Le Watermarble du dernier espoir !

Bonjour la compagnie ! Comment allez vous ? De mon côté, c’est lundi, donc je suis partagée entre me réjouir des arrivages de la semaine et l’envie de retourner me blottir sous la couette à cause du temps qui semble insister pour qu’on déprime! Mais je ne viens pas vous voir pour vous raconter ma vie mais plutôt pour parler nail art…. Et plus précisément, la technique qui fait peur a 80% des nailistas, même les plus averties, j’ai nommé le Watermarble !
Mon blog a quasiment 4 ans je crois. 4 ans que je tente un peu tout et n’importe quoi sur mes ongles pour vous le montrer. Mais en 4 ans, je n’ai pas été capable de "réussir" un seul petit watermarble suffisamment proprement pour être montré ici ! J’avais décidé de ne même plus tenter l’expérience, celle ci s’avérant être un échec cuisant à chaque tentative. Et puis l’autre jour, sur mon billet foil, j’en ai reparlé et ça m’a donné l’envie de retenter !
Mes watermarble rataient à chaque fois pour plusieurs raisons: la première étant le nettoyage. Je suis un peu psychorigide de la lunule et des cuticules, quand un truc dépasse ça m’insupporte et si je n’arrive pas à nettoyer j’enlève tout. Jusqu’à maintenant, je n’avais pas trouvé de solution pour réaliser un WM proprement sans passer deux heures à nettoyer chaque rebord d’ongle, ce qui était totalement inenvisageable pour moi, mes parents m’ayant dotée d’une flemme olympique. (lolilol). Lorsque j’ai vu une américaine se tartiner les cuticules de baume (genre vicks, vaseline, etc) avant son watermarble je me suis dit: Banco, voilà un problème de réglé, ça mérite un essai.

Je prépare alors mon petit bol d’eau et je choisi mes vernis: la collection Morning of greece de nfu oh. Je pose ma petite base blanche, j’attends que ça sèche, j’applique ma vaseline tout autour de mes ongles à l’aide d’un pinceau, et puis je m’attaque à la chose. J’ouvre tous les vernis, et puis je commence le goutte à goutte dans mon petit bol. Les gouttes de vernis ne "fusent" pas, elles restent au milieu… Je me dis que c’est pas grave, j’essaie vite fait de faire des motifs au cure dent et……
WM
Voilà le résultat. Une sorte d’amalgam visqueux de surépaisseurs de vernis, un truc moche, qu’on n’espère même pas voir sécher un jour, et, malgré la vaseline, un truc franchement pas nettoyable. Je poste sur twitter, les gens se moquent, et je m’obstine.
Je retente l’expérience sur un autre doigt avec des Rimmel, des Essie, un NCLA, etc etc… Et c’est toujours la même histoire, les vernis ne fusent pas, ne s’étalent pas dans l’eau, la pellicule n’est donc pas assez fines pour un nail art. Et puis je sors mes China Glaze, dans un dernier espoir, et là, magie magiiiie, ma première goutte s’étale, la seconde aussi, et toutes les autres la suivent. J’y trempe mon doigt, et j’obtiens ça:
W M
(Désolée pour la qualité photographique approximative, merci l’iphone et les lumières nazouilles!) Bon voilà, je suis contente, la technique a enfin marché…. Même si je ne trouve pas ça spécialement canon. Le nettoyage s’est fait en 3 secondes grâce au baume qui a fait barrière entre mon vernis et la peau, et qui a fait que j’ai pu enlever le surplus comme une pellicule sans la moindre goutte de dissolvant :D. Je poste ça sur insta criant haut et fort que je ne retenterai jamais, et Ophélie de Tartofraises m’indique que de l’eau déminéralisée peut aider à obtenir de jolies gouttes de vernis bien fusées.  Forcément, j’ai eu envie de réessayer (obstinée, moi?). (Je vous conseille sa vidéo ici si vous voulez de vrais conseils pour y parvenir!)

Ce matin, j’ai donc posé une base noire, pour changer, et j’ai eu envie de partir dans un délire encore un peu plus psychédélique: j’ai choisi les vernis multichromes (H) de chez ILNP et le Dime Piece de chez Enchanted Polish, et je me suis lancée. J’ai fait un marble pour l’index, majeur et annulaire, et un second pour le pouce et l’auriculaire. Et alors la, mesdames, sachez qu’on entre dans une dimension totalement folle ! Je vous assome d’un nombre incalculable de photo, et encore, je vous jure, j’ai trié ! Les blogueuses savent à quel point il est passionnant de prendre un seul multichrome en photo, mais alors quand on en a 3 qui se mèlent sur le même ongle, on peut y passer la journée ^^ Voici le résultat:

Water Marble Multichrome & Holographic
Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Je ne saurai pas vous dire si je trouve ça beau en fait. Mais par contre c’est totalement fascinant à regarder, les changements de couleurs, les paillettes holos, etc etc… On atteint vraiment un truc hypnotisant. Parfois, je l’aime, parfois, je ne l’aime pas, mais il reste suffisament réussi pour que je vous le montre ici ^^Water Marble Multichrome & Holographic
(mon rendu préféré est celui du pouce je crois bien !)Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Non mais regardez moi ces changements de couleurs ! On se croirait dans les cartes 3D qui bougent quand on les bouge !! C’est complètement fou ^^Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Pour récapituler mes conseils de débutantes: si vous avez vraiment envie de vous lancer ou de réussir quelque chose de montrable, obstinez vous, vous finirez par y arriver! Le coup du baume protecteur m’a vraiment bien aidée, je vous le conseille, et l’astuce de l’eau déminéralisée d’Ophélie semble beaucoup jouer aussi. Après pour le reste, il faut tester, et ne pas perdre espoir ^^ J’ai bien envie de retenter l’expérience du coup, et ce sera surement le cas un de ces jours ! En attendant, va falloir que j’aille bosser un peu parce que ce lundi matin n’est finalement pas très productif pour le moment (ENFIN SI. Je vous ai montré mon premier vrai watermarble, tout n’est pas perdu !!! ^^)
Bonne semaine à toutes mes petites libellules

Sans titre-3

CrowsToes // Indian Summer Joli joli multichrome !

Bonjour tout le monde, j’espère que votre semaine commence bien ! De mon côté je crois que ça ne pourrait pas être mieux ! La frénésie de l’anniversaire de la boutique et des nouvelles collections étant passée, je reprends goût à faire les choses avec lenteur, à dormir un peu plus le matin et à profiter de ce qui m’entoure avec un peu plus de temps. Et ce timing ne pouvait être meilleur puisque par la même occasion j’ai commencé la journée en déballant un colis de père Noël Paquier, un truc de fifou que je n’ose même pas vous décrire tellement j’ai dit "Ohhhh et Ahhhh" à tout bout de champs. Alors je remercie ici très fort cette Mère Noël Paquière: Isa, tu es folle, à lier, pour mon plus grand plaisir ! MERCI ! Pour partager ce moment de folaïe avec vous je viens vous assommer d’un millier d’images prises d’un petit flacon bien connu et extrêmement désiré par bon nombre de NPA…

Crowstoes Indian Summer swatch
Mesdames Mesdemoiselles, Messieurs, voici INDIAN SUMMER. Le vrai, l’unique, le premier multichrome que j’ai vu avec des nuances aussi électriques et vibrantes et cet éventail de couleur original! Entre temps d’autres ont fait leur apparition, certes, mais celui ci a été le premier, et je suis du genre à aimer les idées nouvelles plus que les petits frères arrivés après, ça a bien plus de saveur. Du coup, avoir Indian Summer c’est un peu comme avoir le 505 ou Djinn in a bottle, c’est un truc ultra précieux que l’on manipule avec soin et qu’on ne va pas utiliser à tort et à travers de peur de le gâcher ^^. Indian Summer est un vernis de la marque indie Crowstoes que l’on trouve, me semble-t-il chez Llarowe entre autre. Stop, ne vous précipitez pas, c’est bien évidemment le genre de flacons qui n’est genre…. JAMAIS en stock nulle part. Le style qui te force à mettre un réveil à 3′ du mat parce qu’il y a un réassort à Pétaouchnok et que si tu l’as pas mis dans ton panier à 3h et 3minutes t’as plus qu’à aller te recoucher la CB entre les jambes. Pauvre de toi. Il te reste qu’à te rabattre sur Undenied ou Cosmic Kisses, mais comme je le disais toute à l’heure, ça n’a pas la même intensité de plaisir. (mais à l’oeil c’est beau quand même hein, va, pleure pas comme ça ma cocotte !).

Crowstoes Indian Summer swatch

Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
Plutôt difficile à décrire, Indian Summer a une véritable intensité dans les différentes couleurs qu’il laisse apparaître. Quand il est sous sa forme bleue par exemple, c’est un vrai bleu, electrique, puissant et lumineux. Mais quand il devient rouge ou orange, il l’est alors comme si aucune autre couleur ne pouvait venir s’immiscer dedans. C’est totalement incroyable quand ça bouge, les seuls mots qui me viennent son, dans l’ordre, INTENSITE INTENSITE et INTENSITE. Il porte plutôt bien son nom d’ailleurs, il me rappelle vraiment ces nuances que l’on voit au coucher du soleil d’étés indiens, des couleurs qui n’ont normalement absolument rien à faire ensemble et qui d’un coup, par la force de la nature, se retrouvent toutes côtes à côtes pour former un truc assez magique auquel tu n’aurais jamais pensé par toi même.

Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
J’ai sans doute un peu abusé question nombre de photos pour ce billet (désolée pour celles qui se lassent vite de scroller!) mais il m’a donné du fil à retordre le petit, il a tendance à ne pas se montrer sous son meilleur jour suivant la lumière, parfois on dirait qu’il est granuleux en photo tellement l’appareil ne sait pas comment gérer une couleur aussi vibrante. C’est fou non ? Il est posé ici en 1 couche + 1 couche épongée (pour ne pas avoir de traces de pinceaux) par dessus une couche du Essie Licorice (un noir tout bête, donc). Il est également portable seul mais il a alors besoin de 3 bonnes couches et je trouve que c’est dommage de le gâcher comme ça, autant le poser sur du sombre pour intensifier les reflets et garder le précieux liquide pour les autres poses ! Crowstoes Indian Summer swatch
Là, tu me demandes: "As tu augmenté la saturation dans photoshop?!" ce à quoi je te réponds: "Non petit papillon, ce vernis te déchire la rétine en vrai, de vrai, de vrai, nul besoin d’augmenter quoi que ce soit ou que ce soit!" et c’est vrai, et c’est fou, et même quand je vous écris je continue de jouer avec mes doigts et leurs reflets ^^.Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
Crowstoes Indian Summer swatch
Crowstoes Indian Summer swatch
Je profite de ce billet et de mon décolleté géant (mais non c’est pour rire) que je portais au moment des images pour vous montrer également mon nouveau petit délire collieral: Un Hashtag Pshiiit à porter au cou, au cas où je ne me souvienne plus de mon blaz’ t’as vu ! Il m’a été offert par le site Moncollierprénom, qui m’avait contactée pour un éventuel partenariat il y a quelques temps…. Sur le coup, j’étais moyennement convaincue puisque je n’avais pas envie d’un collier avec mon prénom dessus, mais lorsque le site m’a dit "on peut aussi faire un hashtag au nom de votre blog" il ne m’en a pas fallu plus pour dire "oh ouiii oh ouiii BANCO on y va!" ^^ Du coup le voici le voila, et le deal pour qu’ils me l’envoient c’était que je vous propose un code de -10% sur leur site pour vous faire faire un collier à votre nom, ou votre blaz, ou le surnom de votre tortue, alors voici le code, attention il est dur à retenir: PSHIIIT. Pas mal, non ? En tout cas perso j’aime bien ce collier, même si certaines se diront peut-être que ça a un côté megalo, je trouve ça plutôt rigolo si on arrive à le prendre au second degré !
Crowstoes Indian Summer swatchVoilà voilà, c’est là dessus qu’on se quitte aujourd’hui, j’espère que ce billet (megalong) vous aura plu et que tous ses reflets multichromes auront apporté un peu de lumière dans votre début de soirée ! Je vous embrasse, merci de me lire, et à très vite <3 Cam

Solar Flare, le vernis de feu par Picture Polish !

Bonjour les Nail Addicts ! Comme promis hier, on se retrouve aujourd’hui pour partir à la découverte d’une explosion de feu ! Je pensais d’abord vous faire un billet avec tous les swatchs des LE de Picture Polish sauf qu’en fait, ce sont des multichromes, et qui dit multichromes avec moi dis 3000000 photos par flacons donc bon, je pense que je vous aurai perdu après le second ^^. Du coup, je ne vous en montre qu’un aujourd’hui et on verra les autres la prochaine fois !
Solar Flare donc, est celui qui intriguait le plus et qui n’a pas séduit tout le monde dès la première seconde. Et pour cause, les teintes qu’il dévoile sont plutôt automnales alors qu’on frôle en ce moment l’arrivée du printemps! On a plutôt envie de fraicheur que de nuances de feuilles mortes, c’est évident. Mais ça ne l’empêche pas d’en avoir sous le capot, voyez plutôt:
Solar Flare Picture Polish
Ce petit s’inspire donc de toutes les nuances de feu que l’on peut imaginer apercevoir lors d’une erruption solaire (photo piquée à ce cher Wiki pour l’occasion)
Magnificent CME Erupts on the Sun - August 31
La plupart du temps il est soit bordeau (de face) soit doré. On retrouve aussi toute la palette de cuivre puis, lorsqu’on est presque parallèle à la lumière, il laisse apparaître de reflets verts. Sur les photos vous le voyez posé en deux couches sur une couche de noir mais il est également utilisable seul, la couleur sera juste moins intense et donc plus portable !

Solar Flare Picture Polish Solar Flare Picture Polish
Vous le voyez, Solar Flare n’est pas un simple descendant du 502 d’Ozotic, il a quelque chose en plus qui le rend encore plus galactique: il contient des milliers de particules scatter holo, ces petits points de lumière qui apparaissent comme si ils flottaient au dessus de mes ongles quand je bouge mes mains !
Solar Flare Picture Polish Solar Flare Picture Polish
Solar Flare Picture Polish
Solar Flare Picture Polish
Pour le décorer un peu sans en perdre une miette je lui ai stampé un motif plutôt classique mais que j’aime beaucoup, celui ci vient de la plaque Pro 02 de chez Moyou mais se retrouve un peu chez toutes les marques. Mon Konad noir spécial stamping étant à la fin de sa vie, j’ai utilisé le noir de chez Essence (celui spécial stamping aussi) qui fonctionne bien et qui est extrêmement pigmenté !Solar Flare Picture Polish Solar Flare Picture Polish
Pour le voir bouger, c’est par ici !
Solar Flare Picture PolishEt parce que je n’ai pas envie de vous quitter tout de suite, je vous ajoute quand même quelques images des autres LE de la gamme ! (incorrigible je suis!)
AURORA 2 Aurora 3 Aurora GRAVITY Illu 1 Illu 2
Et si vous en voulez encore plus, les swatchs de Fashion Polish sont à tomber, comme toujours !
Voili voilou, aterrissage sur la planète Terre les filles !
Bonne journée avec des étoiles dans les yeux,

Cam

Retrouvez toute la gamme de vernis à ongles Picture Polish en France dans ma boutique en ligne de vernis en cliquant ici