The Journey // Cadillacquer et From LA to Anywhere // NCLA

Hello les nailista ! Je viens vous voir pour vous montrer mes ooongles de ce soir juste parce que, pour une raison que j’ignore, je les kifasse sévèrement. (Comment ça, tu ne connais pas le verbe kifasser ?!). C’est un mix de deux vernis que j’aime fort en ce moment, des tons relativement neutres mais du coup, facilement portable, et qui savent se faire discrets… On commence de suite par la pose number one, le The Journey de la marque Suisse et indie Cadillacquer !
Cadillacquer Not Alone
J’ai découvert cette marque il y a quelques mois en commandant Car Wash, Cap’n Cook et Crystal (et deux ou trois autres mais ils sont rangés et j’ai grandement la flemme d’aller les chercher pour connaitre leur nom. Oui je suis pour l’honnêteté, hein). C’était l’époque où je snobais le blog (bouuuh), donc vous n’en avez pas entendu parler ici mais les instagramettes se souviendront peut-être de mes swatchs ! Du coup suite à ça la marque m’a proposé de m’envoyer deux nouveaux vernis de leur collection et les ayant déjà appréciés auparavant, j’ai réfléchi 3 secondes avant de dire "YES IT WOULD BE A REAL PLEASURE THANK YOU" ! Pour celles qui découvrent la marque, je vous fais un petit topo de mon impression global: Marque qui, pour moi, représente vraiment la RECHERCHE, aussi bien en couleur qu’en texture, je trouve qu’en posant un de ces précieux on comprend la démarche de la créatrice, le "tiens, si je rajoute ce shimmer là, ça va être comme ça, et ça ira trop bien avec ça, et blablabla". On sent aussi qu’ils ne sont pas imaginés pour faire des cartons de vente mais bien pour la recherche créative, comme si elle peignait un tableau, et ça, je kifasse (aussi). En gros, tous les vernis sont vraiment originaux et uniques (du moins ceux que j’ai eu entre les mains) et je vous met au défi de leur trouver de vrais dupes ! Le seul bémol qui fait que ce n’est pas une marque à qui je donne 10/10 c’est la question esthétique… Vous le savez, chez moi, le flacon compte énormément dans mon rapport aux vernis (bin oui avec une vernithèque de cette taille on peut se permettre de faire la fine bouche!) et là, on n’est loin d’être au point je trouve. Le flacon carré, why not, EP l’a fait et j’ai aimé. En revanche le bouchon est une horreur, on dirait un bouchon de vernis cheaposs d’il y a 10 ans et c’est tellement mais tellement dommage, ça gâche la préciosité du contenu ! L’étiquette n’est pas franchement glam non plus mais avec un bouchon différent elle serait acceptable. Et puis elle a un côté "je l’ai imprimée avec mon imprimante de bureau et collée à la sueur de mon front" qui rend l’aspect indie encore un peu plus authentique. En gros, si t’omets ce bouchon moche, Cadillacquer, il y a de quoi foncer et se faire plaisir !
Cadillacquer Not Alone
Cadillacquer Not Alone Cadillacquer Not AloneLe The Journey ici a un trèèèès léger aspect holo (mais vraiment, léger hein), un shimmer turquoise et des petites particules grisées dans une base crémeuse bleu gris. Un petit mix qui rend le tout sobre tout en restant original, un combo gagnant pour moi ! Simple mais complexe, encore une belle contradiction verniesque ^^

Cadillacquer Not Alone & NCLA From LA To Anywhere Holo

Pour agrémenter le tout sans pour autant avoir un nail art trop voyant j’ai choisi de l’associer avec un autre gris, vraiment gris cette fois, aux reflets holos plus soutenus histoire de continuer à jouer avec les textures comme le fait si bien Marlene (la dame qui se cache derrière Cadillacquer donc). Sur le majeur j’avais d’abord continué mon nail art pis j’ai enlevé le stripping tape dans un ordre différent de la pose, du coup c’était tout fichu tout moche. (Je connais une nana qui se dit blogueuse nail art qui conseille vivement à ses lectrices de se souvenir de l’ordre de la pose de leur stripping tape quasiment à chaque billet qu’elle écrit, mais qui n’applique pas ses conseils. On va lui taper sur les doigts, elle le mérite). Résultat j’ai juste posé From LA to Anywhere de NCLA et puis finalement ça rend bien et c’est surement moins chargé que si j’avais fait des motifs partout !
Cadillacquer Not Alone & NCLA From LA To Anywhere Holo Cadillacquer Not Alone & NCLA From LA To Anywhere Holo Cadillacquer Not Alone & NCLA From LA To Anywhere Holo
Cadillacquer Not Alone & NCLA From LA To Anywhere Holo
Voilà les filles, c’est ici que je vous laisse ! Belle soirée à toutes !

NCLA // JetSetter Collection

NCLA Jet setter
Bonjour à toutes ! On se retrouve aujourd’hui pour parler des 4 nouvelles teintes à avoir vu le jour dans la désormais grande famille NCLA ! 4 teintes à nouveau inspirée des tendances daïrect fwom Maïamaï pour des looks tout à fait différents les uns des autres, de quoi faire le bonheur de chacun. On commence de suite notre présentation avec celui que j’ai le moins aimé (tiens tiens comme c’est bizarre) c’est à dire le rose…. Le voici en action:
NCLA Mile high glam
Je ne sais pas quoi dire si ce n’est: WAOUW QUEL EFFET BUBBLE GUM ! Je dois avouer quand même qu’ayant un peu bronzé il ne rend pas trop mal sur moi même si ce n’est pas le genre de teinte que j’affectionne. Très girly, très été, il est flashy tout en n’étant pas un rose fluo tape à l’oeil. Un vrai bonbon quoi, ou une glace à la fraise un peu trop bourrée de colorant :D. Il plaira sans doute à certaines, mais moi je passe mon chemin  !

Le second à avoir vu mes ongles et le Let’s stay forever, et j’ai bien envie de lui répondre oh oui, forever ever ! Un bleu pastel grisé ciel, non sans rappeler Porcelaine de Dior, Blu de Zoya ou encore Borrowed and Blue de Essie bien que celui ci soit encore un peu plus désaturé, encore un peu plus proche du blanc. D’ailleurs les vernis presque blanc sont un des grands Must Have cette année, l’avez vous remarqué sur les podiums ?
NCLA Lets stay foreverSa pose s’est faite comme un vernis pastel: une couche fine puis une couche plus épaisse, le tout surplombé de topcoat et c’était bouclé. Mon deuxieme favori de la collection ! (en gros j’ai deux amours et deux que je ne porterai sans doute jamais, 50/50 c’est une bonne moyenne ^^).

NCLA I only fly private
Le troisème à venir faire sa star ici est un orange légèrement blanchi, une crème glacée melon si on reste dans les comparaisons gourmandes. Une application easy mais une couleur qui ne me plait pas trop. C’est très subjectif, elle est parfaitement dans l’air du temps et je connais de grandes fanas d’orange à qui il plaira sans doute (coucou Detoutetderien!) mais arf, je sais pas, sur ma peau déjà bien orange à la base j’ai du mal, je préfère les couleurs qui tranchent. Peut-être dois je attendre de prendre un peu plus de couleur avant de me repencher sur le sujet puisqu’il est quand même très lumineux donc bon. A retenter, sans doute !

NCLA clear the runway
Pour finir, mon chéri des 4, le très très chic Clear the Runway. Un vernis "Burgundy" ou bordeaux, hein, qui se pose en 3 fines couches pour un résultat homogène et un fini vraiment glossy. Une couleur au summum de l’élegance je trouve, très mode, et en même temps très indémodable, quel paradoxe :).
NCLA clear the runway
J’ai souhaité l’associer à une évidence à mes yeux: le multichrome Undenied de chez ILNP une vernis qui a une couleur de base très proche du Clear the Runway mais avec un effet chromé et des reflets or, bordeaux, cuivré et orangés. J’étais curieuse de connaître son rendu en stamping j’ai donc sorti ma collection pueen et j’ai choisi la plaque 43 (collection Love il me semble) et voici le résultat:
NCLA clear the runway NCLA clear the runwayJe suis juste RAVIE de savoir que ce petit ce stampe aussi bien (du moins sur une couleur sombre). Le résultat est sympa puisque plutôt discret: sous certains angles on aperçoit le motif et sous d’autres, pas du tout, on dirait une laque toute simple !
NCLA clear the runway NCLA clear the runway
NCLA clear the runway NCLA clear the runway
Et parce que quand je commence à mettre des couches sur des couches sur des couches, on ne m’arrête plus, j’y ai ajouté un passage de My Private Rainbow (S)  et encore une fois c’est assez drôle puisque parfois on ne distingue plus le motif stampé en dessous, et parfois on ne voit que lui et plus du tout les paillettes holos. En gros à chaque fois que je change de pièce et que je bouge mes mains j’ai une nouvelle manucure :)NCLA clear the runway NCLA clear the runway NCLA clear the runway
(le Clear the Runway ressort un peu plus rouge là parce que j’ai du prendre mes photos sous les spots pour qu’on voit bien les paillettes holos!)
JETSETTERBOOOOON merci d’être arrivée jusqu’ici: certaines de vous l’ont peut-être déjà compris mais si je vous fais tout un laïus sur la présentation de cette collec c’est avant tout à l’occasion du deuxieme volet de l’anniversaire de la boutique ! Et oui, à partir d’aujourd’hui le premier volet Picture Polish se referme (les gagnantes sont un edit du billet correspondant) pour laisser place à un nouveau concours qui permettra à l’une d’entre vous de remporter ces 4 petits nouveaux… Alors, heureuse ? ^^
Pour jouer: on continue dans le simple parce que sinon je ne m’en sors pas vraiment, il faudra laisser un commentaire la dessous me parlant de NCLA, me disant si vous avez déjà testé, si oui, lesquels, est ce qu’ils vous plaisent, sinon, lesquels aimeriez vous détenir dans votre collec, etc… Comme d’hab le concours est ouvert à l’international et se terminera lorsque le volet 3 verra le jour ! Ce cadeau est offert par la marque elle même alors merci Elin ! En attendant de connaître la gagnante, je vous souhaite bonne chance et vous dis à très bientôt <3

Retrouvez la marque de vernis et wraps NCLA sur ma boutique en ligne de vernis et accessoires de nail art en cliquant ici

Candy Coat, le vernis texturé vu par NCLA

Bonjour les filles ! Aujourd’hui je viens vous présenter les nouveaux vernis à ongles NCLA, Candy Coat, pour être précises. (non non, je n’ai pas photographié tout ca cette nuit, en fait j’avais préparé des trucs ce weekend dans l’optique de reposter ici :P, ca va pas être comme ca tout le temps hein, mais la c’est un tel plaisir de revenir que j’ai même rangé mon mec au placard: NON PAS CE SOIR. CE SOIR J’AI BLOG. TU PEUX PAS COMPRENDRE. ). Enfin bref. Le topo: les Candy Coats sont les cousins des Sugar mat, vernis Sand et autres texturés du même esprit. On a une matière relativement épaisse à la pose (quoi que ca diffère un peu d’une teinte à l’autre) qui sèche assez rapidement pour finir par avoir un résultat mat, légèrement texturé (mais pas trop trop non plus chez NCLA) et un peu pailleté, étincellant. Ces textures, Elin a choisi de les sortir en couleur printemps, pleine de pep’s et d’énergie mais qui, posées ensembles, laissent un peu dubitatives. (enfin… c’est mon avis perso ca évidemment).
NCLA Candy Coat

On a donc un vert citron vert, acidulé et punchy qui n’est pas forcément mon favori quand je les ai vu la première fois. Un rouge orangé, couleur orange sanguine, un bleu jean/lapis lazuli et un beige nude champagne. Au début, j’ai cru que mon favori serait le rouge (le vert n’étant pas mon truc, le beige n’accrochant pas mon regard et le bleu manquant un peu de caractère) et puis finalement, contre toutes attentes, c’est le beige nude que j’ai adoré ! Il a une vraie nuance champagne, et son aspect texturé prend tout son sens puisque la couleur se fait extrêmement discrète. Les autres en revanche (enfin, surtout le vert) je ne m’imagine pas trop les porter. J’aime les bleus glossy et elegant, et les rouges je les aime un peu plus quand ils sont rosés/pastèques. La touche d’orange ne me va pas si bien que ça au teint finalement, et c’est bien dommage !N CLA Candy Coat

Candy Coat NCLA Candy Coat NCLA

Maintenant que je revois les photos, je me dis que ce bleu est pas mal quand même. Je regrette de ne pas l’avoir testé avec topcoat pour voir ce qu’il avait dans le ventre ! Parce que oui, c’est pas parce qu’on nous dit: "c’est un glitter mat" qu’on a pas le droit de se faire plaisir en reveillant les paillettes avec du topcoat ! C’est d’ailleurs ce que j’ai fait avec le rouge un peu plus bas.Candy Coat NCLA

Candy Coat

(Ici, c’est avec topcoat, et c’est carrément cool quand c’est glossy glossy!)Candy Coat Candy Coat NCLA NCLA Candy Coat Butter me please

Capture d’écran 2014-02-11 à 12.13.18 NCLA Candy CoatPour l’application, c’est quand même assez particulier, faut le savoir. Le pinceau ne doit pas etre trop essoré et on se retrouve avec vraiment beaucoup de matière au bout de notre machin, tellement qu’on ne sait pas trop ou poser tout ca sans s’en mettre partout. La pose demande donc un ou deux ongles d’entrainement avant d’être propre, mais pour celles qui aiment les textures qui sortent de l’ordinaire ca vaut le coup ! Voili voilou, j’espère que ces swatchs aideront celles qui ne savaient pas trop ou se situer à se faire une idée "j’aime" ou "non, le texturé, c’est définitivement pas pour moi" :) Je vous souhaite une meeeeerveilleuse journée les filles !

Retrouvez la marque de vernis et wraps NCLA sur ma boutique en ligne de vernis et accessoires de nail art en cliquant ici