Sea Jewel by Picture Polish

Hello les filles ! Je passe en coup de vent simplement pour vous montrer la manucure que je portais hier… Forcément, à l’arrivée des nouveaux Picture Polish c’est Sea Jewel qui a fait littéralement chavirer mon coeur ! Un sublime pailleté turquoise vert d’eau hyper dense, couvrant en deux couches, dans la même lignée qu’Orbit et autres Mesh de chez Picture… Il me rappelle un peu Atlantis de chez China Glaze, c’est aussi une base transparente turquoise saturée de paillettes ! Il ne faut pas avoir peur des paillettes si vous craquez pour lui, parce que bon, clairement, il est tout sauf discret mais j’ai complètement fondu pour lui! Pour ma première pose j’ai choisi le total look, mais à l’avenir je pense que ce sera un parfait allié pour des accent nails paillettes (comme je le fais la plupart du temps avec Beyond Cozy, mon chouchou de chez Essie!)

SEA JEWEL Picture Polish

SEA JEWEL Picture Polish

Je me suis même lancé dans un petit "nail art" inspiré d’une instagramette japonnaise, un Love en écriture cursive à l’aspect cordelette… Bon il y a encore pas mal de progrès à faire, notamment dans le choix du blanc. Là j’ai utilisé mon Essence pour stamping mais il s’avère qu’il est vraiment trop épais pour ce genre de choses fines, et le Blanc de chez Essie n’est pas assez couvrant… Faut que je trouve quelque chose d’autre ! En tout cas, j’ai utilisé un petit pinceau, j’ai commencé par mon fond blanc, puis à l’aide d’un encore-plus-petit-pinceau quasi monopoil (lol) j’ai fait les contours noirs. C’est finalement moins compliqué à réaliser que ce que je pensais à partir du moment ou on a le bon materiel !

SEA JEWEL Picture Polish SEA JEWEL Picture Polish SEA JEWEL Picture Polish

J’en suis même à faire des petits coeurs sur mes ongles tellement je suis amoureuse de mon vernis… Retenez moi je vais finir par devenir vraiment gnangnan ! SEA JEWEL Picture Polish SEA JEWEL Picture Polish

Ce qui est sympa, quand on fait des nail arts de ce type sur des vernis ultra pailletés c’est qu’on obtient presque un effet 3D, comme si le motif était "au dessus" de nos ongles et non directement collé dessus. Ah et, j’ai oublié de vous dire: Sea Jewel a des paillettes si fines qu’il est quasi lisse à la deuxieme couche. Un simple passage de topcoat efface définitivement ses petites aspérités et le rend complètement lisse et brillant. Question retrait, je ne vous cache pas que ce sont des paillettes donc bon, faut s’armer de patience, mais à mon gôut il en vaut largement le coup ! Voili voilou, c’était un billet express mais je ne pouvais pas attendre de vous montrer ce petit bijou ! Belle aprem les filles, et surtout, bon vernissage !

SEA JEWEL Picture Polish


*On plonge ?¨*

Retrouvez toute la gamme de vernis à ongles Picture Polish en France dans ma boutique en ligne de vernis en cliquant ici
Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Starry Night in Paradise (Picture Polish Swatch)

*Excusez ce titre qui est dans la course pour remporter le titre des titres les plus nazes de l’histoire des titres*

Saluuuuuut la compagniiiiiie ! J’espère que vous vous portez comme un gant ! Vous savez quoi? Deux nouveaux Picture Polish ont rejoint la grande familia Australienne récemment et figurez vous que je n’avais même pas encore pris le temps de les essayer pour de vrai sur mes mains ! Du coup j’ai profité d’une petite accalmie aujourd’hui pour réparer ça et enfin me faire un avis sur Paradise et Starry Night… Commençons tout de suite par le nouveau bleu (vert?) de la marque, Paradise:

para

Picture Polish Paradise

(Paradise est posé en 3 couches fines, sèche vite et, contrairement à ce qu’on pourrait croire sur les photos, a un fini relativement lisse! )Picture Polish Paradise Picture Polish Paradise

Je colle mon petit texte de présentation ici, après les photos, histoire que vous soyez vierges de tout apriori. ^^ On va voir si vous êtes d’accord! Bon alors, mon avis:

Je n’ai pas d’avis. Ouai, balancé comme ça, froidement, ça fait un choc, je sais, désolée. Mais vraiment, je n’arrive pas à me faire un avis sur ce vernis, c’est très agacant j’aimerai tellement pouvoir vous dire, je-l’adore-mon-dieu-il-est-sublime!!! ou non-vraiment-c’est-pas-mon-truc . Mais non, vraiment, je ne sais pas. Il a tout pour plaire, une base bleue turquoise légèrement pointée de vert et quand même un peu désaturée pour pas faire too much, il est pimenté de petites paillettes violettes, il brille, bref. Il réuni les ingrédients qui, dans ma tête, en feraient un vernis de rêve. Sauf qu’il y a un truc qui ne va pas. Et je ne saurai pas vous dire ce que c’est…. Ou plutôt si, je crois que j’ai ma petite idée. Il brille. Il brille vraiment, vraiment, vraiment beaucoup. Et bizarrement ca me fait le même effet que lorsque j’avais testé Halley Comets d’Orly. Le flacon m’envoie du rêve avec tous ces reflets, toute cette texture extraordinaire et tout et tout et, quand je le pose, bin je ne me sens pas "Moi". Bim bam boum, c’est la décrépitude de la pshiiit. On peut presque voir l’espoir s’envoler dans mes yeux. Je vous jure, c’est triste à voir. Non mais blague à part, il est cool ce vernis, mais pour un vernis bleu, qui plus est de chez mes chéries Australiennes, et bin je sais pas, je m’attendais à plus de sautage au plafond voyez-vous. Serai-je devenu vraiment trop exigente ?

Picture Polish Paradise

T’as vu un peu comment IL DECHIRE DANS SON FLACON ? On en mangerait, on se roulerait dedans, je m’en tartinerai jusque dans les cheveux tiens !!  *deception*

Starry

Bon c’est pas tout, mais comme je vous le disais, j’en ai swatché un second et alors là, mais là, on oublie la décrépitude et l’envol de l’espoir. Non là on voit plutôt l’Amouuuur avec un grand A au fond de mes pupilles. Pas étonnant vous me direz, il s’agit d’un vernis noir (ma deuxième passion après les bleus, qu’on se le dise) qui, en plus, à cette texture si particulière que je n’ai encore jamais retrouvé ailleurs que chez Picture Polish. Ces sortes de rocailles holographiques imperceptibles au toucher qui donnent cet aspect de profondeur aux ongles. Mais siii vous savez, la même texture que Cosmos ou Kryptonite ? Celle là même. Du bonheur à l’état pur. Comme ses grands frères, on peut choisir de le poser en 2 ou 3 couches suivant l’intensité de couleur que l’on souhaite. 2 couches on aura un gris anthracite, 3 couches on a un noir. Tellement tellement cool d’amour. (comment ça j’en fais trop?).

Picture Polish Starry Night

Je t’aime je t’aime je t’aime !Picture Polish Starry Night

En fait un peu comme Cosmos, Starry Night porte bien son nom. C’est comme si Cosmos était une nuit d’été et Starry Night une nuit d’hiver, bien sombre. (Arrêtez moi si je vais trop loin dans mes histoires hein. N’hésitez pas. J’me vexerai pas.)

JE T’AAAAIME COMME UN FOU, COMME UN SOLDAT Picture Polish Starry Night Picture Polish Starry Night Picture Polish Starry Night

Voilà les filles, pas eu envie de nailarter aujourd’hui, j’ai fait une tentative de gradient au pinceau qui a lamentablement échoué, (j’en avais jusque dans le visage, imaginez mon étonnement quand on m’a dit, Cam, t’as un truc vraiment bizarre sur le front)  j’en ai donc conclu que c’était pas mon jour et qu’il ne fallait pas forcer ^^. Hâte de connaitre vos avis sur ces deux précieux, surtout sur Paradise a vrai dire, je suis complètement perdue et j’ai besoin de vos lumières ^^. Je vous souhaite une très jolie soirée et une nuit pleine d’étoile ;) (Waaaaa je serai presque romantique dis donc) !

Allez, BISOUS !

Retrouvez toute la gamme de vernis à ongles Picture Polish en France dans ma boutique en ligne de vernis en cliquant ici

Signature

Rendez-vous sur Hellocoton !

Fishwife by Butter London // Le St Graal des Mint Addict

Quand j’ai vu le premier visuel de ce vernis sur la page Facebook de Butter London, mon coeur a fait boom, mais vraiment vraiment. Je vous ai d’ailleurs pas mal cassé les oreilles à son sujet, certaines ont meme pris peur voyant l’hystérie qu’il générait dans mon petit cerveau. J’ai fouillé, puis j’ai trouvé un swatch et là c’est devenu une véritable obsession, il me le fallait. C’est un Butter London, il est mint juste ce qu’il faut, holo sans être tape à l’oeil, bref c’était mon vernis de rêve, celui limite fait pour moi. Sauf que bien sur, un peu comme avec le Mermaid’s Dream de Deborah Lippmann, ce fut un parcours semé d’embuche pour arriver jusqu’à lui, sinon ca n’est plus drôle. Oui parce que môsieur Fishwife est une exclu des United States of les Amériques. Pas de bol pour la petite frenchie que je suis ! Sauf que le Challenge de réussir à l’attraper malgré tout l’a rendu encore 1000 fois plus désirable qu’il ne l’était déjà au départ…. Et l’idée à germer de réussir à l’attraper également pour la boutique. J’aime bien me fixer des petits objectifs comme ca, etre en compet avec moi même, voir si ce que je veux très fort dans la vie peut finir par être obtenu à force de persévérance ! Et bien mesdames, je vous le confirme, il faut se démener quand on veut quelque chose, la preuve:

Coucou Saint Graal de mes rêves les plus fous ! 

Fishwife à la lumière du jour est mint, tendre, presque pastel. Il a quelque chose de végétal et d’aquatique, de délicat, et d’incroyablement unique. Son côté holo est vraiment discret, juste la pour lui donner de la profondeur sans venir gâcher la teinte qui est à mon sens plus que parfaite, du coup il est largement portable dans n’importe quelle situation sans passer pour une tarée de la paillette. Bon point. Et puis mes mains sont plus belles quand je le porte, ca illumine le teint de ma peau. Et n’allez pas croire que j’ai pété un plomb, c’est vrai pour de vrai. Juste après lui j’ai posé un rose froid (dont je vous parlerai un autre jour) et la différence était carrément flagrante, ma peau avait l’air malade et terne. Un peu comme une ombre à paupiere ou un rouge à lèvre au final, il y a des teintes qui s’accordent comme par magie à notre carnation et d’autres qui jurent, malgré les efforts que l’on peut faire.

Non mais je ne sais même pas quoi ajouter tellement je le trouve amazing en fait. J’ai rarement eu des coups de coeur pareil pour des vernis je le trouve si parfait qu’il vaudrait mieux que je me taise et que je vous laisse regarder tranquillou.

Ouep ouep, j’ai quand même trouvé un moyen de l’affubler d’un petit nail art, mais qui reste relativement discret au final. Discret parce qu’en réalité Fishwife à de multiples facettes. Un coup mint, un coup turquoise, un coup argent. Donc ce petit stamping argenté se trouve être vraiment subtil, on le distingue à peine sous certaines lumières, et sous d’autres, il ressort magnifiquement bien! J’ai utilisé une plaque Mash, un des seuls motifs que j’aime dans le lot que j’ai acheté, mais qui est, pour le coup, totalement adapté à mon vernis. Bin oui, Fishwife, écaille de sirène, I’m a mermaid quoi! Mais un mermaid classos, pas une sirène de bas étages, un truc bien.

Non mais sans rire, ce vernis les filles, je vous le dis, il rentre clairement dans mon top 5 aux côtés de St George, de l’Ozotic 506, de Henley Regatta, et sans doute de Across the Universe. Aujourd’hui, je suis une femme comblée :). (Jusqu’à la prochaine obsession, bien entendu, je reste un femme). J’espère que ce petit billet vous a plu et que vous ne me prenez pas pour une folle furieuse !! Des bisous, très bon weekend à vous toutes <3

Retrouvez la marque Butter London sur la Pshiiit Boutique !

PS: Aujourd’hui c’est l’anniversaire de ma Lili Chérie, n’hésitez pas a aller lui faire des bisous !!

Rendez-vous sur Hellocoton !