Tuto nail art avec les Sheer Tints OPI !

Bonjour les filles ! Vous avez cru à une nouvelle disparition sur long terme, hein ? Non non, rassurez vous (ou pas ^^) il n’en est rien, j’ai juste était noyée sous une vague enchantée, puis prise par un nouveau petit projet qui devrait voir le jour très bientôt normalement et dont je vous propose un petit avant gout dans ce billet !
Récemment un mini-buzz a eu lieu sur la toile concernant une nouvelle collection assez particulière signée OPI. J’ai vu ces flacons un peu partout et en ai entendu beaucoup de bien, et j’avais fini par me dire que j’allais mettre une fois de plus mes aprioris envers la marque de côté le temps d’un achat, si, et seulement si, les vernis se présentaient à moi un peu comme par magie… Et puis ce weekend, au détour d’une ballade dans un Beauty Success avec mes pineco, l’une d’entre elle me dit "Camiiiiiille, les voilàààà !" et je n’ai pas hésité longtemps (1 ou 2 secondes, genre) avant de m’emparer des 4. Une fois de retour à la maison j’ai évidemment eu envie de les tester dans la minute, depuis le temps que je lisais des choses sur eux ! Alors alors, qui sont ils, et a quoi servent-ils, ces fameux Sheer Tints ?…
Sheer Tints by OPI
La collection se décline en 4 nuances: Un jaune, un violet, un bleu et un rose. Là où ils commencent à intriguer, c’est qu’ils sont totalement translucides, exit les obsessions de couvrances, ici on a des flacons développés pour jouer avec la lumière et la transparence. Pas sans rappeler le topcoat Tie and Dye signé Sephora ou le Rock Coat signé Dior, ces textures là sont vraiment destinées au jeu et à la création, plutôt facile, de nail arts légers et vaporeux en tout genre. Un peu à la manière de l’aquarelle, les couleurs se fondent ou se superposent pour obtenir un dégradé presque parfait et des nuances plutôt uniques, sans s’embêter avec des éponges ou un attirail de guerrière. Le bémol évident, c’est que ce n’est pas couvrant, il faudra donc veiller à poser une base claire avant de vous lancer (blanc étant l’idéal) dans votre manucure. Voici donc mon premier résultat obtenu et posté il y a quelques jours sur insta:
SHEER
Rien de compliqué, il s’agit juste de petites taches apposées les unes aux autres, parfois superposées, qui jouent de transparence et d’intensité pour avoir une sorte de petit nuage bisounours sur les ongles. Vraiment joli, tendre, toussa toussa, mais j’avais tout de même envie d’un peu de contraste, et surtout envie de tester le petit projet dont je vous parlais plus haut: des stickers pour ongles développés par moi même :) Un peu marre de me contenter des simples chevrons, je me suis décidé à fouiller le pays à la recherche de quelqu’un qui serait capable de découper ce que je veux dans la matière que je veux, et j’ai fini par trouver mon âme soeur de stickers ! Ils sont actuellement en production et devraient voir le jour pour de bon fin de la semaine et début de semaine prochaine. Paillettes, fluos, noir, blanc, je me suis lachée question couleur et j’espère que l’idée vous plaira !
Sheer Tints by OPI
Suite à mon post insta, certaines me demandaient un tuto, d’autres me demandaient de décrire la texture, j’ai donc sorti mon trépied le temps d’une petite vidéo pour vous montrer ça en image; le Gif Animé n’étant pas spécialement approprié ici pour vous donner une idée de texture ^^  Il faut savoir que de nombreuses NPA m’ont dit que leurs OPI Sheer Tints version mini étaient extrêmement pâteux et quasiment inutilisables, ce n’est pas le cas des miens (peut-être une histoire de format?) mais je les soupçonne tout de même de ne pas être le genre de vernis à vieillir correctement, à l’instar d’un Poshé ou autres accélérateurs de séchage, la texture gel s’épaissit avec le temps !

J’ai donc utilisé, en base, le vernis Blanc de chez Essie pour l’annulaire et le majeur, et Camelot de A England pour le reste. Je pose une couche de topcoat entre les Sheer Tints et mes stickers pour essayer de supprimer au maximum les dénivelés, mais bon, ce n’est peut être pas indispensable si on est du genre pressées ! Pour finir, je nettoie mes éventuels débordements avec un pinceau plat, fin, aux poils plutôt rigides, trempé préalablement dans du dissolvant, et voilà le résultat final !

Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI Sheer Tints by OPI
Voilà les filles, j’espère que ce billet vous aura aidé à vous faire une idée de ce que sont ces flacons pour celles qui ne savaient pas trop sur quel pied danser, et surtout, que ma petite vidéo vous aura plu ! Je vous invite fortement à aller découvrir le superbe nail art de Sam qui avait fini par me convaincre qu’il me fallait ABSOLUMENT ces Sheer Tints :)

OPI Push and Shove et Bourjois Rouge Edition Velvet CONCOURS CLOS

Bonjouuuuuuuur la compagnie ! J’espère que vous allez bien ! Aujourd’hui, je vous propose un petit tour de "What’s in my boite aux lettres" (j’suis trop une blogueuse dans le move t’as vu). Depuis mon retour de vacances, je suis un peu en periode d’achat compulsif. Je vois, je veux, j’achète, et je pleure ensuite d’être fauchée comme les blés MAIS avec de jolis ongles, et une… jolie bouche. Ouep. J’ai récemment fondu comme metal au soleil pour l’édition Gwen Stefani d’OPI, le fameux Push and Love et son effet chromé comme nul autre pareil sur les photos instagram (ahh instagram, cette antre de la tentation, ce vortex aspirateur de portefeuille…). Je me suis donc ruée sur le site Beautybay, bien décidée à avoir, moi aussi, des mais à la Huuumaaaan Roooboooot.
OPI Push and shove
Il faut savoir que comme la plupart des vernis à effet chromé, vos ongles nécessitent un peu de préparation avant la pose: Limage pour virer les bouts dédoublés si il y a, puis petit coup de polissoir à 4 faces pour avoir un ongle aussi lisse que possible. Ensuite, OPI a tout prévu, et nous a mis à disposition une mini base sensée faciliter l’application et renforcer l’effet métal liquide. Perso, je pense qu’avec un ongle propre et lisse au départ, elle n’est pas forcément indispensable mais bon, elle est la, je m’en sers ! Il faut aussi savoir que pour un effet coolitude ++ on oublie le topcoat, et donc la protection. Le vernis a un fini mi-mat mi-brillant, et en ajoutant du topcoat l’effet alu est diminué, et ce n’est pas ce qu’on veut… du coup, la tenue est assez minable, les bouts s’usent vite, mais bon, avec un vernis pareil je doute qu’on veuille conserver la même manucure 5 jours de suite donc ça n’a que très peu d’importance, non?
OPI Push and shove
.
.
Très franchement, je ne suis pas fana d’OPI, vous le savez, mais pour le coup j’avoue que je n’avais encore jamais vu un tel effet foil. J’ai le Merlin, le Essie, le Layla, bref, j’ai un paquet de vernis argentés mais celui ci est hors compétition ! Evidemment, il est couvrant en une couche (d’ailleurs faut pas se louper à l’application parce que repasser dessus c’est moyen, ça laisse des traces pas jolies) et sera très certainement parfait pour du stamping, bonne nouvelle !
.
.
OPI Push and shove
OPI Push and shove

OPI Push and shove
.
Vous le voyez, l’aspect chromé/alu est bel et bien là, c’est une belle réussite!
.
Ensuite, dans ma boite aux lettres j’ai également reçu ma commande Bourjois faite suite aux tentations multiples de la blogo: vus chez Souchka, Simone, sur l’insta de Zoé Macaron et j’en passe, vous n’avez sans doute pas pu passer à côté de ZE sortie du moment, les nouveaux "rouges à lèvres" Rouge Edition Velvet. Des rouges qui rappellent les jolis Vernis à Lèvres Yves Saint laurent, avec un applicateur à embout mousse qui permet de bien doser le produit tout en étant précise durant la pose. Comme vous m’avez dit que j’avais bien le droit de venir vous parler de RAL ici si j’en avais envie, je me suis dit que c’était l’occasion ou jamais de passer le cap puisqu’il s’agit là d’un vrai coup de coeur !
.
.
.
OPI Push and shove
ROUGE EDTION VELVET Bourjois
.
.
La gamme se décline en plusieurs couleurs, des rouges, des fuchsia, des roses et des plus nude. De mon côté je rêvais du Frambourjoise qui n’était malheureusement plus en stock, et du fuchsia Pink Pong. C’est celui ci que j’ai choisi de poser en premier ! Le genre de teinte que je ne porte jamais jamais, ni sur les ongles, ni en vêtements, et encore moins en rouge à lèvres, mais je l’ai vu sur Simone (Simone Blog donc) sur l’instagram de Bourjois et ca a été la révélation, il me le fallait !
OPI Push and shove et bourjois Rouge edition velvet
Sa couleur va finalement plutôt bien à ma carnation, et avec mes cheveux que j’ai refoncé il n’y a pas longtemps. Je me suis d’ailleurs également fait couper la frange, et j’ai l’impression de pouvoir me permettre des maquillages plus prononcés maintenant, du coup je m’amuse ! toujours est il que j’aime bien le résultat et que, même si je pensais être incapable de sortir comme ça, avec cette bouche ultra flashy, je trouve finalement que ca ne choque pas tant que ca avec des yeux et un teint mis en sourdine.
.
.
.
ROUGE EDTION VELVET Bourjois
Je ne sais pas si on se rend bien compte sur la photo, mais une fois sec il a un fini mat (edition Velvet, on s’en serait douté!), ce qui aide aussi à rendre la couleur plus portable au quotidien. Parce que oui, imaginez un fuchsia flashy comme ça qui serait encore plus brillant comme un gloss, là c’est sur que j’aurai plus de mal à assumer !
PS: Les Edition Velvet ne sont dispos que sur la boutique en ligne Bourjois pour le moment mais seront en magasin d’ici Mars ! :)

Voili voilou pour ce tour de boite aux lettres ! Pour finir, j’ai eu envie de vous remercier pour cet accueil lors de mon come back sur le blog. J’avais une boule au ventre au moment de cliquer sur publier et tous vos mots n’ont fait que me conforter dans l’idée qu’on est bien ici ! :) Alors dans mes commandes, j’ai glissé deux de mes coups de coeur du moment pour vous, une Rouge Edition Velvet et un duo OPI histoire que l’une d’entre vous puisse aussi se faire une idée réelle de ces deux merveilles ! Pour tenter de remporter ce mini lot, il suffit juste de me laisser un mot sous ce billet, en évitant le fameux "je participe", bien sur, qui a tendance a me faire hérisser les poils :) ! Il faudra aussi avoir une adresse mail valide pour que je puisse retrouver la gagnante. Inutile de partager ce concours !

CE CONCOURS EST DESORMAIS TERMINE
Gagnante: Anaïs methysana
OPI Push and shove et bourjois Rouge edition velvetVoilà les filles, j’espère que ce petit moment lecture vous aura plu, je vous dis à très bientot et surtout, bonne chance !

J’ai (enfin) testé les patchs de chez OPI !

Woop woop, j’en ai mis du temps, hm? Il faut dire  que lorsque j’ai reçu ces patchs de la part de ma blopine trop choute Mana pour mon anniversaire (oui oui, en Aout, ca date un peu ^^) je les trouvais vraiment trop jolis et j’avais refusé de les poser "pour rien". Comme je vous le disais l’autre jour sur le billet des Sleek Stick, les patchs pour moi c’est les trucs à garder pour une occasion où on désire avoir une manucure nickel et originale sans risquer de se louper avec un vernis pas sec ou un ecaillement de dernière minute. Du coup, aujourd’hui, c’est pile le jour pour moi alors je peux enfin vous parler de mon avis sur ces petits bijoux !

Patch OPI

Bon, déjà, je parle de bijoux. Ça vous laisse deviner que j’ai été vraiment très satisfaite de la pose. Contrairement au Sleek Stick et NCLA que j’ai pu tester jusqu’à présent, les patchs de chez OPI eux sont en "matière vernis". Un peu comme si vous aviez fait un nail art sur un plastique pour le décoller ensuite, vous voyez l’idée? Il paraît, mais je n’ai pas testé, que les patchs version Kiko (et donc moins cher) sont eux aussi dans cette texture là. (j’avais testé les Sepho il y a des milliers d’années, et je ne sais plus trop de quel côté de la barrière ils se situent, vous avez une idée?) À voir ! Quand on ouvre la pochette hermétique, ca sent clairement le vernis à ongles. En gros la pose se passe de la même manière que pour les autres. On ouvre son petit paquet, on cherche quel patch va avec quel ongle, on positionne, on appuie à droite à gauche et voilà. Pour cette version, pas besoin de limage au bout, il suffit de replier la pellicule sous l’ongle et d’appuyer au bout avec la pulpe du doigt pour qu’il se sectionne grâce à l’ongle naturel. Ça règle pas mal le souci de Lilith par exemple, qui était qu’on voyait trop la démarcation blanche au bout de certains patchs à motifs !

Patch OPI

Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI Patch OPI

+

► Une pose encore plus facile puisqu’il n’y a pas de souci de lime

► Une finesse plus importante que les autres patchs puisque c’est du vernis et non du papier/plastique

► Pas d’effet "patch" sur le bord de l’ongle

► Un retrait easy avec du dissolvant, pas d’arrachage d’ongle en perspective ! (en meme temps, si on veut du pratique et éviter l’utilisation de dissolvant, ce point peut aussi se mettre dans les moins… Vous aviserez !)

► Si on met le nez dessus, on ne voit pas d’aspect "imprimé" on distingue plus une vraie matière du type vernis, avec des reflets et des micro paillettes.

► Un effet super lisse contrairement aux Essie (je n’aime pas trop l’aspect 3D des Essie moi, mais c’est une affaire de goût en fait)
-

► Aucun droit à l’erreur, une fois collé, même un tout petit peu, le patch ne se bouge plus au risque de le déchirer (parole de fille qui ne peut pas finir sa manucure parque ce que j’ai déchiré le petit doigt ^^). Vu qu’il n’y a pas un grand nombre dans le paquet, mieux vaut prendre son temps et suuuurtout y aller petit à petit !

► Un bout qui s’use plus vite, puisque c’est une matière "vernis" malgré le topcoat

► C’est une utilisation unique ! Une fois la pochette hermétique ouverte, on pose tout sinon le reste est bon à jeter puisqu’il va sécher

► Bin j’ai beau chercher, je ne trouve pas d’autre point négatif !

Où se les procurer ? Malheureusement, je ne sais pas (coucou la blogueuse en papier mâché) . Il s’avère que Mana les a trouvé à Londres l’été dernier pour une quinzaine d’euros (oui oui, ça reste très cher je vous l’accorde, mais la qualité est vraiment extrêmement bonne) mais je ne sais pas du tout si ils ont été fait pour la France entre temps. Je présume que oui, mais je ne trouve rien sur le site de Sephora et je n’ai pas la moindre envie d’écrire à la marque ^^. Sur le site d’OPI il y a bien des "apps" mais le packaging est totalement différent, alors moi je suis perdue. Du coup je vous laisse un peu sur votre faim, je suis un peu une blogueuse méchante, vous avez le droit de me jeter un peu des caillous (pas trop fort, et pas trop lourds). En même temps, j’ai bien envie de vous dire qu’avec une base nude, une plaque de stamping serpent et un petit vernis noir, vous pouvez réaliser le même type de manucure. (Comment ça c’est pas du tout pareil?!). Allez, je file arborer mes jolis ongles dans le monde exterieur ! Bonne soirée à toutes ! (edit: Lelie dit qu’on peut en trouver au passage de l’industrie à Paris, enfin, ça, c’est pour les Parisiennes. Comme d"hab. Merci pour l’info Lélie ! )

PS: MERCI MANA CE CADEAU DECHIRE GRAVE DE OUF <3 <3 <3

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Stay the Night // Liquid Sand by OPI (collection Mariah Carey)

Coucou les filles! Je ne reste pas longtemps j’ai une montagne de boulot qui m’attends mais j’ai posé le Stay the night aujourd’hui alors puisque votre esprit est encore imprégné du billet d’hier j’en profite pour vous montrer les photos du rendu lorsqu’il est porté ! Je sais que certaines d’entres vous étaient impatientes de le voir ^^ Mon avis ne change pas, si ce n’est que je crois que je préfère le bleu finalement (en version mat) et celui ci en version topcoaté ! Mais sinon j’aime toujours la texture, je trouve ça vraiment original et unique !

Avec Topcoat :

Stay The Night by OPI Stay The Night by OPI

Évidemment il m’a fallu deux couches de poshé pour obtenir le résultat lissé, mais j’aime beaucoup le rendu qu’on obtient, on a une réelle profondeur grâce à l’aspect jelly du topcoat ! Et puis on récupère de vraies paillettes brillantes, et ça, ça n’a pas de prix ^^

Et donc, le résultat sans topcoat, tel qu’il est à la base… :

Stay The Night by OPI

Stay The Night by OPI Stay The Night by OPI Stay The Night by OPI Stay The Night by OPI

Et sinon, je partage avec vous mon délire déco de l’après midi…

j’ai utilisé mon masking tape SeventyTree pour customiser un miroir et me faire une petite guirlande chouchoute ^^

Deco

…Belle fin de journée à vous toutes les filles ! <3

bouton

(Je participe au concours Cosma pour gagner des kilos de produits de beauté, ouep, alors si vous voulez voter, vous pouveeeez ! Merci <3)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Get your number // Liquid Sand by OPI

Bonsoir les filles! Devinez quoi! J’ai enfin eu mes vernis OPI de la collection Mariah Carrey aujourd’hui, ceux pré-commandés en décembre ! Évidemment je n’ai pris que les vernis ayant la fameuse texture liquid sand…. Un bleu, un noir et rouge, un mauve et un rose. A priori je n’aime que le bleu et le noir, les deux autres ont des couleurs assez salies, pas vraiment travaillées à mon goût (surtout le rose que je ne trouve vraiment pas joli :( ). Comme vous vous en doutez, c’est le bleu de la collection Get Your number que je vous présente en premier!

Liquid Sand OPI Liquid Sand OPI

Alors alors… Question application lorsqu’on pose la première couche on a l’impression qu’il est hyper transparent et qu’il va falloir au moins 3/4 couches pour obtenir quelque chose de couvrant. En réalité, comme il est hyper texturé la première couche sert en fait "d’accroche" à la seconde qui elle, est tout de suite beaucoup plus couvrante. Pour la texture en elle même je pensais au départ qu’il n’y avait que les paillettes qui jouaient le rôle de "liquid sand" mais il s’avère que non, pas vraiment, il y a effectivement autre chose, qui rappelle réellement le sable à l’intérieur, et c’est surtout cette matière là qui donne tout l’aspect granuleux. Ca me fait penser à ces abords de piscine anti-dérapants, ou a du papier de verre dont on se serre pour polir le bois ! Au toucher c’est une sensation assez particulière, moi j’aime bien mais je sais que certaines sont des oufs du lisse donc il faudra clairement passer votre chemin ^^. Le côté mat + le côté texturé rendent vraiment l’aspect unique contrairement à ce que je pensais et je préfère mille fois cette nouveauté à toutes les tendances du genre velvet ou caviar. Là ça reste un vernis, mais c’est innovant (du moins à mon goût !). Question tenue comme d’habitude je viens de le poser donc je ne peux rien vous dire, mais d’après ce que je vois ça a l’air d’aller. Je l’ai posé ce matin les bords ne sont absolument pas "usés" et pourtant je dois bien avouer que je me caresse le bout des doigts à longueur de journée (n’y voyez là que le sens propre de la phrase !!).

Liquid Sand OPI Liquid Sand OPI
Liquid Sand OPI Liquid Sand OPI Liquid Sand OPI Liquid Sand OPI

Liquid Sand OPI copie

Donc en gros, je suis hyper contente de la découverte de la texture mais je reste carrément sur ma faim question couleur. Je trouve que ce n’est pas parce qu’on innove dans la matière qu’il faut laisser de côté l’essence même d’un vernis à ongles… Même le bleu en lui même, j’adore le bleu, mais là je trouve qu’ils ne sont pas aller le chercher très loin, ca reste hyper primaire, pas très subtil, c’est dommage. Malgré les petites touches holos qu’on aperçoit de temps en temps, c’est pas Waouw. Le noir et rouge reste mon préféré, mais plutôt "par défaut" qu’un véritable coup de coeur ! Et vous et vous? Testés? Approuvés? Detestés? Je sais que certaines paniquent à l’idée de devoir retirer le vernis mais sachez que le côté mat ne change absolument rien, il se retire comme un vernis à paillettes normal donc soit papillotes soit trempette dans un bain dissolvant, ce n’est pas pire que d’habitude ^^. Voilà pour mon premier essai! Je reviendrai à coup sûr vous montrer le rouge et noir, et à cette occasion je ferai sans doute gagner les deux autres parce que pour le coup, ca ne sert à rien que je les garde je sais que je ne les mettrais pas, et il y en a surement parmi vous qui aiment le mauve ou le rose ! Belle soirée les filles <3

PS: le lien du site ou j’ai pris mes vernis!

bouton

(Je participe au concours Cosma pour gagner des kilos de produits de beauté, ouep, alors si vous voulez voter, vous pouveeeez ! Merci <3)

Rendez-vous sur Hellocoton !

Essie Dive Bar & OPI DS Temptation

Bonjour les filles! Aujourd’hui, fleuve d’images. Et deux vernis pour le prix d’un en plus de ca ! J’ai voulu, l’autre jour, retester mon vernis DS Temptation de chez OPI que j’avais swatché en un quart de seconde sur un ongle, sans base, sans rien, le jour de sa réception. Il m’avait carrément décue puisqu’à la vue du flacon, je m’attendais a ce que les paillettes soient hyper couvrantes et très denses, comme chez les Butter London. Résultat, quand j’ai posé ma couche de vernis et que j’ai vu que c’était tout clairsemé, j’ai juré sur twitter que jamais plus je n’acheterai de vernis OPI… (comme d’hab quoi !) et je l’ai laissé croupir dans un coin.

Entre temps, le voyant là, posé seul, demandant un peu d’attention comme un petit chaton perdu, j’ai cedé (Weeeeakpshiiit). J’ai accepté de refaire une tentative. Je me suis donc postée devant ma vernithèque la balayant du regard pour savoir quel vernis allait lui servir de base. Mes yeux se sont d’abord arrêté sur Sexy divide. PArfait vous allez me dire? Un violet metal de chez Essie. Oui mais non, le bonhomme tire vers le rose, le temptation vers le bleu. Donc, No way. Et c’est alors que, caché derriere une montagne d’autres, j’ai apercu Dive Bar. Et mon coeur a chaviré. Parce que Dive Bar et moi, on a une histoire. On s’aimait beaucoup l’année derniere, je le portais a toutes les sauces, et j’ai réalisé qu’a force de voir plein de merveilleuses nouvelles collections, parfois on en oubliait nos vrais coups de coeurs un peu plus vintage (bin ouai, un an, ca commence a etre vintage.). Alors, sans plus attendre, je vous remontre Dive Bar d’Essie pour la enieme fois sur Pshiiit :

J’avoue ne pas avoir fait deux cents photos pour vous rappeler les petites nuances de bleus/petroles/verts/violets; mais l’idée est là. Dive Bar, je l’aime toujours autant ! J’ai donc continué ensuite par ce qui était l’objectif premier, poser le fameux DS Temptation. J’ai commencé par l’accent nail :

J’ai tout de même été obligée de poser deux couches. (j’avais deja posé deux couches de Dive bar + une base :S). Mais je pense que si le but est de tout recouvrir, un seul passage de base sombre est suffisant, l’idée c’est simplement de supprimer le contraste trop fort de la peau en la recouvrant de sombre !

Bon, et sinon. Je dois me rendre à l’evidence et mettre entre parenthèses mon non-amour d’OPI le temps d’un billet: DS TEMPTATION EST UNE TUERIE INTERSIDERALE.

Ouaaai ouai. Matte un peu ca comment ca brille de ouf.

BIM BAM BOOM !

Je regrette quand meme la surépaisseur du résultat final puisque base + dive bar + 2 couches de DS + 2 couches de topcoat, ca faut lourd. Mais bon. Faut’c’qui’faut comme on dit !

Non mais bon, voila quoi. Moi je ne sais plus quoi dire apres un vernis comme ca. A part que le total glitter me dérange de moins en moins. Je ne sais pas si c’est parce qu’il est un peu sombre, ou si Jack the Lad, Scallywag et autres Rosie Lee ont fini par m’aider à m’y habituer, mais j’adore. Je suis beaucoup moins fan des grosses paillettes de toutes les couleurs type les derniers models own ou Rainbow Connection, qui font un peu trop carnaval et pas très chic, mais quand elles sont petites comme ca, je trouve ca magique. Voila pour mon explosion d’amour du jour, je tiens quand meme à rappeler que ces images sont ma propriété, au cas ou une marque serait tentée de s’en servir sans me citer sur leurs réseaux sociaux. Suivez mon regard. La au moins, vous etes prévenu, une fois mais pas deux ^^.

Excellente fin de journée à vous toutes les filles, j’espere que mon tourbillon de paillettes aura mis un peu de lumière dans cette journée ! Bises <3

PS: Mon OPI Designer Serie je l’ai acheté chez atouts charme ! 

Rendez-vous sur Hellocoton !

#OctoberGuestPost // On fait dans la dentelle avec OPI et Bundle Monster

Hum hum … (raclement de gorge, trémolos dans la voix, toussa toussa)

Bonjour à toutes, ô lectrices de Pshiiit,
Je me sens toute intimidée de publier ici, un peu comme quand on se jette pour la première fois dans le grand bain à la piscine, alors qu’on a l’habitude de faire trempette dans la pataugeoire …
Alors, je vais commencer avec un petit préambule …
Avec Camille, nous sommes habituées à du très lourd niveau manucures, et j’ai eu largement l’occasion de m’en mettre plein les mirettes depuis le temps que je la suis. C’est elle qui m’a donné l’envie de créer mon propre blog (ainsi que la nécessité absolue d’arrêter de polluer le fil Facebook de mes amis avec mes peinturlurages ongulaires ), et il y a maintenant 3 mois, j’ai franchi le pas, et créé Chroniques d’une greluche.
Aussi, quand j’ai vu son appel pour cet October Guest Post, le vernis qui coule dans mes veines n’a fait qu’un tour !
Les idées ont fourmillé dans ma tête et pfiouuu, en quelques heures, le mail était envoyé à Camille. 
Mais c’est après qu’est venue la remise en question  : Suis-je à la hauteur d’un blog comme le sien, que dis-je THE blog de référence pour les NPA, avec mes photos prises à l’iphone et mes bidouillages techniques amateurs … ? La réponse est clairement non.


Alors imaginez un peu mon hystérie exaltation lorsque Camille m’a contactée pour me dire qu’elle était très emballée par mon idée !!! 
Je lui en suis vraiment reconnaissante, alors je clôturerai cette petite introduction par un immense MERCI de me laisser en quelque sorte les clés de sa maison le temps d’un post, c’est vraiment une idée très généreuse …

Et puisqu’on est quand même là pour parler ongles (ah oui ?), je vous montre un nail art façon dentelle, esprit gothique chic …

Pour le réaliser, j’ai posé en base un joli gris souris, Sheer your toys, d’OPI. Ce vernis, parsemé de très fines paillettes rouges visibles uniquement au soleil, est opaque en deux couches et s’applique vraiment facilement.

Je l’ai ensuite stampé avec le motif dentelle de la plaque 323 de Bundle Monster, en utilisant les vernis Essence prévus à cet effet, en noir et argent. J’ai fait en sorte de décaler le motif (argenté/noir/argenté), mais ce dernier ne ressort pas si bien sur les photos.

Et parce qu’on a toutes un côté obscur … ^^

Voilà, j’espère sincèrement que cette manucure vous plaira, que vous n’aurez pas été rebutées par la qualité de mes photos, et évidemment je remercie encore une fois l’adorable Camille de m’avoir fait confiance <3
Si le cœur vous en dit, vous pouvez me rejoindre sur mon blog, ainsi que sur les réseaux sociaux ;)
Excellente journée à toutes,

La Greluche

PS: Ici Pshiiit! Merci beaucoup La greluche pour ce chouette billet! J’ai trouvé le côté dark plutot cool, et les images de bonnes qualité malgré ce que tu peux dire ! Et puis comme je présente rarement du OPI par ici, j’ai trouvé l’occasion trop belle ! J’espère que ce billet vous plait, on se retrouve demain ! En attendant vous pouvez allez découvrir le joli blog de mon invitée du jour! <3

Rendez-vous sur Hellocoton !

Nouveautés Butter London // Gobsmacked, Scouse & Lovely Jubbly

Bonjour à toutes ! Contentes d’être en weekend? De mon côté je dois avouer que je l’attendais avec impatience, je n’ai pas vu le temps passer cette semaine. Et pour cause, entre mon anniversaire de folie furieuse que vous avez toutes contribué à rendre inoubliable et la préparation de l’anniversaire du blog, je n’ai pas une minute à moi (mais qu’est ce qu’elle raconte elle encore, pas une minute alors que son métier c’est de se mettre du vernis à ongles, elle va pas bien la pauvre). Et oui, parce que mine de rien le premier anniversaire du blog approche à trèèès grand pas ! Je vous donne rendez vous la semaine prochaine, même jour même heure, pour en savoir plus…

En attendant, je continue sur ma lancée Butter London* et je vous présente les nouveaux petits derniers sur lesquels j’ai craqué. L’un d’entre eux, Lovely Jubbly, ne me tentait pas vraiment mais puisque j’ai pris tout le reste de la collec, je me voyais mal ne pas l’avoir. (coucou l’excuse la plus naze de toute l’histoire des excuses!) Et finalement, vous allez le voir, c’est une bonne surprise ! Bref, commençons par Gobsmacked de la collec d’automne hiver 2012…

GOBSMACKED

A l’ombre il est très joli. Mais alors au soleil !!! :

Pour le décrire sans rentrer dans une explication longue et pénible pour tout le monde, je l’appellerai "dupe de Heavy Metal". Mais siii vous savez, le Picture Polish gris métallisé pailleté que je vous avais montré un jour en association avec le Tiffany ! Et bien c’est le même, mais en Butter London. Je le trouve juste magnifique, il fait parti des vernis pailletés mettable en toute circonstance puisque sa teinte est hyper sobre. Du coup aussi bien en total look qu’en accent nail il passe parfaitement sans faire bling bling dans des moments ou il faut qu’on ait l’air sérieuse ! (et malheureusement, passé 25 ans, des moments ou il faut qu’on ait l’air sérieuse y’en a genre, quasi quotidiennement) (si si j’te jure). Pour l’application, c’est un deux couches, fini mat et un peu granuleux, mais vite oublié une fois top coaté avec un top type Poshé ou Seche. Enfin voila, "chez Butter London nous faisons de la paillette, et nous le faisons bien". (wow, ca c’est du slogan, je vais leur proposer ca va leur plaire.  On voit que j’ai une longue carrière de publicitaire derriere moi hein ! Ca me vient naturellement c’est fou ! Comment ca c’est deja pris? Ah bon? Ah. Bon.).

On ne va pas s’étaler, passons tout de suite à celui qui aiguise le plus votre curiosité. Oh ne mentez pas je le sais, je l’ai vu sur HIPFT. (hellocotoninstagrampinterestfacebooktwitter). C’est LUI que vous voulez voir.

LOVELY JUBBLY

Donc Lovely Jubbly, également petit nouveau de la collection automne hiver est un vernis pailleté. (NAAAAN TU DECONNES?) Pailleté VIOLET. (ca change tout). Les paillettes, comme dans le Gobsmacked et tous les autres pailletés de Butter London sont touuuuuutes petites, et en très grand nombre, ce qui fait qu’en deux couches l’application est bouclée, on n’en parle plus. Comme les autres également, il est plutot mat, et légèrement granuleux, donc l’étape topcoat n’est pas en option. (en meme temps vous en connaissez encore beaucoup vous, des filles qui sortent sans topcoat? C’est un peu comme sortir sans culotte, on n’y pense pas non?) (a moins que. finalement, chacun son truc hein, je ne veux froisser personne moi). Bon et sinon les paillettes (ce paragraphe sera celui ou je placerai le plus de fois le mot paillette & dérivés de ma vie. Blogger c’est aussi se lancer des défis de malade, sachez le, on se surpasse.) ne sont pas juste violettes, tu en trouveras aussi des bleues, des rouges, et des argentées. Et la tu te dis OH MON DIEU qu’est ce que c’est que ce festival de la paillette, c’est un vrai carnaval ca doit etre importable ! Et bien tu as raison. Enfin presque. Non parce que bon, en vrai, c’est hyper beau, et une fois l’étape "AIE ces paillettes piquent fortement les yeux je ne peux pas porter un truc pareil" tu te dis "Jesusmariejoseph, c’est si beau tant de scintillement, regarde, regaaaarde, ca briiiille", et tu finis par vraiment le kiffer grave de ouf. Et la tu es perdue. Alors tu finis par le porter en accent nail et par t’émerveiller devant tant de brillance. Voila. Je m’arrete la, je te laisse observer ca par toi meme. (Tu as remarqué que je te tutoie aujourd’hui? Je fais des tests, pour me renouveler, renouveler ma plume, toussa, toussa. Surprendre mon lectorat, c’est important pour moi. Demain on repasse au Vous. On verra bien ce que tu vous préferes(z).)

Après toutes ces PAILLETTES (ouhla on ne m’arrête plus!) je vous propose de passer à une texture que je ne sais toujours pas tout à fait nommer. Je dirai glassfleck (mini flakies, genre). Ce ne sont pas tout à fait des paillettes, mais ca reste quand meme très loin d’une texture crème.

SCOUSE

Donc Scouse est bleu. Scouse est violet aussi. Scouse passe du bleu, au violet. (woop woooop) Scouse n’est pas une révolution, loin de là, puisqu’il existe déjà sous le nom de Lunar Eclipse chez Orly et sous le nom de DS Magic chez OPI. (enfin ca c’est moi qui le dit, si on demande Butter London ils nous diront certainement que c’est un bleu exclusif qui n’a jamais été vu ailleurs. Logique.) Mais il n’en reste pas moins que c’est un bleu juste sublimement magnifique, et qu’on s’en balance la cacahuete de savoir si il a existé avant ou non, au final, puisqu’il est beau. Pour l’application le pépère a été couvrant en 3 fines couches, mais il sèche vraiment vite (comparé aux crèmes par exemple) donc c’est pas spécialement négatif. Il brille vraiment, vraiment, vraiment beaucoup donc encore une fois on pourrait se passer de topcoat. (mais vous connaissez mon avis la dessus. Cf + haut). Voila voila, je suis essouflée avec tout ce blabla, je vous laisse voir ca en image je vais me chercher un verre d’eau.

ET VOILAAAAA ! Il ne me restera plus qu’à vous montrer Shag et le très très délicat Dodgy Barnett, mais ca, c’est pour une autre fois ! Je vous souhaite un très bon weekend, j’espère que vous profiterez de ce beau temps (il vaut mieux, ca ne va pas durer). Des bisouuuuus !

PS: paillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillette .

* Produits offerts par moi même pour revue. HAHAHA. Retrouvez bien sur les vernis Butter London sur la super boutique en ligne de pshiiit dont je suis très satisfaite, je pense recommander la bas très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zoya Sarah & OPI Spotted

Coucou les filles ! Aujourd’hui, c’est journée rouge chez Pshiiit. Enfin, pas tout à fait rouge, je dirai plutot Framboise. Il s’agit d’un Zoya nommé Sarah, et qui est juste une splendeur sans nom. Un beau rose/rouge profond, gorgé de glassfleck (le lexique, par la) qui lui donnent un aspect presque 3D, en tout cas hyper riche. Il brille ce qu’il faut, ni trop, ni pas assez, sa texture est juste parfaite à l’application, bref, c’est un vrai coup d’amour. Couvrant en deux/trois couches (on peut parfois distinguer le bord libre en transparence, mais quasi pas) il sèche suppppper vite. Je l’ai porté pendant mes vacances sur les pieds, il n’a pas bougé il est encore intact, merveilleux je vous dis! Moi qui suis très difficile en matière de rouge en général, je suis tout à fait comblée, c’est un rouge d’été, fruité et sucré.

Seul bémol, mais qui finalement n’est passi grave: Dans le flacon le petit Sarah laisse apparaître des reflets dorés. Et, évidemment, c’est un vernis menteur, puisqu’une fois sur les ongles ils sont absolument imperceptibles. Tanpis, on se contente du joli framboise qui est déjà bien sympa !


Et pour finir, parce que je suis et resterai une collectionneuse, voici un des derniers arrivés dans ma collec, grâce à l’adorable Detoutetderien qui me l’a fait parvenir (n’étant pas dispo sur le site au moment ou je le voulais) j’ai nommé le fameux Spotted de la collec Spiderman d’OPI. Le Spotted, c’est un peu le petit frere du Shatter. Un topcoat noir à effet que l’on achète parce que c’est tout nouveau tout beau et que l’on sait pertinemment qu’on ne le mettra qu’une fois à tout casser ^^. On le pose en couche trèèèèèès fine sur une couleur, et immédiatement il se sépare pour former un liquide tacheté. Le résultat est très hasardeux, pas franchement beau (ou alors c’est moi qui m’en sert comme une brèle) mais voila, j’aurai essayé ! Le mega plus? Le Spotted est une exclu Francaise ! Alors moi, quand je vois les americaines se demander si il existe vraiment, comment se le procurer, blablabla, ca me réjouit un peu que les rôles soient échangés. D’habitude c’est l’inverse hihi ! Voilà ce que ca donne au dessus du Sarah:

Alors ? Il vous tente? Vous l’avez déjà testé? Vos avis ca donne quoi? Juste une affaire de marketting ou une véritable "innovation"?

Bonne journée les filles, et surtout bon début de semaine! Rendez-vous à 14h pour la réouverture de la pshiiit-boutique <3

Rendez-vous sur Hellocoton !