Mirror by Kiko, petit prix gros potentiel !

Si j’avais du écrire ce billet lors de mon premier test des vernis chromés Kiko, il aurait été clair, court, et sans appel. C’est bien simple, il aurait fait une ligne et en gros il aurait dit "ne les achetez pas, ces vernis sont purement et simplement merdiques". Ouai, j’suis comme ça moi. Mais l’experience m’a appris que lorsqu’il s’agit de cosmétiques et en particulier de vernis, il ne faut pas forcément s’arrêter à ses premières impressions, parfois, on a juste pas réalisé le test dans des conditions optimales et on part sur de mauvaises bases…. C’est le cas de le dire. (d’avance pardon à celles qui en ont ras le bol d’entendre parler de Kiko en ce moment, vous n’êtes pas obligées de lire ce billet, mais moi ca me fait kiffer de l’écrire :) )

mirror

Parce que oui, avec les Kiko Mirror, le problème crucial c’est la base ! J’ai d’abord testé en le posant sur ma base actuelle, le durcisseur Ecrinal (parce que ne pas s’occuper de ses mains pendants 3 semaines laisse des séquelles, sachez le). Ca a été une catastrophe: pâté, sur-épaisseurs, traces de pinceaux trop visibles, séchage aléatoire. Fail. Ensuite je me suis dit bon, mes ongles sont peut-être un peu trop abimés, et cette base pas franchement adaptée. J’ai donc dégainé ma base lissante vraiment lissante, la Nail foundation de Butter London. En général, elle fait des miracles. J’y vais, confiante, Steph regardant par dessus mon épaule, et je me lance. Re-fail. Re-horreur. Re-paté. À ce moment là, clairement, je perds tout espoir d’y parvenir un jour, je suis à deux doigts de jeter mon flacon par la fenêtre (mais je ne le fais pas puisque je sais d’avance qu’ils seront cools pour le stamping).

Entre temps, ce matin, je vois le billet d’Agathe et sa pose parfaite. La je cours me plaindre sur twitter que non-vraiment-c’est-pas-zuste parce que moi je n’y arrive pas. Et là, miracouli, Didoline et Lelie viennent à ma rescousse et me conseillent de laisser tomber la base, de simplement polir mon ongle pour qu’il soit bien lisse et brillant, et d’y aller "sans culotte" comme dirait l’autre :). C’est ce que j’ai fait et là, Ô miracle, Ô joie, ca fonctionne ! Non mais vraiment, on dirait un autre vernis, c’est fou ! Quasiment pas de traces de pinceaux (encore moins que chez Essie), une couvrance parfaite en une seule petite couche, une lunule droite et propre, pas de surépaisseur. Mes petits yeux écarquillés n’en reviennent toujours pas !

Kiko Mirror

Kiko Mirror Kiko Mirror Kiko Mirror Kiko Mirror

Du coup j’ai eu envie de tester ce que je pense n’avoir encore jamais fait: stamper un crème sur un métal (d’habitude je fais l’inverse). Et comme je viens de recevoir ma commande manucure et beauté avec, ENFIN, un nouveau vernis noir Konad (il était temps ca fait des mois que je vous rabache les oreilles avec ça!!), ca a été un peu une évidence, c’est lui que j’ai choisi, avec la plaque BM 212 et son motif plume de paon.

D’abord sans topcoat:

Kiko Mirror

Puis avec:

Kiko Mirror

(Il s’agit donc ici du Kiko 625)

Je ne sais pas si on se rend bien compte sur les photos mais le topcoat renforce énormément le noir du stamping du coup c’est très contrasté. Je me demande si je ne préferais pas sans topcoat, j’aimais bien le côté plus "fondu" du motif. M’enfin bon. D’ailleurs je trouve qu’un vernis mirror est bien plus intéressant dans la vie qu’en photo, on perd tout le côté reflet justement, et ça c’est bien dramatique.

Ensuite, pour vous donner un aperçu un peu plus complet de ce que ces petits Mirror ont à vous offrir, j’ai fait l’inverse: j’ai d’abord posé un vernis crème (As If de chez NCLA) pour ensuite utiliser le vernis Kiko en stamping, histoire d’être sûre (même si je l’avais déjà vu sur des blogs) qu’ils étaient cools pour le stamping. Évidemment, ça n’a pas loupé. Ils sont par-faits !

NCLA As If et Kiko Mirror Stamping NCLA As If et Kiko Mirror Stamping NCLA As If et Kiko Mirror Stamping

(Et là nous avons le topcoat mat Chanel, Kiko 621 et NCLA As if!)

Pour finir, je voulais vous montrer aussi qu’il était possible de faire des stamping bicolore. Je l’avais déjà fait par ici mais jamais expliqué… Malheureusement je suis un peu (beaucoup) déçue de ma plaque Lealac à ce niveau là. Je voulais un motif un peu baroque, bien fin, et il s’avère qu’à mon goût la gravure est trop grossière. Du coup plutôt que d’avoir quelque chose de fin et délicat j’ai l’impression que ca fait un peu pâté, on distingue peu le motif, c’est un peu fouilli. Vous me direz si vous êtes d’accord mais je reste sur ma faim ! Enfin ca ne m’empêche pas de vous montrer comme vous y prendre, la plaque importe peu:

Kiko Mirror Stamping

Voilà les filles, je crois avoir fait le tour pour que vous puissiez vous faire une idée du potentiel de ces petits vernis pas chers et hyper intéressants ! Comme quoi certains vernis petit budget n’ont rien à envier aux très grandes marques puisqu’ils sont, en plus vegan… C’est pas trop cool ça? J’espère que cette vue d’ensemble vous aura plu ! À très bientôt les gazelles !

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Les ongles de fée. Oui madame.

Je sais pas vous, mais dans mon imaginaire à moi il y a des idées bien arrêtées. Des trucs que tu décolles pas comme ça, bien ancrés dans mon moi profond et qui font que quand on me dit des mots je fais des associations d’images dans la seconde. Par exemple, on me dit maison hantée, je pense au manoir de Casper et à toutes ces portes que je meurs d’envie d’ouvrir (coucou les copines <3). On me dit huîtres, je réponds du tac au tac: "Petites huîiitres, petites huîiitres. Elles avaient été mangées. Toutes mangées.". On me dit "j’ai voli". Je réponds "non, t’es tombi".  On me dit fée, je pense à cette nana blonde un peu tarée qui avait des robes de folie et des baguettes magiques à tomber par terre. Mais siii tu sais, cette nana qui a transformé la peau d’un pauvre petit âne magique en déguisement pour princesse ! Voilà. Celle là même. La Fée Lilas. Et je ne sais pas pourquoi mais, aujourd’hui, j’ai eu une furieuse envie d’être elle. Et vous savez quoi ? J’en ai les moyens. Voyez par vous même:

Fairy Nail art

Pour commencer ma transformation, j’ai d’abord posé Saint Tropez de Dior, un joli petit turquoise que je ne vous avais pas encore montré et qui se pose à merveille. J’ai ensuite utilisé des petits morceaux d’éponge à maquillage et j’ai tapoté ci et là des petites touches de pastels NCLA. Pour faire simple, c’est exactement la même technique que les galaxy nails (tuto par ici) sauf que ce sont des autres couleurs ! Petit conseil: changez régulièrement votre petit bout d’éponge, parce que lorsqu’il commence à se désagréger il laisse des micro bouts sur vos ongles et c’est la cata ! Alors on économise pas sur ce coup là, on hésite pas à jeter, vite fait, bien fait. Et pour répondre à une question qui revient très souvent: ces éponges ne peuvent pas se nettoyer lorsqu’on s’en est servie pour du nail art. On déchire des petits bouts puis on jette. C’est la vie :)

dior

Fairy Nail art Fairy Nail art

Mignon mignon non? Sauf que les ongles féeriques, pour être vraiment féeriques faut qu’ils envoient de la paillette. Et pas de la petite paillette de timide, nope. Il faut de la paillette de compet, un truc qui te met au tapis le premier oeil qui ose se poser dessus. C’est donc tout naturellement que j’ai sorti Tart with a Heart (j’aurai aussi bien pu choisir Last Friday Night de chez OPI m’enfin).  Look un peu ça:

Fairy Nail art Fairy Nail art Fairy Nail art Fairy Nail art

Je lui ressemble là non? Un peu plus et on pourrait croire que je vais partir enfiler ma robe couleur du temps ! (Jesus marie joseph, qu’est ce qu’elle était belle cette robe couleur du temps !!)

Bon au final j’adore mais c’était un peu too much de kioutitude. Trop de "c’est trop joli on dirait un rêve". Trop de fée. Trop de tout ça. Du coup, j’ai stampé. Encore. Pardonnez moi mes soeurs.

Fairy Nail art Fairy Nail art

Ouai ouai, c’est bien un arbre noir d’hiver et sans feuille qui est venu se planter là, sur ma manucure de fée toute mignonne, sans crier gare. Je suis incorrigible. Confisquez moi ces satanées plaques de stamping ! ;)

Bon alors pour celles qui sont arrivées jusqu’ici, j’ai une petite surprise pour vous ! Comme vous le savez je suis récemment rentrée d’un voyage assez magique et dans ma hotte de mère noël indienne j’ai aporté de quoi faire un joli cadeau à l’une d’entre vous. J’aurai aimé pouvoir toutes vous gâter, c’est sûr, mais vous imaginez bien à quel point cela pourrait être difficile ! Du coup, au gré de mes ballades j’ai pioché des petits objets pour constituer ce qu’on pourrait appeler la Pshiiit in India Box… Et figurez vous qu’elle est à gagner sur le blog, là, maintenant, tout de suite ! Je ne le crie pas sur tous les toits parce que j’aimerai vraiment que ce soit une vraie lectrice qui puisse la remporter, pas une nana coureuse de concours qui ne sait même pas si on parle cornichon ou vernis par ici. Comme vous le savez, le principe de la box est de ne pas savoir ce qu’on va recevoir, celle ci ne déroge pas à la règle, en revanche je peux vous assurer que la gagnante y découvrira de la couleur, de la couleur et de la couleur ! (c’est deja pas mal non?) Alors la condition pour remporter cette petite Box pleine de soleil est simple: imaginez (et réalisez, bien sûr) un nail art qui s’inspirerait du voyage que vous rêvez de faire (ou que vous avez déjà fait et qui vous a marqué). Toutes les techniques sont autorisées, tant que vous vous amusez et que le résultat vous plait ! Une fois que c’est fait, envoyez moi votre petite oeuvre à l’adresse suivante: pshiiitinindia@gmail.com en nommant votre photo par votre nom et prénom (attention cette condition est vraiment importante, sinon question organisation je patouille dans la choucroute, c’est quand même le comble pour l’alsacienne que je suis !!) On va dire que vous avez jusqu’au lundi 11 Mars pour faire votre petite sauce. (ca va le 11 non? Ca laisse un peu de temps ? Ou pas ?) La gagnante sera, comme d’habitude, nommée par un petit jury qui votera ! Haaa encore un truc! Je vous demande DE NE PAS PARTAGER ce concours. Merci d’avance ;)

Voilà pour aujourd’hui mes jolies petites fées, j’espère avoir pu vous transmettre un peu de magie le temps d’un billet ! Des bisous et surtout une belle soirée à vous toutes !

sign pshiiit

Rendez-vous sur Hellocoton !

#Thesundaynailbattle Fashion Inspiration

Bien le bonjour mes nailarteuses préférées ! On se retrouve aujourd’hui pour un rendez-vous que j’ai pas mal loupé ces dernières semaines: La Sunday Nail Battle d‘Odile et 10tubes ! Et si je viens vous écrire aujourd’hui ce n’est pas par hasard puisque, vous vous en doutez, le thème de la semaine me parle particulièrement. En effet, il s’agissait cette fois de s’inspirer des défilés et vous n’êtes pas sans savoir que les podiums sont une de mes plus grandes sources d’inspiration avec un accent particulier sur l’un des univers qui me fait vibrer depuis que je suis en âge de savoir ce qu’est la mode: celui de ce très cher Marc. Jacobs. Of course. On commence donc tout de suite avec ma première réalisation !

MARC JACOBS

J’ai donc posé mon Essie Blanc et puis choisi l’affreuse solution de facilité: le stamping. Oui mais pour ma défense j’ai eu ma nouvelle plaque Lealac commandée (il y a plus d’un mois!) chez Llarowe et reçue hier et ca a été comme une évidence. Non, cette fois, je ne le ferai pas à la main puisqu’un des motifs est juste EXACTEMENT ce qu’il me faut ! Alors autant allier le plaisir d’utiliser mes nouveautés (avouez qu’on est toutes pareilles quand on reçoit un nouveau jouet) et le thème de la semaine. Ce qui a donc donné cela:

Marc jacob nail art inspiration Marc jacob nail art inspiration Marc jacob nail art inspiration Marc jacob nail art inspiration

Bizarrement ca me rappelle un peu ce que j’avais fait juste avant mon départ, ou encore mon inspiration Vuitton par làLe contraste noir et blanc m’inspire vraiment, les lignes graphiques encore plus, je trouve ca fort tout en étant minimaliste et c’est exactement ce que je recherche. Encore une fois c’est donc des pièces de Marc Jacobs dont je suis réellement tombée amoureuse, en particulier de la robe fluide au quadrillage un peu "à la main" qui mélange le côté graphique des lignes et l’authenticité d’un trait imparfait dessiné à la main. Et puis l’univers Jacobs est juste parfait, propre, net, efficace, sans besoin de bruler la rétine pour raconter quelque chose de fort. J’adore.

VERA WANG

Ensuite, hier soir, une autre envie m’a sauté dessus sans prévenir. La mode, c’est les podiums, oui, mais aussi l’utilisation des couleurs et des textures, un peu comme le nail art finalement. Et justement, chez Vera Wang ce printemps ils ont utilisé la fameuse couleur Emerald Green, définie par Pantone (non non, pas celui qui fait miaou) comme étant Ze Color of Ze Year voyez vous. J’ai donc également choisi de faire quelque chose là dessus, parce que bon, j’avais un peu LE vernis parfait pour ça: British Racing Green de chez Butter London. J’ai utilisé des petits morceaux de feuille d’or sur mon annulaire que j’ai déchirées puis appliquées à l’aide d’un bâton de buis ainsi qu’un stamping au konad noir sur le reste. C’est plutôt discret, on ne l’aperçoit que lorsqu’il est en pleine lumière mais ca tombe bien, c’est exactement ce que je voulais! Je vous montre:

Vera Wang nail art inspiration Vera Wang nail art inspiration Vera Wang nail art inspiration Vera Wang nail art inspiration

Voili voilou, ca fait du bien de retrouver mes petits vernis, de recommencer à chercher des idées, de voir naître tout ca sur mes petits ongles, et tout et tout ! En bref, je me suis bien amusée, alors j’espère que ca vous plaira ! Of course je vous conseille très vivement d’aller voir les autres, et particulièrement la talentueuse Mademoiselle Emma qui s’est elle aussi inspirée de Marc Jacob pour en faire quelque chose de différent mais carrément trop joli :) Pour ma part je file cocooner au fond de mon canapé pour le reste de la journée et je vous embrasse bien, bien, bien fort !

Rendez-vous sur Hellocoton !