Hip-anema, le rouge flashy signé Essie

Gnaaaaaaaa ! C’est le printemps les filles ! Le vrai, avec du soleil, des oiseaux et des dej en terrasse ! J’adore cette periode où tout le monde semble être d’accord sur le fait que la vie se fait plus douce. J’adore moins le fait de tomber archi malade juste maintenant et de se choper 40 de fièvre mais je crois que là, on peut juste dire que c’est mon destin. M’enfin tout ça ne m’empêche pas de jeter mon dévolu sur certaines teintes de la nouvelle collection Essie, en particuler Hip-anema qui va nous occuper aujourd’hui. Hip-anema, a priori, je ne comptais pas l’acheter, tout simplement parce que j’estimais avoir assez de rouge et que je n’aime pas suffisamment ça pour en racheter un enième. Et puis quand je l’ai eu en main, à côté des autres rouges du présentoir, il sortait vraiment du lot. C’était plus un orange rouge qu’un rouge rouge, du coup, faible que je suis, je l’ai embarqué quand même. Je vous le montre aujourd’hui !

Essie Hip-anemaEn gros, quand je l’ai appliqué je suis tombée sous le charme. C’est un rouge de printemps, vraiment lumineux, avec une pointe d’orange. J’ai comparé sur mes petits ongles en plastique les différents rouges que j’avais de la marque et j’en arrive à cette conclusion: Celles qui sont détentrices de Snap Happy peuvent se rassurer: vous n’aurez pas à redépenser des sous pour celui ci, ils sont vraiment proches. Je ne parlerai pas de dupes parce que bon, il y a quand même une toute petite différence question couleur, mais ils restent assez semblables. Là ou ils se différencient c’est plutôt question texture, Snap Happy étant légèrement jelly alors que Hip-anema est un vrai crème. Enfin peu importe, ils restent tous les deux de jolies nuances estivales et ca me convient très bien comme ca.

Comparaison Essie rouge

Essie Hip-anema Essie Hip-anema Essie Hip-anema

Ensuite, comme d’habitude quand je pose un rouge, le défi c’était de réussir à lui apporter une petite déco sans faire trop de faux pas. Pas évident avec cette couleur, je vous l’ai déjà dit, pour moi le rouge c’est un peu le truc sacré qu’on ne doit pas venir dénaturer ^^. Plutôt que de toucher à tous les ongles j’ai joué à la carte de la sécurité en tentant un accent nail à paillettes avec un vernis The New Black. Malheureusement  ces paillettes sont sublimes mais une fois posées elles tirent plus vers le rouge rosé que vers le rouge orangé, , l’association des deux n’était pas mega jolie. J’ai alors enlevé mon annulaire (oui oui, j’ai des doigts interchangeables, pas vous?) et j’ai posé le beige The New Black pour y apposer un stamping printanier avec une plaque Lealac et mon Konad rouge. Je suis encore une fois déçue par cette plaque, le motif est grossier, il manque de netteté. C’est vraiment la première fois que j’ai ce genre de souci avec du stamping mais là, définitivement, tous les motifs que j’ai testé de la marque Lealac me laissent la même impression: la gravure n’est pas fine. Dommage les motifs étaient bien sympas pourtant !

Essie Hip-anema Essie Hip-anema

Essie Hip-anema

Dommage non pour ce motif mal imprimé ? Sinon le principe de l’accent nail nude avec une déco rouge règle pas mal mon souci de nail artage, je trouve que ça fonctionne plutôt bien ! J’espère que ce petit billet plein de lumière vous plaira, je vous souhaite un super weekend !

Shopping

Vous pouvez retrouver Hip-Anema et le reste de la collection en ligne sur la boutique Manucure et beauté (lien d’affiliation) ou en magasin dans vos Monops et Marionnaud !

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Chancer, LE rouge par Butter London

Bonsoir tout le monde ! Aujourd’hui je n’ai pas grand chose à vous raconter mais j’avais quand même envie de partager avec vous un petit vernis qui est dans ma vernithèque depuis AU MOINS des lustres mais dont je ne vous avais jamais parlé (bouuuuh pas bien!). Il s’avère que ma soeur était à la maison il y a quelques jours et qu’elle était à la recherche du rouge parfait pour aller avec une robe bien particulière qu’elle porte dans la pièce dans laquelle elle joue actuellement (petit coup de pub au passage pour les parisiennes: Allez voir Complètement Givrées au théâtre d’Edgar, c’est leger et drôle et ça fait un bien fou!!). Dooonc, elle était à la recherche du rouge parfait, étant pour l’instant fidèle à Aperitif d’Essie mais ayant envie de changer un peu. Elle s’est retrouvée devant mes étagères, un peu perdue, et je lui ai présenté quelques petites pépites. Entre autre deux Zoya (grand spécialiste des rouges) un Essie (Leading Lady, trop sombre finalement) le dernier petit Avril que je vous ai présenté il y a peu (trop simple) et, enfin, Chancer de Butter London. Elle a juste littéralement craqué sur ce dernier, ayant à la fois la teinte parfaite et la texture un peu originale (gorgée de paillettes en fait) sans être bling bling, bref, tout bon. Du coup en lui posant j’ai réalisé que j’ai beau l’adorer, je ne vous l’avais jamais montré ! Je corrige tout ça dès maintenant et j’en profite pour vous souhaiter un très bon weekend, pro-fi-tez en pour prendre soin de vous ! (moi, c’est ce que je vais faire ;) ) Bisous à toutes!

Chancer parfait

Chancer

(Deux couches de Chancer + une couche du topcoat Hardwear. Un fini lisse puisque la base jelly rouge ne disparaît pas en séchant, elle reste jelly, comme du gel en fait. D’où le nom. Bin oui.)
Chancer

(On dirait un bonbon <3)Chancer

(Encore une parenthèse pour la forme, histoire de pas perdre le rythme.)Chancer

BISOUS ! (Ouai c’était un billet express, ça arrive, j’espère que vous m’en voudrez pas ^^)

PS: La main de la soeur, avec Chancer en accent nail associé à Elisa de Zoya pour le reste !

MEL

PS 2 : Une nouvelle page pratique a fait son arrivée ici avec un dico des accessoires qui rejoint la famille dico qui comprenait déjà celui des textures !

SIGN

Rendez-vous sur Hellocoton !

Leading Lady by Essie // Le flacon qui fait rêver

Les fêtes de Noël approchent, c’est indéniable. Et avec elles, les paillettes, sequins, robes de cocktail et accessoires (presque) immettables aussi. Alors forcément, en bonne vernis addict que nous sommes, on réfléchit déjà au vernis à ongles qu’on aura envie de porter avec notre nouvelle et (presque) immettable robe ! Et c’est là qu’arrive notre chère Essie, avec sa collection qui brille de mille feux. On a déjà vu Beyond Cozy, qui est sans aucun doute mon vrai coup de coeur de la marque pour cette fin d’année, il me reste donc à vous parler de Leading Lady, le deuxième petit pailleté de la collection.

Leading Lady rien qu’à voir le flacon, on fond littéralement d’amour. Ca tourne limite à l’obsession tellement la teinte du rouge est parfaite, tellement il nous fait penser à une délicieuse gelée de cranberry servie le 24 décembre dans une belle assiettes blanche. Tellement scintillant, brillant, sirupeux, toussa, toussa. Donc on se l’offre. Bin oui. C’est la suite logique. Et puis…

On le pose. Première couche: on déchante un peu, la texture n’est pas hyper uniforme et puis ces paillettes là, elles se posent pas vraiment là où on le leur demande, elles n’en font un peu qu’à leurs têtes. Par chance, cette première couche est sèche à la vitesse de la lumière. On en pose donc une seconde….. et la couvrance est toujours loin d’être au top. Toujours des applats un peu vides, des sortes de trous, malgré le pinceau magique qui d’habitude vient à bout des textures les plus récalcitrantes ! Alors bon, je ne me laisse pas abattre, et je pose ma troisième couche. J’arrive enfin à une couvrance plus sympa (bizarrement mieux sur la main droite que sur la gauche). Sauf que les petites déceptions ne s’arrêtent pas là: le côté jelly de l'"encre" rouge dans laquelle flottent les petites paillettes a comme perdu toute sa consistance ! Il s’est tout ratatiné, on a plus cette jolie matière bien dense que j’aime tellement chez Essie, ca manque de corps. Et puis bien sûr, il a un fini plutôt mat, mais bon, de toute façon on ne sort jamais sans topcoat, n’est ce pas ? :) Je me suis donc retrouvé à poser DEUX couches de hardwear, et je n’arrive toujours pas à bout des irrégularités. De loin, ca ne se voit pas, ca fait son job de vernis rouge pailleté, mais de près je trouve ca vraiment pas top sous certaines lumières. Ca a presque un côté un chouia cra cra je trouve…. En même temps, je suis particulièrement pointilleuse sur les vernis rouges, c’est un peu ZE vernis sur lequel il ne faut pas que je me loupe lorsque je décide d’en mettre, donc je suis peut être très très critique. J’ai lu un peu partout qu’il était très apprécié donc ca me conforte dans l’idée qu’il n’est juste pas fait pour moi, mais que ca reste un joli vernis? J’avais déjà testé Ruby Pumps de China Glaze et Chancer de Butter London et dans mon souvenir les textures étaient déjà plus adaptées à ce que j’aime, il faudrait que je refasse une tentative pour voir! Enfin bref, voilà pour mon avis assez mitigé. Je ne dirai pas que je ne l’aime pas, maaaaais c’est loin d’être le coup de foudre quand même, je dois bien l’avouer. Haa ! et j’ai failli oublier, il a tendance à pas mal foncer en séchant, donc ne soyez pas surprise si au départ il est quasi rose et qu’au final il devient rouge foncé ;). Allez, je vous montre !

Bon et vous? Je sais que pas mal d’entre vous l’ont déjà, vous avez eu le même sentiment ou c’est moi qui ne suis définitivement pas copine avec les vernis rouges? Toujours est-il que je reste donc sur mes positions: Beyond Cozy et Where is my Chauffeur sont mes deux favoris des trois que j’ai testé ! :) Belle soirée à toutes, et à très vite!

Rendez-vous sur Hellocoton !