J’ai (enfin) testé les patchs de chez OPI !

Woop woop, j’en ai mis du temps, hm? Il faut dire  que lorsque j’ai reçu ces patchs de la part de ma blopine trop choute Mana pour mon anniversaire (oui oui, en Aout, ca date un peu ^^) je les trouvais vraiment trop jolis et j’avais refusé de les poser "pour rien". Comme je vous le disais l’autre jour sur le billet des Sleek Stick, les patchs pour moi c’est les trucs à garder pour une occasion où on désire avoir une manucure nickel et originale sans risquer de se louper avec un vernis pas sec ou un ecaillement de dernière minute. Du coup, aujourd’hui, c’est pile le jour pour moi alors je peux enfin vous parler de mon avis sur ces petits bijoux !

Patch OPI

Bon, déjà, je parle de bijoux. Ça vous laisse deviner que j’ai été vraiment très satisfaite de la pose. Contrairement au Sleek Stick et NCLA que j’ai pu tester jusqu’à présent, les patchs de chez OPI eux sont en "matière vernis". Un peu comme si vous aviez fait un nail art sur un plastique pour le décoller ensuite, vous voyez l’idée? Il paraît, mais je n’ai pas testé, que les patchs version Kiko (et donc moins cher) sont eux aussi dans cette texture là. (j’avais testé les Sepho il y a des milliers d’années, et je ne sais plus trop de quel côté de la barrière ils se situent, vous avez une idée?) À voir ! Quand on ouvre la pochette hermétique, ca sent clairement le vernis à ongles. En gros la pose se passe de la même manière que pour les autres. On ouvre son petit paquet, on cherche quel patch va avec quel ongle, on positionne, on appuie à droite à gauche et voilà. Pour cette version, pas besoin de limage au bout, il suffit de replier la pellicule sous l’ongle et d’appuyer au bout avec la pulpe du doigt pour qu’il se sectionne grâce à l’ongle naturel. Ça règle pas mal le souci de Lilith par exemple, qui était qu’on voyait trop la démarcation blanche au bout de certains patchs à motifs !

Patch OPI

Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI

+

► Une pose encore plus facile puisqu’il n’y a pas de souci de lime

► Une finesse plus importante que les autres patchs puisque c’est du vernis et non du papier/plastique

► Pas d’effet "patch" sur le bord de l’ongle

► Un retrait easy avec du dissolvant, pas d’arrachage d’ongle en perspective ! (en meme temps, si on veut du pratique et éviter l’utilisation de dissolvant, ce point peut aussi se mettre dans les moins… Vous aviserez !)

► Si on met le nez dessus, on ne voit pas d’aspect "imprimé" on distingue plus une vraie matière du type vernis, avec des reflets et des micro paillettes.

► Un effet super lisse contrairement aux Essie (je n’aime pas trop l’aspect 3D des Essie moi, mais c’est une affaire de goût en fait)
-

► Aucun droit à l’erreur, une fois collé, même un tout petit peu, le patch ne se bouge plus au risque de le déchirer (parole de fille qui ne peut pas finir sa manucure parque ce que j’ai déchiré le petit doigt ^^). Vu qu’il n’y a pas un grand nombre dans le paquet, mieux vaut prendre son temps et suuuurtout y aller petit à petit !

► Un bout qui s’use plus vite, puisque c’est une matière "vernis" malgré le topcoat

► C’est une utilisation unique ! Une fois la pochette hermétique ouverte, on pose tout sinon le reste est bon à jeter puisqu’il va sécher

► Bin j’ai beau chercher, je ne trouve pas d’autre point négatif !

Où se les procurer ? Malheureusement, je ne sais pas (coucou la blogueuse en papier mâché) . Il s’avère que Mana les a trouvé à Londres l’été dernier pour une quinzaine d’euros (oui oui, ça reste très cher je vous l’accorde, mais la qualité est vraiment extrêmement bonne) mais je ne sais pas du tout si ils ont été fait pour la France entre temps. Je présume que oui, mais je ne trouve rien sur le site de Sephora et je n’ai pas la moindre envie d’écrire à la marque ^^. Sur le site d’OPI il y a bien des "apps" mais le packaging est totalement différent, alors moi je suis perdue. Du coup je vous laisse un peu sur votre faim, je suis un peu une blogueuse méchante, vous avez le droit de me jeter un peu des caillous (pas trop fort, et pas trop lourds). En même temps, j’ai bien envie de vous dire qu’avec une base nude, une plaque de stamping serpent et un petit vernis noir, vous pouvez réaliser le même type de manucure. (Comment ça c’est pas du tout pareil?!). Allez, je file arborer mes jolis ongles dans le monde exterieur ! Bonne soirée à toutes ! (edit: Lelie dit qu’on peut en trouver au passage de l’industrie à Paris, enfin, ça, c’est pour les Parisiennes. Comme d"hab. Merci pour l’info Lélie ! )

PS: MERCI MANA CE CADEAU DECHIRE GRAVE DE OUF <3 <3 <3

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

▲ Sleek Stick, les nails patchs vus par Essie ▲

Sleek Stick

La nouvelle est tombée comme une bombe en fin d’année, le début 2013 sera marqué par la sortie des nail patchs de la marque Essie. Ca a rendu folle les aficionados de la marque, pro et anti patchs confondues, il fallait les avoir entre les mains! En bonne NPA que je suis (et accessoirement addict à la marque et à ses petits flacons colorés) je suis bien sûr moi aussi passée par la case Sleek Stick. Ma première pose s’est faite la veille de mon départ en Inde, je m’étais dit que ca pouvait être plutôt pratique (pas de dissolvant, pas de temps de séchage, bref, royal) et j’avais glissé un second paquet dans ma valise, "pour une fois sur place". 5 minutes après, ma mère, NPA par la force des choses elle aussi, est tombée folle amoureuse de mes ongles et a souhaité une pose également !

En gros, les Sleek Stick, c’est ni plus ni moins que des patchs pour les ongles. Des petits autocollants pile à la bonne forme que l’on pose et dont  on lime le surplus pour qu’il ait pile la bonne taille. Ca fait fureur chez toutes les marques ou presque, et pour cause, c’est, dans le concept, hyper mega over pratique. Oui mais attention, entre le concept et la réalité, chez certaines marques il y a un monde. Je ne citerai que les patchs achetés sur asos par exemple, des sans marques je crois, absolument ignobles une fois posés, plein de plis, avec une forme absolument pas adaptée, bref, monstrueux et enlevés dans la minute. Donc en clair, les patchs, oui, why not, mais il faut faire le tri et les choisir quali ! C’est là que ca pose problème… La qualité, pour un produit aussi neuf et encore au stade "d’évolution" forcément, ca se paye. Soit on se contente d’un petit prix et d’une pose moyenne voire franchement moche, soit on paye un peu (parfois beaucoup) plus cher pour s’assurer d’avoir quelque chose de montrable. Il y a plusieurs textures, plusieurs procédés de fabrication, et donc, comme d’hab, il y en a pour toutes les bourses, alors soyez vigilantes!

Pour parler d’Essie donc ! Les Sleek Stick en France sont vendus relativement chers. Un paquet permet une pose complète + quelques accent nails si on a du bol question taille et c’est tout. (18 patchs en tout) Le prix? 13,90€ chez Marionnaud, Monop et autres revendeurs de la marque. Alors bon, certes, 13,90€ pour une pose, si on compare au prix d’un vernis qui nous dure une vie, on peut se dire que quand même, c’est terriblement onéreux. Mais je pense que les patchs ne doivent pas être vus comme ça. Pour moi, des nails patchs, surtout ceux de Essie, avec des motifs sympas et parfois des petits strass ou effets de textures sont plutôt des one shot pour des occasions spéciales. Un rendez-vous galant, une soirée disco entre copines dans un club branchouille, un repas de famille chez les beaux parents où l’on doit absolument faire bonne impression, bref, ce ne sont pas les occasions qui manquent ! En gros c’est pas la manucure de tous les jours, mais un moyen d’avoir des ongles nickels et originaux rapidement pile quand on a besoin d’un petit remontant pour se sentir au top (et oui, la confiance en soi passe aussi par les mains, du moins chez moi!). Vous me direz si vous êtes de cet avis ! Après, moi qui suis une habituée des patchs grâce à ceux de chez NCLA, j’ai trouvé une parade pour faire à la fois des économies et rendre la chose plus discrète et donc plus "quotidienne": je ne me fais pas de pose complète mais je me sers des patchs en accent nail. Ceux qui ne sont pas à la bonne taille, je les coupe et je les pose façon triangle ou "moit/moit", de cette façon j’optimise mes 13 euros et des brouettes au max. Pas mal non ?

Passons donc à ce qui nous intéresse pour de vrai: A QUOI CA RESSEMBLE ? Essie nous propose une petite dizaine de motifs (à moins qu’il y en ait plus maintenant?). La marque m’en a envoyé certains et j’en ai acheté d’autres en Allemagne (le prix est un peu plus cool, j’ai du bol d’être frontalière ^^). Ma première pose était Stick n Stones, un gris souris souligné de petits strass sur les côtés. Les plus relous à poser puisque, si on manque de chance, on se retrouver à devoir limer pile sur un strass, et alors la, bonjour les dégats. Au premier coup j’ai "tiré" légèrement sur le patch pour faire passer le strass après et pouvoir limer tranquillou mais c’était une mauvaise idée, une fois limé le patch s’est rétracté (enfin, il s’est remis en place sous sa forme initiale) et il me manquait donc un petit bout tout au bout. Pour régler le souci, j’ai limé mon ongle ^^. (c’est une photo Iphone, je n’ai que ca désolée !)

sleek

Attention cependant: le retrait n’est pas tout simple. Essie nous dit de poser nos patchs sur des ongles propres et secs, oui, mais ils ne nous disent pas qu’il faut mettre une base ! Pour moi c’est bien simple, poser une base est juste INDISPENSABLE. Le seul risque est que la tenue des patchs Essie soit un peu moins bonnes (chez moi ils ont tenus une petite semaine sans y prêter la moindre attention) mais au moins vous sauverez vos ongles. Pour les retirer, trempez vos mains dans l’eau chaude quelques minutes pour ramollir la colle du patchs et tirez délicatement (j’insiste sur le délicatement) de la base de l’ongle jusqu’au bout. Si vous n’avez pas posé de base protectrice il y a de fortes chances que des strates de vos ongles vous quittent en même temps que le patch, c’est ballot, et c’est très très long à rattraper :).

Bon entre temps j’ai fait une pose d’un autre modèle avec de vraies photos pour vous montrer le résultat ! Il s’agit du modèle Love to Love you , un fond blanc sur lequel on trouve des petits messages dans une typo "à la main", joli sobre et plutôt élegant (certains sont assez blingbling dans la collec ^^).

Love to love you Essie Sleek Stick

Voici une photo où l’on aperçoit légèrement le bout de l’ongle et donc la démarcation Patch/ongle. Pour certains modèles (celui ci par exemple) vous pouvez pallier ce petit aspect "pas fini" en passant un coup de vernis de la couleur du patch en micro french juste sur le bout, on y verra que du feu et ca permettra d’enlever ce petit détail disgracieux ;)

Love to love you Essie Sleek Stick

Love to love you Essie Sleek Stick Love to love you Essie Sleek Stick Love to love you Essie Sleek Stick

Love to love you Essie Sleek Stick Love to love you Essie Sleek Stick Love to love you Essie Sleek Stick Love to love you Essie Sleek Stick

L’avantage des patchs Essie c’est qu’ils ont une double forme. (Mais qu’est ce qu’elle raconte là?!). En gros vous pouvez poser votre patch dans les deux sens, un côté ayant un fini arrondi et l’autre plus carré. Ca me convient bien pour ma part puisque tous mes ongles ne sont pas fait pareils, mon majeur et mon index étant plus carrés que mon annulaire par exemple ! Du coup le patch s’adapte bien à mes mains ;). (attention par contre ! Si vous avez les ongles vraiment larges, je vous déconseille cette marque, j’ai eu du mal à trouver la bonne taille pour les ongles de maman-pshiiit ^^). Concernant la pose il n’y a pas de secret, il faut prendre son temps. Moi je commence par le milieu de l’ongle à la base et j’applique ensuite les côtés avec la pulpe de mon pouce en étant assez ferme pour supprimer toutes les bulles d’air. Si je me retrouve avec un petit pli au bout je décolle le patch et le refixe toujours en appuyant fermement jusqu’à ce que je sois satisfaite. Rappelez vous que vous pouvez tirer un touuut petit peu mais surtout pas abuser de cette technique pour obtenir ce que vous voulez puisque le patch se remet en place ensuite. Enfin pour ce qui est du limage, allez y doucement, commencez par le milieu et faites les côtés ensuite, tout devrait bien se passer :). En gros, les patchs, c’est POSSIBLE de bien les poser, il faut juste prendre la main, à moins que vos ongles ne correspondent vraiment pas à la forme standard, auquel cas je ne peux que vous conseiller d’investir dans des pinceaux et de faire vos nail arts à la main ^^.

voilà pour ma revue de ces petites choses les filles! Les patchs Essie sont dispos dans la plupart des monop au prix max conseillé de 13,90€ .  J’espère avoir pu vous aider à vous faire un avis, oui, non, peut-être ! Excellente soirée à vous toutes et bonne semaine <3

EDIT: Il s’avère que l’agence qui m’a indiqué le prix de 13,90€ se soit trompée, les Sleek Stick sont en réalité à 18,90€….. Ce qui change carrément la donne….. Mais très franchement je ne me sens pas de ré-ecrire tout mon billet, donc je me contenterai simplement de dire que 18,90€ pour une pose unique, c’est une fortune. Voilà, voilà. Désolée Essie, mais sur ce coup là il y a de l’abus dans l’air je me contenterai donc d’aimer tes vernis et je laisse les patchs aux filles ayant des porte-monnaie plus fournis que le mien !

EDIT2: Toujours concernant le prix des patchs ! Le prix de 13,90€ est le prix conseillé par la marque à ses distributeurs, si vous les trouvez à 18,90€ chez Monop (ou autre) ce n’est donc pas Essie qui a fixé ce prix mais le distributeur lui même. Il faut savoir qu’en France, les prix sont libres, aucune marque ne peut donc imposer quoi que ce soit à son distributeur, du coup, Essie, je te pardonne, et je t’aime de nouveau très fort. (on va y arriver) (c’est compliqué tout ca !) 

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Two Fingered Salute by Butter London & NCLA Nail Wraps

Bonsoir les filles ! J’espère que vous allez bien ! Ce soir je vous propose un petit mix de wraps et de vernis, pour ma part c’est comme ca que je les préfère…  A force, vous connaissez le principe des wraps, je ne m’étale plus sur le sujet: Une bonne base, un wrap à la bonne taille, un coup de lime, et un passage de topcoat! Je vous poste tout de même la petite vidéo réalisée par NCLA (la voix off est celle d’Elin, la sublimissime créatrice de la marque ;) ) au cas où :

Maintenant que vous connaissez tout sur les wraps passons au vernis d’amour absolu que j’ai choisi de poser aujourd’hui: le fameux et presque introuvable (si ce n’est chez Pshiiit gnark gnark gnark) Two Fingered Salute qui m’avait été vivement conseillé par une de mes gentilles lectrices (bisous à Michaela au passage <3).

(Ohhh mais coucou la main gauuuuche !)

BUTTER LONDON Two Fingered Salute & NCLA Last Call? I don’t think so

Alors, pour lui tirer le portrait: c’est une base crémeuse et irisée de couleur Mint vert d’eau brume de mer (ouaaai, rien que ca) (déjà, ca commence bien) mais en plus ce précieux est gorgé de micro particules cuivrées ce qui le rend totalement unique et original. Il a un vrai côté automnal, ce n’est pas un mint flashy d’été du type Turquoise and Caicos non, la, il a presque un côté froid/frais qui se marie bien à la saison. Pour le punchyser un peu sans le dénaturer lui, parce qu’il me plaît trop, j’ai donc choisi de poser des wraps mais juste sur certains ongles ! Et pour une fois, j’ai invité ma main gauche à se prêter à l’exercice car, comme souvent chez moi, mes deux mains n’ont pas le même rythme ! Je trouve ca plus dynamique et original pour certaines manucures, et puis c’était l’occasion de changer un peu la façon de faire du blog ;)

Voila voila pour mon billet très très Pshiiitiens :D Je ne me lasse pas de ces teintes je les trouve élégantes mais surtout apaisantes et fraîches, ca fait un bien fou au moral! J’espère que ca vous a plu, à très vite les filles!

Retrouvez la marque Butter London sur la Pshiiit Boutique !

Retrouvez la marque de vernis et wraps NCLA sur ma boutique en ligne de vernis et accessoires de nail art en cliquant ici

Rendez-vous sur Hellocoton !