#LaboPshiiiit // Je veux du sable liquide sur mes ongles !

Hello les filles ! Aujourd’hui je vous invite à faire des petits tests verniesques dans mon laboratoire secret… A moins de vivre dans une grotte, vous avez sans doute entendu parler de la collection de vernis qu’OPI va sortir début 2013 en partenariat avec Mariah Carey (so has been, non?! mais bref, ce n’est pas le propos). Dans cette collection, on trouve notamment la fameuse texture Liquid Sand qui aiguise notre curiosité de nailista, et pour cause. D’après les visuels il s’agit d’un vernis qui contiendrait des paillettes hyper texturées et qui aurait un fini mat. Personnellement, en général, les vernis texturés du genre les délires de ciaté (velvet, caviar, etc…) c’est loin d’être ma tasse de thé, en revanche là je dois bien avouer que ca me parle, étant une grande fan du topcoat mat. J’ai donc hâte de pouvoir tester ca sur mes petits ongles, sauf qu’ils ont la mauvaise habitude de nous frustrer en dévoilant des trucs via des envois bloggeuses et autres visuels alléchants alors qu’ils ne sortent que l’année prochaine. Je deteste ca, je suis une vraie fille de la génération Y moi, je veux tout, tout de suite, maintenant NOW. Et je suis sûre que je ne suis pas la seule !

Donc, pour me faire patienter tant bien que mal, j’ai décidé de faire mes petites patouilles à la maison, histoire de voir si je pouvais obtenir un résultat un peu similaire sans devoir attendre 2 millions d’années. En guest, j’ai choisi différents vernis et différentes marques. L’objectif? Poser un vernis à paillettes et y mettre un topcoat mat, of course, mon Velvet de chez Chanel.

Commençons par SkyScraper de chez China Glaze. C’est un vernis transparent un peu "encre" avec des paillettes argentées. Sans topcoat je me souvenais qu’il avait un fini un peu rugueux et pas franchement brillant, je le soupçonnais donc d’être capable de devenir un bon liquid sand:

Et bien non. Potentiel liquid sand ZERO. Malheureusement, Skyscraper perd toute forme d’intérêt lorsqu’il est matifié. Ça le ternit sans lui apporter un petit plus, bref, mauvaise pioche.

Second Essai, c’est Tinsel Town, toujours de chez China Glaze qui fait office de testeur. Je l’ai choisi car dans ma tête il avait déjà un fini un peu mat et texturé au départ, je pensais donc qu’avec un coup de Velvet ce serait nickel.

Comme vous pouvez le voir, on y est pas. En effet, le vernis en lui même est assez texturé, c’est d’ailleurs ce qui le rend intéressant, mais le topcoat mat n’a quasiment pas d’effet sur lui. Ses paillettes sont bien trop brillantes au départ pour se laisser faire par un topcoat matifiant. Je suis donc une nouvelle fois déception, et je repars en qûete d’autre chose…

Mon troisième essai s’est dirigé vers Jack the Lad de chez Butter London. Manque de bol, il suffit de voir la première photo pour constater qu’il est bien trop lisse et glossy pour espérer un jour devenir un liquid sand…

Pour autant, je ne regrette pas cet essai, le topcoat mat lui a apporté cette texture qu’on appelle suède, c’est à dire lisse et mat, mais avec cet aspect métal brossé qui rend vraiment bien. Du coup, je sais que Jack the Lad matifié est ultra beau gosse, et ca suffit à me satisfaire. Même si je n’ai toujours pas de liquid sand au bout des ongles !

Pour mon 4ème et avant dernier essai, c’est French Roast de chez Cirque qui s’y colle. Pourquoi? Tout simplement parce que je ne l’avais pas encore testé, et que j’avais lu sur vos blogs qu’il avait un fini plutôt mat sans topcoat. J’en avais donc conclu, à la vue de la quantité de paillettes, qu’il avait également un fini rugueux, ou plutôt texturé, et que c’est exactement ce que je cherchais…

4ème test, on se rapproche vraiment du résultat recherché jetrouve. Ce n’est pas encore  du liquid sand mais bel et bien un fini suède, mais qui se trouve être bien plus texturé que Jack the Lad par exemple. Damned, il ne me reste qu’un ongle, il faut que je réfléchisse bien !

5ème et dernier test, le plus concluant de tous, même si j’admet que ce n’est pas encore tout à fait ca: Big Bang de chez Leighton Denny, que je vous avais déjà présenté sur le blog. Big Bang pour le coup est hyyyyper texturé, vraiment, 3 ou 4 couches de Poshé ne viendraient pas à bout de ses reliefs. Il a un fini ni vraiment mat ni vraiment brillant au départ:

Alors avec le Velvet, son côté mat est renforcé et on obtient enfin quelque chose qui se rapproche un peu du liquid sand. D’après moi le pourquoi du comment est simple: les paillettes noires de Big Bang sont noires noires, pas noires métallisées, ce qui en fait quelque chose de tout à fait intéressant une fois matifié. (mais je préfère de loin la version de base, sans topcoat Chanel) D’ailleurs, dans le même style bien que coloré, Floam a également des paillettes néon mat, et je pense qu’au final, c’est la base pour obtenir un bon liquid sand.

Alors, ma conclusion sur ce test? Je dois bien admettre que pour le coup, le vernis liquid sand tel que je le vois sur les photos d’OPI a l’air d’être une vraie nouveauté qu’on peut difficilement obtenir avec nos vernis habituels. Big Bang s’en rapproche grandement, mais quand même, la texture OPI a l’air mega cool. Alors vite vite, je veux qu’ils sortent en France pour pouvoir mettre la main dessus et pouvoir vous en parler pour de vrai, et je reste très déçue qu’ils nous fassent autant languir, m’enfin, la politique d’OPI vous savez…

J’espère que ce billet de testeuse vous a plu, et si vous avez une idée de vernis texturé qu’on pourrait matifier, n’hésitez pas à la partager je suis sûre que j’ai du passer à côté de quelques uns !
Très belle journée les filles <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leighton Denny // Your planet or mine & Soins Ecrinal

Bonjour les filles ! Je viens vous montrer mon second achat compulsif somnambule. Mais siii souvenez, vous, le premier était Big Bang, qui est loin d’avoir fait l’unanimité auprès de vous! Le second, toujours un Leighton Denny, est carrément plus discret et plus portable dans notre quotidien.

Toujours avec un nom en rapport avec le cosmos : "Your planet or mine" est un bleu mauve sombre, couvrant en deux couches. Il s’applique plutôt bien, bien qu’on chouia trop liquide à mon goût. Pas très grave, une fois qu’on l’a compris on prend garde à ne pas mettre trop de matière sur les bords pour éviter que ca ne coule, et on est bon :). Vous vous en doutez, à mon stade d’addiction, je n’ai pas pris ce vernis juuuste parce qu’il était bleu mauve. Non non, ce petit cache bien son jeu puisqu’en réalité il est multichrome. Un peu semblable au 506 de chez Ozotic mais en beaucoup moins intense, il faut vraiment chercher les différentes couleurs avec une lumière très forte pour espérer les attraper. Moi qui suis une fan incontestée des multichromes ca ne m’arrête pas, je trouve toutes les positions plus bizarres les unes que les autres, mon appareil à la main, pour réussir à vous montrer un peu tout ca ^^. Dans l’ordre on a donc du mauve, du bleu, du bleu canard, presque du vert, puis presque du rose (mais ca c’est VRAIMENT quand on met sa main à 90° sous la lumière méga forte lol).

Je vous montre ca tout de suite, et après je vous parle d’un petit produit sympa pour renforcer vos ongles !

Alors sympa ou non? Il laisse de légère traces de pinceaux, je vous l’accorde, mais rien de suffisament voyant pour que ce soit grave ^^. Moi je l’aime bien, il est sobre et discret, et en meme temps il a ce petit côté multichrome qui me plaît bien. Mais je vous avoue quand meme que ce n’est pas mon favori du monde entier ! Je m’attendais à un effet plus waouw. Mais ca c’est sans doute la déformation Ozoticienne :).

Alors le produit dont je voulais vous parler est une petite crème de la marque Ecrinal. J’en avais déjà pas mal entendu parler, de manière très positive, alors quand la marque m’a proposé de tester, j’ai dit ouiouioui! Ca se présente donc sous forme de petit tube de crème que l’on applique en cure une fois par jour. Son objectif est de renforcer nos ongles tout en les hydratant pour éviter qu’ils ne se cassent au premier petit choc. Il est aussi et surtout l’allié des ongles mous ayant une forte tendance à se dédoubler (sans soins, c’est le cas des miens.)

Mon avis: Ce petit tube est plutôt efficace sur le long terme. On ne se rend pas compte de ses bienfaits dès la première application (contrairement à un durcisseur aggressif type Herôme) mais rien qu’aubout d’une semaine d’application quotidienne, mes ongles sont durs même "nus". Il faut dire que juste avant de commencer Ecrinal j’avais terminé mon soin Talika (vide maintenant :’() et ils avaient déjà belle allure. Mais quand même, je la sens efficace. Mon gros gros bémol sur ce produit ce situe au niveau de son application: étant donné que pour qu’il soit efficace il faut l’appliquer une fois par jour, il m’est arrivé de l’appliquer sur mon vernis. Je dépose une petite goutte sur l’ongle, je masse jusqu’à la premiere phalange, et je m’endors même si il reste du produit sur mes mains, je ne rince pas. Et bien le lendemain mon vernis était "mou" et "collant". Traces d’oreiller, petites fibres de tissus collées, etc etc… Ouioui, mon vernis était complètement sec au moment de l’application de la crème, il avait été posé la veille au matin! Donc je soupçonne cette petite crème de grignoter certains trucs dans mon vernis. Du coup, il faut garder en tête que soit, durant la cure, on ne met plus de vernis du tout, soit, on en change tous les jours. Actuellement je n’ai pas le temps de changer tous les jours, mais en même temps, passer une semaine sans vernis, c’est NOWAY. Donc bon… Pas très très pratique tout ca !

En plus de ce petit tube, la marque m’a également fait parvenir une petite huile nourrissante pour cuticules,  ongles, etc… Que j’appliquais pareil, une fois tous les soirs, juste avant ma crème sur mes cuticules. Bon vous le savez, je ne suis pas une fille à cuticules mais il est quand même bon de les hydrater et de les soigner pour ne pas qu’elles apparaissent ! L’huile est assez sympa, elle pénètre bien et ne laisse pas de film gras (puisque c’est une huile dite "sèche). L’odeur n’est pas désagréable bien que je ne puisse pas la définir.

Pour conclure, je pense pouvoir dire que ces produits sont efficaces et surtout, qu’ils inspirent la confiance. Ecrinal, rien que le nom, déjà, fait très "pharmaceutique/scientifique" (je sais que c’est un critère à la con, mais je sais aussi que si j’y pense, vous devez sans doute y penser aussi^^. Non?), lorsqu’on lit les petites notices, on remarque qu’ils ont déposé des brevets pour certains composants, que toute la gamme de produits est réfléchie & adaptée aux différents besoin que l’on peut avoir, etc etc… Je pense vraiment, entre mon experience, l’experience des autres filles que j’ai pu lire, et cette petite notice que ces produits sont efficaces et que je suis en mesure de vous dire que vous pouvez penser à vous les offrir si vous avez des petits soucis d’ongles torturés !

Vous avez testé de votre côté? Ca vous tente? Vous connaissiez la marque? 

Je vous souhaite une belle journée les filles et une belle entrée en weekend !! Yihaaaa !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leighton Denny // Big Bang

Bonjour les Pshiiiteuses! Je sais je sais, j’ai un peu de retard dans mes publications, il va vraiment falloir que je trouve mon rythme, il est clair qu’on n’y est pas encore :). Mais rassurez-vous j’y travaille d’arrache pied!

Aujourd’hui je viens vous parlez d’une petite marque bien sympa que je découvre avec vous. L’autre nuit, prise d’insomnie, je trainais sur des sites internet vendant, par le plus grand des hasards, des vernis à ongles. Et plus particulièrement BeautyBay, qui fais notamment Essie et Deborah Lippmann. Et puis j’ai vu qu’ils avaient la marque plutôt récente et intriguante Leighton Denny. Et puis et puis… mon stylet s’est dirrigé vers "ajouter à mon panier" puis vers "valider ma commande", ma main a glissée dans mon sac à main par mesgardes et a tapé, seule, sans que je puisse la contrôler, mon code de carte bleue. En fait, je pourrais mettre ca sur le dos de l’achat compulsif somnambule, et je serai déchargée de toute responsabilité. On a qu’à dire ca ouai. *innocence incarnée*.

Quelques jours plus tard, j’ai eu mon colis. souvenez vous, acheté complètement inconsciemment. Donc c’était une véritable surprise (ouai ouai). Je l’ai déchiré avec les dents, j’ai éparpillé les petits morceaux partout dans la pièce, et j’ai découvert trois merveilleux petits flacons emballés dans une petite boîte en plastique transparente. Déjà c’est un bon point, moi j’aime bien quand les précieux ont un emballage, les seuls en ayant eu un jusqu’à présent étaient les Deborah Lippmann.

Le premier que je viens vous montrer s’appelle Big Bang. C’est un vernis mega ultra over pailleté :). Oui mais attention, les paillettes sont noires et argentées, donc on reste dans la subtilité et la discrétion! L’application se fait sans problème, en deux couches c’était réglé et complètement couvrant. Gros gros bémol, c’est le vernis le plus assoiffé de topcoat que j’ai rencontré dans ma vie de nailista! Deux couches de Seche Vite le jour même, et le lendemain matin, une couche de plus ! Et à l’heure où je vous écrit, deux jours plus tard, il n’est toujours pas totalement lisse… Bon, je dois vous avouer que je lui pardonne ce petit travers parce que ohmondieujesusmariejoseph, il est tellement joli :D ! Il brille merveilleusement, tout en étant discret, c’est difficile à décrire. Et puis il a un petit côté pierre semi précieuse brute, un truc taillé sans être affiné, je ne sais pas trop si vous voyez ce que je veux dire. Bref, je l’aime bien :). Ca faisait un moment que je cherchais un vernis couvrant à paillettes noires pour pouvoir tester un petit dégradé, c’est chose faite. J’avais d’abord posé du blanc sur mon annulaire, et en dégradant le Big Bang j’ai réalisé que la base n’était pas claire transparente, mais bleue transparente. J’ai donc tout enlevé et posé un bleu à la place. Mais gris et bleu, ca va tellement bien ensemble, que ca ne m’a pas gênée !

Voila voila, je vous montre des petites photos :

Alors, que pensez-vous de mon nouveau bébé? Le somnambulisme ca a du bon parfois non? :) Bonne journée les filles <3

Rendez-vous sur Hellocoton !