Nouveautés Butter London // Gobsmacked, Scouse & Lovely Jubbly

Bonjour à toutes ! Contentes d’être en weekend? De mon côté je dois avouer que je l’attendais avec impatience, je n’ai pas vu le temps passer cette semaine. Et pour cause, entre mon anniversaire de folie furieuse que vous avez toutes contribué à rendre inoubliable et la préparation de l’anniversaire du blog, je n’ai pas une minute à moi (mais qu’est ce qu’elle raconte elle encore, pas une minute alors que son métier c’est de se mettre du vernis à ongles, elle va pas bien la pauvre). Et oui, parce que mine de rien le premier anniversaire du blog approche à trèèès grand pas ! Je vous donne rendez vous la semaine prochaine, même jour même heure, pour en savoir plus…

En attendant, je continue sur ma lancée Butter London* et je vous présente les nouveaux petits derniers sur lesquels j’ai craqué. L’un d’entre eux, Lovely Jubbly, ne me tentait pas vraiment mais puisque j’ai pris tout le reste de la collec, je me voyais mal ne pas l’avoir. (coucou l’excuse la plus naze de toute l’histoire des excuses!) Et finalement, vous allez le voir, c’est une bonne surprise ! Bref, commençons par Gobsmacked de la collec d’automne hiver 2012…

GOBSMACKED

A l’ombre il est très joli. Mais alors au soleil !!! :

Pour le décrire sans rentrer dans une explication longue et pénible pour tout le monde, je l’appellerai "dupe de Heavy Metal". Mais siii vous savez, le Picture Polish gris métallisé pailleté que je vous avais montré un jour en association avec le Tiffany ! Et bien c’est le même, mais en Butter London. Je le trouve juste magnifique, il fait parti des vernis pailletés mettable en toute circonstance puisque sa teinte est hyper sobre. Du coup aussi bien en total look qu’en accent nail il passe parfaitement sans faire bling bling dans des moments ou il faut qu’on ait l’air sérieuse ! (et malheureusement, passé 25 ans, des moments ou il faut qu’on ait l’air sérieuse y’en a genre, quasi quotidiennement) (si si j’te jure). Pour l’application, c’est un deux couches, fini mat et un peu granuleux, mais vite oublié une fois top coaté avec un top type Poshé ou Seche. Enfin voila, "chez Butter London nous faisons de la paillette, et nous le faisons bien". (wow, ca c’est du slogan, je vais leur proposer ca va leur plaire.  On voit que j’ai une longue carrière de publicitaire derriere moi hein ! Ca me vient naturellement c’est fou ! Comment ca c’est deja pris? Ah bon? Ah. Bon.).

On ne va pas s’étaler, passons tout de suite à celui qui aiguise le plus votre curiosité. Oh ne mentez pas je le sais, je l’ai vu sur HIPFT. (hellocotoninstagrampinterestfacebooktwitter). C’est LUI que vous voulez voir.

LOVELY JUBBLY

Donc Lovely Jubbly, également petit nouveau de la collection automne hiver est un vernis pailleté. (NAAAAN TU DECONNES?) Pailleté VIOLET. (ca change tout). Les paillettes, comme dans le Gobsmacked et tous les autres pailletés de Butter London sont touuuuuutes petites, et en très grand nombre, ce qui fait qu’en deux couches l’application est bouclée, on n’en parle plus. Comme les autres également, il est plutot mat, et légèrement granuleux, donc l’étape topcoat n’est pas en option. (en meme temps vous en connaissez encore beaucoup vous, des filles qui sortent sans topcoat? C’est un peu comme sortir sans culotte, on n’y pense pas non?) (a moins que. finalement, chacun son truc hein, je ne veux froisser personne moi). Bon et sinon les paillettes (ce paragraphe sera celui ou je placerai le plus de fois le mot paillette & dérivés de ma vie. Blogger c’est aussi se lancer des défis de malade, sachez le, on se surpasse.) ne sont pas juste violettes, tu en trouveras aussi des bleues, des rouges, et des argentées. Et la tu te dis OH MON DIEU qu’est ce que c’est que ce festival de la paillette, c’est un vrai carnaval ca doit etre importable ! Et bien tu as raison. Enfin presque. Non parce que bon, en vrai, c’est hyper beau, et une fois l’étape "AIE ces paillettes piquent fortement les yeux je ne peux pas porter un truc pareil" tu te dis "Jesusmariejoseph, c’est si beau tant de scintillement, regarde, regaaaarde, ca briiiille", et tu finis par vraiment le kiffer grave de ouf. Et la tu es perdue. Alors tu finis par le porter en accent nail et par t’émerveiller devant tant de brillance. Voila. Je m’arrete la, je te laisse observer ca par toi meme. (Tu as remarqué que je te tutoie aujourd’hui? Je fais des tests, pour me renouveler, renouveler ma plume, toussa, toussa. Surprendre mon lectorat, c’est important pour moi. Demain on repasse au Vous. On verra bien ce que tu vous préferes(z).)

Après toutes ces PAILLETTES (ouhla on ne m’arrête plus!) je vous propose de passer à une texture que je ne sais toujours pas tout à fait nommer. Je dirai glassfleck (mini flakies, genre). Ce ne sont pas tout à fait des paillettes, mais ca reste quand meme très loin d’une texture crème.

SCOUSE

Donc Scouse est bleu. Scouse est violet aussi. Scouse passe du bleu, au violet. (woop woooop) Scouse n’est pas une révolution, loin de là, puisqu’il existe déjà sous le nom de Lunar Eclipse chez Orly et sous le nom de DS Magic chez OPI. (enfin ca c’est moi qui le dit, si on demande Butter London ils nous diront certainement que c’est un bleu exclusif qui n’a jamais été vu ailleurs. Logique.) Mais il n’en reste pas moins que c’est un bleu juste sublimement magnifique, et qu’on s’en balance la cacahuete de savoir si il a existé avant ou non, au final, puisqu’il est beau. Pour l’application le pépère a été couvrant en 3 fines couches, mais il sèche vraiment vite (comparé aux crèmes par exemple) donc c’est pas spécialement négatif. Il brille vraiment, vraiment, vraiment beaucoup donc encore une fois on pourrait se passer de topcoat. (mais vous connaissez mon avis la dessus. Cf + haut). Voila voila, je suis essouflée avec tout ce blabla, je vous laisse voir ca en image je vais me chercher un verre d’eau.

ET VOILAAAAA ! Il ne me restera plus qu’à vous montrer Shag et le très très délicat Dodgy Barnett, mais ca, c’est pour une autre fois ! Je vous souhaite un très bon weekend, j’espère que vous profiterez de ce beau temps (il vaut mieux, ca ne va pas durer). Des bisouuuuus !

PS: paillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillettepaillette paillette paillette .

* Produits offerts par moi même pour revue. HAHAHA. Retrouvez bien sur les vernis Butter London sur la super boutique en ligne de pshiiit dont je suis très satisfaite, je pense recommander la bas très vite.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Zoya – Charla // Qui dupe qui?

Ce soir c’est le plus express de tous les billets express de l’histoire du blog :) Juste pour vous montrer que le fameux Orly Halley Comet que je vous avais présenté ici n’est en fait rien d’autre qu’un dupe parfait du Zoya Charla. Alors si vous ne trouvez pas l’un (un peu dur a trouver en ce moment) vous pouvez toujours vous rabattre sur l’autre ! Qui est arrivé en premier? Le Zoya forcément ! Et au passage, vous trouverez le même chez Essence sous le doux nom de Choose me et encore un autre, chez OPI… Mais la tout de suite, le nom me sors de l’esprit malheureusement ! Enfin voila, tout ca pour vous dire que finalement je me suis habituée à la texture et à cette couleur très vive, et que je l’aime de plus en plus ^^. Je vous souhaite une excellente journée (moi j’ai eu un Manucure Couture d’YSL pour la Sainte Camille… Celui avec le vernis mint et le vernis brun. Je suis mega contente, je vous montre ca la semaine prochaine !!)
DES BISOUS !

Pardon pour ce post eclair, et a demain pour la SNB <3 Coeur coeur coeur

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Thesundaynailbattle // Gradient Nails

Plantons le décor, comme d’habitude : Dimanche, Sunday Nail Battle, Odile et 10 tubes.
Encore une fois, elles m’ont fait bien plaisir avec le thème de la semaine puisqu’il s’agit de ma technique favorite du moment: le gradient. Je vous l’ai dit l’autre jour, si je n’avais pas de blog sur lequel il faut se renouveler sans cesse, je ne ferai plus que ca en ce moment ! Cet hiver j’étais accro aux gradient de paillettes, cet été je suis passé aux dégradés de couleurs. Bref, j’aime d’amour le résultat qu’on peut obtenir, comme ici ou encore ici par exemple.

Pour aujourd’hui, comme à mon habitude, je n’ai pas su choisir, j’ai donc fait deux nail art totalement différents. Enfin, le premier n’était pas prévu pour la SNB à la base, mais comme je n’ai pas eu le temps de vous le poster cette semaine, je vous le colle aujourd’hui puisqu’il correspond au thème :).

La première version est donc la technique la plus facile pour obtenir de jolies choses: celle du dégradé de paillettes. Il faut juste trouver le bon vernis qui fonctionne bien (ici Orly Halleys Comet) et une petite mousse-éponge. Pour certains vernis, vous n’avez même pas besoin d’éponge, vous pouvez travailler au pinceau du vernis directement, comme le Last Friday Night par exemple. Donc pour commencer j’ai posé Mullholhand Maneater de chez NCLA. Un joli bleu-mauve assez foncé, lumineux et facile à poser. Une fois sec, j’ai déposé quelques gouttes d’Orly sur un support plastique, puis j’ai pioché un peu de vernis avec un bout de mousse. Je tamponne légèrement jusqu’au milieu de l’ongle, puis une fois sec je repasse sur le quart avant de l’ongle. Résultat, on a un joli dégradé, hyper rapidement, difficile de se louper!

Pour la seconde version, dégradé de couleur, ca se corse légèrement. La première étape a été de poser une base blanche (Blanc de chez Essie rend cette étape facile et sans douleurs ^^). Ensuite, su un support plastique je dépose une goutte de diluant pour vernis, une bande de NCLA Poolside party all eyes on me, et une bande de NCLA Santa monica shore things. Avec mon éponge, je tamponne pour bien mélanger les couleurs. Le diluant va éviter le côté "crépit" lorsqu’on pose la couleur. Il rend les pigments plus dilués, le tout plus liquide, résultat ca se fond beaucoup beaucoup mieux. Par contre, entre le blanc du dessous et le diluant, on obtient quelque chose de très très pastel. Soit on laisse comme ca si on est une fille discrète ^^, soit on repasse, une fois le premier passage sec. Perso, j’ai réitéré l’opération trois fois en tout pour ce gradient la. Si l’éponge perd des petits bouts à force d’être maltraitée, n’insistez pas et changer de face, vous allez tout ruiner sinon ! ;) Bref, voici ce que ca donne…

Et pour finir, comme on est dimanche et que j’aime bien les gros billets du Dimanche, je vous ajoute encore un petit truc: Stamping blanc !

Mon avis? Je suis très très fan de la toute derniere, gradient + stamping. Les couleurs sont hyper agréables ensembles, c’est apaisant, frais, estival, bref, j’aime beaucoup ! En plus comme il n’y a rien de précis, c’est assez facile de la réaliser sur les deux mains (joie bonheur) donc ne vous privez pas ! <3

Excellent dimanche à vous toutes, encore une fois je vous invite à aller voir les jolis résultats de mes blopines : Vernis en folieDetoutetderienMyleneuh / Maoya / Shabondy / Odile / 1OTubes / Jen … Et maintenant, il n’y a plus qu’à vous lancer ! <3

Rendez-vous sur Hellocoton !