me plait moins qu’en brillant. Allez savoir pourquoi !

Slumber Party

Voilà pour mon petit laboratoire de testeuse, j’espère que ca vous a plu! J’ai encore un petit billet avec le swatch de Hellebore  de prévu, ce sera pour demain! En attendant je vous souhaite une jolie journée, des bisous les filles !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Lush Lacquer – Birthday Cake // Un parfait vernis d’anniversaire!

Bonjour à toutes! J’espere que vous allez bien les filles :). De mon côté, j’ai la pêche, et je le dois en partie à Aurore, que j’ai surnommée Madame Bergamotte. Madame Bergamotte, c’est une bloggueuse fana de vernis, une jeune maman, et une lectrice de Pshiiit qui, un jour, en voyant mes tweets de désespérée  à la recherche de bonbons à la bergamotte s’est adorablement proposé de m’en envoyer. Bin oui, ils sont fabriqués chez elle ! Suite à cela, on a sympathisé et on a même eu l’occasion de se rencontrer il y a peu! Alors cette gentille madame Bergamotte m’a offert un vernis à ongles pour mon anniversaire, et pas n’importe lequel, il s’appelle Birthday Cake ! Si c’est pas parfaitement parfait ca, je ne sais pas ce qu’il vous faut. Il fait partie de la collection d’Indie polish Lush Lacquer (rien à voir avec les produits Lush no  no no).

Faisons une petite parenthèse vocabulaire verniesque technique lol:

FRANKEN: un franken est un vernis fait maison, que l’on fabrique soit même avec ses pigments, ses paillettes, ses propres mélanges.

INDIE POLISH : Les indie quant à eux, sont des Franken devenus marque. J’entends par là qu’ils ont d’abord était fait par la creatrice, pour la creatrice, et se rendant compte qu’ils plaisent, elle a fini par les commercialiser. C’est donc devenu une marque !

Voilà, apres ce petit point, revenons en à notre Birthday Cake. C’est un vernis blanc lacté transparent gorgé de petites paillettes multicolores de différentes formes. Certaines sont rondes, certaines sont en bâtonnet. Pas évident à trouver puisqu’ils ne sont pas souvent dispo sur la boutique Etsy (là ou Madame Bergamotte l’a commandé) c’est une marque devenue assez connue aux US ces derniers temps. Un peu comme NERD Lacquer dont j’avais déjà parlé, ou Enchanted Polish, à peine remis en ligne les américaines se l’arrachent, c’est la cohue, et tout disparait en un rien de temps. Il faut dire que ce ne sont pas des produits fabriqués en grande quantité comme le seraient les Essie ou les OPI, donc leur rareté engendre aussi un certain attrait. D’ailleurs, pour celles qui n’auraient pas la patience de l’attendre et qui en tombent amoureuse, je pense que Marshmallow d’Essie mélangé à des paillettes multicolores pourraient en faire un dupe parfait.

En guest Star dans ce post vous pourrez admirez Geeky, ma nouvelle bague d’anniversaire également, offerte par la très très très généreuse et adorable et douée et tout et tout Angélique, du blog Les secrets d’Angele <3. Merci beaucoup à toi, je l’ai adopté immédiatement, et je trouve qu’il va particulièrement bien à ce vernis !! :)

Ce vernis porte vraiment bien son nom, on dirait le topping d’un cupcake, on a envie de le manger ! Du sucre glace et des petits bonbons !

Voilà pour aujourd’hui! Merci encore 10 000 000 fois à Aurore et Angele pour leurs très jolis cadeaux, vous êtes des amours !! J’espere que ce billet vous a plu les filles, de mon côté je file continuer mes expériences de ballerines à paillettes, à très vite !

Rendez-vous sur Hellocoton !