The Shifty Cameleon by TFL // The Black & White stripes

Header

Bonjour les minettes ! J’espère que vous allez bien ! Ici le temps est toujours terriblement maussade, du coup bloguer devient à nouveau plus difficile question photos et surtout question moral et inspiration… Il va falloir se réhabituer encore une fois à la grisaille et aux jours qui raccourcissent ! Plus envie de nailarter des ananas, coucher de soleil ou autres flamingos alors je me retrouve à repartir dans ce que j’aime finalement le plus : les lignes graphiques et les aplats de couleurs ! Mais d’abord, je vous présente la petite bombe qui a servie de base au nail art que vous trouverez plus bas:

The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer

 

Il s’agit donc d’un des vernis à ongles de la marque Too Fancy Lacquer et son petit nom est The Shifty Cameleon. Et pour être shifty, étonnament, il l’est, malgré le peu de lumière qui s’offre à moi pour vous le montrer ! Il me rappelle je crois un de mes Enchanted, un bleuté grisé qui s’avère violet de temps à autre suivant la lumière sans pour autant être un gros multichrome de bourrin (j’aime bien les multichromes hein, mais de temps en temps un peu de subtilité ne fait pas de mal ^^).Le violet se voit assez rarement en fait, sa teinte principale bleu glacier grisée est celle que l’on retrouve le plus fréquemment. Bwef, c’est donc un bleu violet qui est finalement principalement holographique et c’est tout ce qui fait son charme.

The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer

Donc comme je vous le disais, j’ai eu envie de faire une déco un peu différente de d’habitude et surtout très éloignée des motifs d’été et c’est chez Nailsandpolkadots que j’ai trouvé mon inspiration ! Je me suis donc munie d’un vernis noir et d’un vernis blanc ainsi que d’une de mes planches de stickers. L’avantage des stickers est certainement le fait qu’ils soient directement coupés à la bonne taille et régulièrement (pour les flemmardes telles que moi, c’est le pied) mais on peut évidemment couper des petites bandes de scotch voire carrément utiliser du striping tape (même si la largeur du striping tape donnera un résultat différent, ça peut être sympa de tenter !). J’ai patienté le temps que ma base soit parfaitement sèche et j’ai posé les stickers en quinconce en veillant à ce qu’ils soient à peu près alignés et que l’espacement soit régulier. Ensuite, rien de plus simple: j’ai posé le vernis blanc d’un côté puis le noir de l’autre (attention à ne pas faire des couches trop épaisses sinon ça "marbre" comme on peut le voir sur l’index – préférez des vernis couvrants en une couche!) et j’ai rapidement retiré les stickers avec une pince à épiler dans le sens inverse (comme si on retirait des bandes de cire lors d’une épilation!) pour éviter que le vernis ne se glisse dessous pendant le retrait. J’attends ensuite un peu, je souffle légèrement pour que les couleurs sèchent au moins en surface et je termine le tout en mettant deux couches de topcoat ! Oui, deux, parce que sinon les dénivelés sont trop marqués et lorsque la lumière se pose dessus on n’a pas un joli fini bien lisse ^^ (je suis un peu obsédée par le fait que la "zone blanche" de brillance que l’on voit sur l’ongle soit parfaitement lisse. Mais bon ça c’est peut-être juste moi hein.)

The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer The shifty Cameleon Too Fancy Lacquer

 

Voilà les filles, que pensez vous de ce nail art ? Plutôt simple question réalisation non ? Vous savez ce qu’il me rappelle ? Snake sur les nokia, le jeu qui m’a fait perdre de nombreuses heures de ma vie, non ? ^^ Bon weekend à toutes et à très bientot !
Sans titre-3

Nail art Gradient & Water Marble // Le test !

Gradient & Watermarble nailart

Bonjour les nailistas ! Aujourd’hui on repart dans le monde merveilleux du Water Marble avec une technique légèrement différente de la dernière fois. J’ai vu ce nail art sur l’instagram de Simplynailogical mais ahhhh je n’arrive pas à le retrouver sur son blog, je vous laisse le soin d’aller découvrir par vous même toutes les beautés qu’elle fait (pour moi c’est la Reine du Gradient) et peut-être tomberez vous dessus !

MAJ: En fait je vous ai raconté n’importe quoi, c’est pas du tout la blogueuse dont je vous parle au dessus qui a fait ce nail art, c’est elle (mais je vous laisse quand même découvrir l’autre hein, parce qu’elle est quand meme la Reine du gradient lol) (ouai j’suis un petit boulet) (sorry)

En attendant, voici mon interprétation de tout ça:

Gradient & Watermarble nailart

Pour la réalisation de cette manucure, il me fallait tout d’abord choisir les teintes de mon dégradé de base. Vu que ma vernithèque à changé récemment, j’ai plaisir à redécouvrir des marques qui sont à nouveaux sous mes yeux et c’est vers Picture Polish que je me suis dirigée ! Flirt, Totes, Chillax et Instinct sont des crèmes basiques et ce sont eux qui m’ont inspirée car je me suis dit que dégradés entre eux ils créeront sans doute de jolies nuances. Ca n’a pas loupé j’ai obtenu des couleurs violettes ou vert d’eau du tonnerre sans trop d’effort ! J’avais bien évidemment commencé par poser une base blanche pour qu’elles ressortent au mieux (Carpe Diem de Cirque ici) ainsi qu’une protection sur le bord des ongles pour gagner du temps au nettoyage. J’ai ensuite posé les bandes de couleurs sur mon éponge préalablement humidifiée de dissolvant et c’était parti ! Il ne m’a fallu que 2/3 passages pour obtenir l’intensité que vous voyez là.

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

 

Gradient & Watermarble nailart

 

Gradient & Watermarble nailart

 

Le principe de ce nail art est en fait ultra simple; mais ultra long. Le Water Marble, déjà, bon, on va pas se mentir, ca ne se fait pas en 3 minutes…. mais quand, en plus, on y associe un gradient faut savoir que là vous en avez pour l’aprem ! Entre la base blanche, la protection, le gradient, le nettoyage, re-la protection, le WM, re-le nettoyage…. Attention, je suis loin de vous dire que ça ne vaut pas le coup, le résultat est vraiment superbe et se confondrait facilement avec des nail wraps, la fierté du DIY en plus ! Mais bon, c’est long, et c’est l’activité parfaite d’une aprem pluvieuse entre copines, gardez le dans un coin de votre tête :)

 

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

 

BWEF. Une fois mon gradient réalisé, j’ai nettoyé le plus minutieusement possible. Pourquoi nettoyer alors qu’on va re-salir juste après ?Je pense que moins vous avez à nettoyer à la toute fin, moins vous avez de risque de tout ruiner en fait. Donc autant récupérer une lunule propre à cette étape là pour éviter d’abimer votre water marble ensuite ! Une fois que vous êtes satisfaite de l’aspect de votre gradient (ne faites pas comme moi, immortalisez le avec une petite photo avant de passer à l’étape suivante :D)vous pouvez préparer une vernis noir, un topcoat (attention, n’utilisez pas un topcoat de trop bonne qualité accélerateur de séchage, ça ne fonctionnera pas, préférez un truc assez bas de gamme et pas trop vieux pour qu’il fuse correctement), un petit verre d’eau démineralisée et débutez votre marble. Noir / transparent / noir /transparent. Ensuite, vous marblez tout ça avec une pointe fine et hop, vous plongez ! (euuuh j’oublie mais prenez le temps de protéger vos doigts avant avec du scotch, de la peel off ou de la vaseline!).

Tadam, vos ongles ressortent avec un watermarble noir sur votre joli gradient !

 

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nailart

Gradient & Watermarble nail art Gradient & Watermarble nail art

 

Voilà les filles, tentée par cette expérience ? Ou définitivement trop long à votre gout ? Dites moi tout ! Je vous souhaite une bonne journée ;)

Gradient & Watermarble nail art

Sans titre-3

Technique de nail art // Mon nouvel essai de Water Marble !

Bonjour bonjour les nailistas ! J’espère que vous allez bien :) Ce soir je vous retrouve, juste avant le weekend, pour partager avec vous ma nouvelle tentative de Water Marble accompagnée cette fois ci d’un "tuto" vidéo histoire que vous puissiez voir que même si c’est un désordre monstrueux pendant la réalisation, la manucure finale peut avoir tout de même un aspect plutôt cool !

Custom Watermarble nailart

J’ai commencé tout d’abord pas poser et laisser sécher deux couches de vernis à ongles blanc. Ici, le Purity de Zoya mais vous pouvez aussi choisir Blanc de Essie, Cotton Buds de Butter London, Alpine Snow de OPI, le Sally Hansen aussi, etc etc… Une fois que cette étape est faite, je m’arrange pour nettoyer le pourtour et avoir une lunule parfaitement nette avant de passer à l’étape suivante, ça facilite pas mal la tâche. Pour le nettoyage, j’ai un pinceau plat assez fin de la marque Raphael, le numéro 6 de la gamme "Textura". Une fois que tout est prêt je me munis d’un vieux verre à moutarde rempli d’eau (de préférence déminéralisée, celle du robinet fera l’affaire aussi mais certains vernis fusent beaucoup moins bien dedans!).

Juste à côté de mon verre d’eau, je prépare et pré-ouvre les vernis qui vont me servir pour mon water marble, c’est bien plus pratique qu’ils soient déjà tous ouverts puisque lorsqu’on fait les gouttes il faut aller tout de même assez vite pour ne pas qu’elles sèchent de trop ! Je prépare ensuite mes ongles: à l’aide d’un pinceau je dépose un corps gras tout autour de l’ongle et je vais jusqu’à la moitié du doigt, de cette façon le gros du nettoyage sera beaaucoup plus easy ! Je passe ensuite au marble, je dépose mes gouttes de façon à ce qu’elles fusent bien et forment des cercles bien étendus. Si ça ne s’étend pas, soit votre eau n’a pas la bonne température, soit le dépot de la goutte ne s’est pas fait suffisamment délicatement (on touche la surface de l’eau avec la goutte qui tombe du pinceau, on ne la fait pas tomber de trop haut !) soit, encore, votre vernis n’est pas adapté, dans ce cas, tentez en un autre ! Les crèmes, les paillettes et les flakies fonctionnent plutôt bien en général, certains topcoat aussi si on veut des parties transparentes (mais ne le prenez pas accélérateur de séchage), etc etc…. Clairement, c’est en testant que vous trouverez ce qui vous convient le mieux ! Il n’y a pas de marques qui fonctionnent vraiment mieux que d’autres, tout dépendra vraiment du vernis dans son unicité.

Custom Watermarble nailart

Custom Watermarble nailart

Custom Watermarble nailart

Custom Watermarble nailart

Une fois que j’ai marbré mes cercles et trempé mon doigt, je renettoie un maximum et décore avec, ici, des petits pois au dotting tool et Camelot d’A England (mais on peut imaginer un peu de tout ! Paillettes, studs, déco au scotch, tout est envisageable!). J’ai finalisé cette fois avec mon topcoat holo Private Rainbow et ai scellé finalement avec le topcoat Abricot de Dior. Ca a était plus simple et plus rapide que la dernière fois, même si je ne suis pas encore au point avec l’étape de marbrures ! Comme quoi, c’est à force de faire qu’on apprend à ne plus refaire les mêmes erreurs ^^

Je vous laisse regarder la vidéo :

 

Custom Watermarble nailart

Custom Watermarble nailart
Custom Watermarble nailart

Custom Watermarble nailart
Et c’est là dessus que je vous abandonne pour aller commencer mon weekend ! J’espère que le Water Marble vous fera un peu moins peur à la fin de la lecture de ce billet et que, qui sait, vous oserez vous lancer à votre tour ! En attendant je vous fais plein de bises, à très vite ;)
Sans titre-3

(Tuto nailart) Keep Calm and Enjoy Saint Malo !

Bonjour bonjour ! Je viens vous voir aujourd’hui après un loooong weekend à écouter le bruit des vagues à Saint Malo… Forcément, je ne suis pas rentrée dans mon alsacie les mains vides et outre le cidre, le caramel sous toutes ses formes et des cartes mémoires pleines de photos, j’ai également apporté cette jolie tasse dans ma valise ! Quand je l’ai croisée au détour d’une aprem shopping, ca a été comme une évidence: Saint Malo, motif graphique, mint, j’ai pensé nail art instantanément et dès mon retour, je m’y suis mise !
Nail art mint blanc et noir
En base j’ai choisi de poser July 2013 de chez Enchanted Polish, un petit dupe du très joli Princeton de chez IlNP, du mint donc, avec un fini holo assez discret et quelques micro particules roses visibles de temps en temps (même si elles restent extrêmement timides!). J’y ai ajouté un vernis blanc et Camelot de A England et c’était parti pour le nail art:
Nail art mint blanc et noir Nail art mint blanc et noir

Un motif ultra simple je vous l’accorde mais qu’il y ait la tasse ou non, je trouve le résultat assez sympa. Les lignes noires et blanches viennent "casser" l’aspect un peu gnangnan des poispois et apporter une touche punchy et graphique à l’ensemble. Pour la réalisation, voici comment j’ai procédé:
TUTO-mint-noir-et-blanc

Sans titre-13

1. J’ai posé la base Enchanted Polish que j’ai bien laissé sécher
2. À l’aide de scotch j’ai délimité les deux zones pour les futures rayures en y passant du blanc. Dans la seconde moitié de l’ongle j’ai posé mes pois
3. J’ai topcoaté le tout avec un accélérateur de séchage puisque l’étape suivante se réalise au scotch. J’ai donc attendu une petite demi heure, le temps de traiter les photos de fin d’article :)
4. Une fois bien sec j’ai repositionné du scotch au même endroit qu’avant ainsi que deux bandes de striping tape sur la zone blanche, et j’ai ensuite recouvert le tout avec Camelot de A England.
5. J’ai retiré scotch et striping tape, nettoyé aux endroits ou j’avais bavé puis j’ai terminé avec une bonne couche de topcoat !
Pour voir le tout en format vidéo, c’est par là !
Nail art mint blanc et noir

Nail art mint blanc et noir
Nail art mint blanc et noir

Je vous quitte ici avec quelques images de Bretonnie en espérant que ce billet vous ait plu ! A très bientôt <3

Goeland Bretagne Mon Saint Michel Aquarium de Saint Malo Dans le sable Fireworks Saint Malo Sillon
Sans titre-3

Fashion Friday // Mara Hoffman inspiration

FF
Bonjour les minettes! Pour celles qui connaissent le blog de ma pote Dido, ce rendez-vous commence à vous être familier, pour les autres, je vous explique en deux mots: Chaque Vendredi Dorra se donne rendez-vous à elle même pour ce qu’elle appelle l’exercice du Fashion Friday. En gros, elle trouve une tenue de podium (ou autre, hein) et s’en inspire pour réaliser un nail art. Toutes ces réalisations sont plus belles les unes que les autres, comme d’habitude ! J’avais déjà fait deux trois billets dans le même esprit il y a quelques temps et ce nouveau rendez vous m’a donné fortement envie de m’y remettre ! Du coup je lui ai demandé si je pouvais m’incruster de temps en temps dans son concept, et elle a accepté ! Me voilà donc aujourd’hui avec un nail art inspiré de la mode, certes, mais qui me ressemble beaucoup quand même:
Fashion Friday nailart
Du noir, du blanc, des touches de couleurs et des triangles, il ne m’en faut pas plus pour être heureuse et inspirée ! En même temps que je naviguais sur le site Style.com j’ai découvert la créatrice Mara Hoffman, que je dois vous avouer ne pas du tout connaître. Et sa collection ethnique et colorée m’a carrément plue, si seulement je pouvais réaliser d’autres motifs du genre lui, ou encore lui ! Mais évidemment ça me paraissait inatteignable. Je me suis contentée du plus simple donc, à savoir, celui ci:Fashion Friday nailart
Un poncho graphique aux nuances et aux contrastes parfaits, tout à fait réalisable en manucure grâce notamment à ma plaque chouchou de chez Moyou. J’ai choisi de remplir le majeur de motif et de ne faire que la moitié sur l’annulaire, pour y ajouter des petites franges en mouvement au pinceau fin. Pour les différentes nuances qu’on retrouve sur le stamping, rien de bien compliqué. Plutôt que de n’appliquer qu’une seule couleur, j’ai juste fait des bandes roses, corails et noires sur la plaque avant de racler le tout comme d’habitude ! Les délimitations ne sont pas parfaites, mais ça fait le job et de toute façon, à la main ça aurait été un travail de Titan et je ne serai jamais parvenu à cette précision ! Fashion Friday nailart Fashion Friday nailart
Fashion Friday nailart
Voili voilou, j’ai apprécié recommencer à fouiller les sites de modes à la recherche DU vêtement qui saura à la fois me plaire et être docile pour du nail art, pas tant parce que je ne suis pas inspirée en ce moment mais plutôt parce que je vois vraiment ça comme un exercice. L’agencement de l’espace, la miniaturisation, la recherche des couleurs, etc… Ca a quelque chose d’assez prenant !  j’espère que ce nouveau billet vous aura plu, n’oubliez pas d’aller voir les superbes réalisation de Didoline’s nails et en particulier son billet du jour ici ! Belle journée à vous toutes (et tous? ^^) Cam
Sans titre-3

Tuto nail art avec les Sheer Tints OPI !

Bonjour les filles ! Vous avez cru à une nouvelle disparition sur long terme, hein ? Non non, rassurez vous (ou pas ^^) il n’en est rien, j’ai juste était noyée sous une vague enchantée, puis prise par un nouveau petit projet qui devrait voir le jour très bientôt normalement et dont je vous propose un petit avant gout dans ce billet !
Récemment un mini-buzz a eu lieu sur la toile concernant une nouvelle collection assez particulière signée OPI. J’ai vu ces flacons un peu partout et en ai entendu beaucoup de bien, et j’avais fini par me dire que j’allais mettre une fois de plus mes aprioris envers la marque de côté le temps d’un achat, si, et seulement si, les vernis se présentaient à moi un peu comme par magie… Et puis ce weekend, au détour d’une ballade dans un Beauty Success avec mes pineco, l’une d’entre elle me dit "Camiiiiiille, les voilàààà !" et je n’ai pas hésité longtemps (1 ou 2 secondes, genre) avant de m’emparer des 4. Une fois de retour à la maison j’ai évidemment eu envie de les tester dans la minute, depuis le temps que je lisais des choses sur eux ! Alors alors, qui sont ils, et a quoi servent-ils, ces fameux Sheer Tints ?…
Sheer Tints by OPI
La collection se décline en 4 nuances: Un jaune, un violet, un bleu et un rose. Là où ils commencent à intriguer, c’est qu’ils sont totalement translucides, exit les obsessions de couvrances, ici on a des flacons développés pour jouer avec la lumière et la transparence. Pas sans rappeler le topcoat Tie and Dye signé Sephora ou le Rock Coat signé Dior, ces textures là sont vraiment destinées au jeu et à la création, plutôt facile, de nail arts légers et vaporeux en tout genre. Un peu à la manière de l’aquarelle, les couleurs se fondent ou se superposent pour obtenir un dégradé presque parfait et des nuances plutôt uniques, sans s’embêter avec des éponges ou un attirail de guerrière. Le bémol évident, c’est que ce n’est pas couvrant, il faudra donc veiller à poser une base claire avant de vous lancer (blanc étant l’idéal) dans votre manucure. Voici donc mon premier résultat obtenu et posté il y a quelques jours sur insta:
SHEER
Rien de compliqué, il s’agit juste de petites taches apposées les unes aux autres, parfois superposées, qui jouent de transparence et d’intensité pour avoir une sorte de petit nuage bisounours sur les ongles. Vraiment joli, tendre, toussa toussa, mais j’avais tout de même envie d’un peu de contraste, et surtout envie de tester le petit projet dont je vous parlais plus haut: des stickers pour ongles développés par moi même :) Un peu marre de me contenter des simples chevrons, je me suis décidé à fouiller le pays à la recherche de quelqu’un qui serait capable de découper ce que je veux dans la matière que je veux, et j’ai fini par trouver mon âme soeur de stickers ! Ils sont actuellement en production et devraient voir le jour pour de bon fin de la semaine et début de semaine prochaine. Paillettes, fluos, noir, blanc, je me suis lachée question couleur et j’espère que l’idée vous plaira !
Sheer Tints by OPI
Suite à mon post insta, certaines me demandaient un tuto, d’autres me demandaient de décrire la texture, j’ai donc sorti mon trépied le temps d’une petite vidéo pour vous montrer ça en image; le Gif Animé n’étant pas spécialement approprié ici pour vous donner une idée de texture ^^  Il faut savoir que de nombreuses NPA m’ont dit que leurs OPI Sheer Tints version mini étaient extrêmement pâteux et quasiment inutilisables, ce n’est pas le cas des miens (peut-être une histoire de format?) mais je les soupçonne tout de même de ne pas être le genre de vernis à vieillir correctement, à l’instar d’un Poshé ou autres accélérateurs de séchage, la texture gel s’épaissit avec le temps !

J’ai donc utilisé, en base, le vernis Blanc de chez Essie pour l’annulaire et le majeur, et Camelot de A England pour le reste. Je pose une couche de topcoat entre les Sheer Tints et mes stickers pour essayer de supprimer au maximum les dénivelés, mais bon, ce n’est peut être pas indispensable si on est du genre pressées ! Pour finir, je nettoie mes éventuels débordements avec un pinceau plat, fin, aux poils plutôt rigides, trempé préalablement dans du dissolvant, et voilà le résultat final !

Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI
Voilà les filles, j’espère que ce billet vous aura aidé à vous faire une idée de ce que sont ces flacons pour celles qui ne savaient pas trop sur quel pied danser, et surtout, que ma petite vidéo vous aura plu ! Je vous invite fortement à aller découvrir le superbe nail art de Sam qui avait fini par me convaincre qu’il me fallait ABSOLUMENT ces Sheer Tints :)

Le Watermarble du dernier espoir !

Bonjour la compagnie ! Comment allez vous ? De mon côté, c’est lundi, donc je suis partagée entre me réjouir des arrivages de la semaine et l’envie de retourner me blottir sous la couette à cause du temps qui semble insister pour qu’on déprime! Mais je ne viens pas vous voir pour vous raconter ma vie mais plutôt pour parler nail art…. Et plus précisément, la technique qui fait peur a 80% des nailistas, même les plus averties, j’ai nommé le Watermarble !
Mon blog a quasiment 4 ans je crois. 4 ans que je tente un peu tout et n’importe quoi sur mes ongles pour vous le montrer. Mais en 4 ans, je n’ai pas été capable de "réussir" un seul petit watermarble suffisamment proprement pour être montré ici ! J’avais décidé de ne même plus tenter l’expérience, celle ci s’avérant être un échec cuisant à chaque tentative. Et puis l’autre jour, sur mon billet foil, j’en ai reparlé et ça m’a donné l’envie de retenter !
Mes watermarble rataient à chaque fois pour plusieurs raisons: la première étant le nettoyage. Je suis un peu psychorigide de la lunule et des cuticules, quand un truc dépasse ça m’insupporte et si je n’arrive pas à nettoyer j’enlève tout. Jusqu’à maintenant, je n’avais pas trouvé de solution pour réaliser un WM proprement sans passer deux heures à nettoyer chaque rebord d’ongle, ce qui était totalement inenvisageable pour moi, mes parents m’ayant dotée d’une flemme olympique. (lolilol). Lorsque j’ai vu une américaine se tartiner les cuticules de baume (genre vicks, vaseline, etc) avant son watermarble je me suis dit: Banco, voilà un problème de réglé, ça mérite un essai.

Je prépare alors mon petit bol d’eau et je choisi mes vernis: la collection Morning of greece de nfu oh. Je pose ma petite base blanche, j’attends que ça sèche, j’applique ma vaseline tout autour de mes ongles à l’aide d’un pinceau, et puis je m’attaque à la chose. J’ouvre tous les vernis, et puis je commence le goutte à goutte dans mon petit bol. Les gouttes de vernis ne "fusent" pas, elles restent au milieu… Je me dis que c’est pas grave, j’essaie vite fait de faire des motifs au cure dent et……
WM
Voilà le résultat. Une sorte d’amalgam visqueux de surépaisseurs de vernis, un truc moche, qu’on n’espère même pas voir sécher un jour, et, malgré la vaseline, un truc franchement pas nettoyable. Je poste sur twitter, les gens se moquent, et je m’obstine.
Je retente l’expérience sur un autre doigt avec des Rimmel, des Essie, un NCLA, etc etc… Et c’est toujours la même histoire, les vernis ne fusent pas, ne s’étalent pas dans l’eau, la pellicule n’est donc pas assez fines pour un nail art. Et puis je sors mes China Glaze, dans un dernier espoir, et là, magie magiiiie, ma première goutte s’étale, la seconde aussi, et toutes les autres la suivent. J’y trempe mon doigt, et j’obtiens ça:
W M
(Désolée pour la qualité photographique approximative, merci l’iphone et les lumières nazouilles!) Bon voilà, je suis contente, la technique a enfin marché…. Même si je ne trouve pas ça spécialement canon. Le nettoyage s’est fait en 3 secondes grâce au baume qui a fait barrière entre mon vernis et la peau, et qui a fait que j’ai pu enlever le surplus comme une pellicule sans la moindre goutte de dissolvant :D. Je poste ça sur insta criant haut et fort que je ne retenterai jamais, et Ophélie de Tartofraises m’indique que de l’eau déminéralisée peut aider à obtenir de jolies gouttes de vernis bien fusées.  Forcément, j’ai eu envie de réessayer (obstinée, moi?). (Je vous conseille sa vidéo ici si vous voulez de vrais conseils pour y parvenir!)

Ce matin, j’ai donc posé une base noire, pour changer, et j’ai eu envie de partir dans un délire encore un peu plus psychédélique: j’ai choisi les vernis multichromes (H) de chez ILNP et le Dime Piece de chez Enchanted Polish, et je me suis lancée. J’ai fait un marble pour l’index, majeur et annulaire, et un second pour le pouce et l’auriculaire. Et alors la, mesdames, sachez qu’on entre dans une dimension totalement folle ! Je vous assome d’un nombre incalculable de photo, et encore, je vous jure, j’ai trié ! Les blogueuses savent à quel point il est passionnant de prendre un seul multichrome en photo, mais alors quand on en a 3 qui se mèlent sur le même ongle, on peut y passer la journée ^^ Voici le résultat:

Water Marble Multichrome & Holographic
Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Je ne saurai pas vous dire si je trouve ça beau en fait. Mais par contre c’est totalement fascinant à regarder, les changements de couleurs, les paillettes holos, etc etc… On atteint vraiment un truc hypnotisant. Parfois, je l’aime, parfois, je ne l’aime pas, mais il reste suffisament réussi pour que je vous le montre ici ^^Water Marble Multichrome & Holographic
(mon rendu préféré est celui du pouce je crois bien !)Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Non mais regardez moi ces changements de couleurs ! On se croirait dans les cartes 3D qui bougent quand on les bouge !! C’est complètement fou ^^Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Water Marble Multichrome & Holographic Water Marble Multichrome & Holographic
Pour récapituler mes conseils de débutantes: si vous avez vraiment envie de vous lancer ou de réussir quelque chose de montrable, obstinez vous, vous finirez par y arriver! Le coup du baume protecteur m’a vraiment bien aidée, je vous le conseille, et l’astuce de l’eau déminéralisée d’Ophélie semble beaucoup jouer aussi. Après pour le reste, il faut tester, et ne pas perdre espoir ^^ J’ai bien envie de retenter l’expérience du coup, et ce sera surement le cas un de ces jours ! En attendant, va falloir que j’aille bosser un peu parce que ce lundi matin n’est finalement pas très productif pour le moment (ENFIN SI. Je vous ai montré mon premier vrai watermarble, tout n’est pas perdu !!! ^^)
Bonne semaine à toutes mes petites libellules

Sans titre-3

Découverte du nail art foil en mode "Je débute" !

Bonjour bonjouuuuur! Aujourd’hui je vous embarque avec moi dans cette aventure folle qu’est le nail art foil (best phrase d’intro EVER, qu’on se le dise, hein). Il y a des techniques, comme ça, qu’on regarde de loin chez les autres en disant HAN C’EST BEAAAAU mais qu’on a jamais vraiment pris le temps de tester soi-même, ou alors qui se sont avérées être de si gros fail qu’on n’a pas osé le montrer au public internetien. C’est mon cas par exemple avec la technique du watermarble qui a toujours été un gros point d’interrogation pour moi (je suis une nulosse du watermarble, je vous le dis). Et celle des foils aussi, que j’avais testé à l’arrache un jour sur un vernis pas sec, et que j’avais ensuite laissé de côté pour m’intéresser à d’autres trucs. Mais ma copine Bé du blog vernisenfolie a décidé de ne pas me laisser sur cet échec lamentable et a donc choisi de m’envoyer quelques morceaux d’échantillons de sa collection foilesque. En gros, les foils ça se présente sous forme de rouleau de "papier" métallisé dans une petite boite en plastique. D’un côté, ça brille et c’est coloré, holographique et plein de reflets, et de l’autre, c’est uni. Le principe est qu’il s’agit d’une très fine pellicule métallique fixée à un film plastique qu’on applique sur l’ongle à l’aide d’une colle spéciale pour donner un aspect métallisé ("FOIL" donc) et que l’on ne peut absolument pas obtenir avec un vernis normal.

Chez les vraies nailarteuses le fini du foil est parfaitement lisse, comme si l’ongle était doré à l’or fin, il n’y a pas de froissure ou déchirure en général…. (vous comprenez à travers cette phrase que chez moi ça va être tout autre :D). Chez moi, ça va être tout autre déjà parce que je n’avais pas de colle spéciale foil et que comme il n’était pas question que j’attende d’en commander pour tester, il a fallu que je trouve une autre solution. Topcoat à moitié sec? Ca ne marche pas. Acrylique ? Marche pas non plus. Et là, j’ai eu cette idée folle d’utiliser ma colle à faux cils Bourjois. Parce que bon, les faux cils Bourjois, vous avez peut etre entendu dire que c’était génial mais moi je vous le dis, j’ai trouvé ça franchement pas top, difficile à poser, désagréable à porter, pas très réaliste, bref, gadget que l’on achète et qui reste au fond d’un tiroir. Du coup le micro tube de colle qui se trouvait dans la boite ne m’aurait plus jamais servi si je ne m’étais pas dit: Tiens, on va tenter de fixer les foils avec! Bin oui, si ca peut etre posé près des yeux ça ne risque pas de faire de mal à mes ongles, donc banco, je me suis lancée.

nail art foils pour débutantes
Pour mon premier test j’ai customisé la manucure que je portais à ce moment là (un framboise Above the curve holo) avec un accent nail. J’ai posé une couche de Camelot de A England que j’ai laissé sécher et j’ai ensuite appliqué la colle et le foil pour voir si ca marchait. Le résultat était pas mal lisse jusqu’au moment de topcoater: mon topcoat formula X a fait réagir la feuille métallisé en lui donnant un aspect froissé qui ressemble un peu au laque vietnamienne; voyez par vous même !
nail art foils pour débutantes

Du coup en postant l’image sur insta, vous êtes nombreuses à m’avoir demandé comment j’avais fait pour obtenir ce résultat. Alors j’ai continué sur mes autres ongles afin de pouvoir prendre des photos de chaque étape:nail art foils pour débutantes
1. Je pose ma colle à faux cils au pinceau. Lorsqu’elle est humide elle a un aspect opalescent bleuté, j’attends qu’elle soit totalement transparente avant de passer à l’étape suivante
2. Une fois que c’est sec, je coupe un bout de foil de la taille de mon ongle et je l’applique au mieux sur l’ongle "encollé". Je maroufle un peu pour lisser et que ça adhère partout puis je retire le film plastique pour qu’il n’y ait plus que l’opercule métal sur mon ongle
3. Sur l’image d’après vous verrez qu’il y a des petits trous: j’ai donc remis quelques pointes de colle avec mon pinceau et une fois sèche j’y ai redéposé mon bout de foil pour combler les endroits ou le noir était encore trop voyant
nail art foils pour débutantes

Bon, du coup tout ça m’ayant beaucoup amusée j’ai fini par enlever mon vernis rose pour poser du noir partout et continuer la manucure. J’ai donc tenté en mettant moins de colle, juste par endroit, pour laisser apparaitre le vernis du dessous par petit morceaux:nail art foils pour débutantes nail art foils pour débutantes nail art foils pour débutantes nail art foils pour débutantes
J’adore j’adore j’adore le résultat, en vrai c’est encore plus joli puisqu’on profite mieux des reflets métallisés des foils. Et tout compte fait, l’aspect froissé dû à mon topcoat me plait beaucoup, ça apporte un effet un peu grunge et imparfait qui rend plutôt bien. La preuve que même en total débutante on peut obtenir des résultats cools ! nail art foils pour débutantes nail art foils pour débutantes nail art foils pour débutantes
nail art foils pour débutantesVoili voilou ! Qu’en pensez vous ? Vous avez déjà tenté? Le résultat vous a plu ? Question shopping, des foils, on en trouve un peu partout, de toutes les couleurs et de tous les motifs. Dans ma boutique, sur ebay, bornpretty, amazon, sans doute dans des boutiques spécialisées comme Peggy Sage etc. Ca ne coute pas très cher et la quantité est assez importante (1,50m d’après Bé!) pour pouvoir s’amuser à faire plein de manucures différentes ! Je vous invite à voir le nail art de Bé qui lui aussi était vraiment sublime, dans d’autres nuances par ici ! Je vous quitte là dessus en esperant que cette découverte d’ultra débutante vous aura autant plu que j’ai eu de plaisir à la faire ! :)
Sans titre-3

Nail art Arty version Turquoise Bloc !

Bonjouuuuuur bonjour ! J’espère que vous allez bien et que vous vous réjouissez de pouvoir passer la journée entière à vous faire des manucures demain ? ^^ Aujourd’hui on s’la joue total turquoise par ici, ma couleur favorite de tous les temps et sous toutes ses formes (du plus teal au plus pastel, toutes textures confondues!). J’ai ressorti mes vieux Picture Polish Marine et Tiffany pour les associer dans une manucure plutôt graphique. Je dis plutôt parce que je l’ai faite à la main et aux pinceaux des vernis, étant prise d’une flemme énorme je n’ai pas attendu que toutes mes étapes sèchent pour utiliser la technique du scotch. Alors du coup, bon, les angles de mes carrés ne sont pas hyper droits, mais comme j’ai l’habitude de le dire: "Ca fait le job, hein!" :)
Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart
J’ai utilisé Tiffany en base avec deux couches puis j’ai ensuite traversé mon ongle avec le Marine, pour recouvrir, en gros, la moitié de la surface. J’ai patienté un peu que ça sèche et j’ai continué en faisant des blocs noirs avec Camelot de A England, qui a, d’après moi, la texture idéale pour faire des choses assez précises sans avoir à passer plusieurs couches. Pour finir j’ai posé Dime Piece, l’argenté holo le plus couvrant que je connaisse, histoire de jouer avec les textures et apporter un peu de brillance à tout ça. J’ai terminé ma manucure en posant mon topcoat accélérateur de séchage (nécessaire ici, avec toutes les couches de vernis qu’il y a !!) et voili voilou, j’étais prête pour aller faire du shopping ! ^^Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart Turquoise bloc nailart
Turquoise-BlocC’était un billet expresso, j’espère que vous ne m’en voudrez pas trop je file derrière les fourneaux! Passez une belle soirée et un bon premier Mai, en espérant que quelqu’un ou quelqu’une pensera à vous offrir un joli brin de Muguet ! :)
Sans titre-3