CrowsToes // Indian Summer Joli joli multichrome !

Bonjour tout le monde, j’espère que votre semaine commence bien ! De mon côté je crois que ça ne pourrait pas être mieux ! La frénésie de l’anniversaire de la boutique et des nouvelles collections étant passée, je reprends goût à faire les choses avec lenteur, à dormir un peu plus le matin et à profiter de ce qui m’entoure avec un peu plus de temps. Et ce timing ne pouvait être meilleur puisque par la même occasion j’ai commencé la journée en déballant un colis de père Noël Paquier, un truc de fifou que je n’ose même pas vous décrire tellement j’ai dit "Ohhhh et Ahhhh" à tout bout de champs. Alors je remercie ici très fort cette Mère Noël Paquière: Isa, tu es folle, à lier, pour mon plus grand plaisir ! MERCI ! Pour partager ce moment de folaïe avec vous je viens vous assommer d’un millier d’images prises d’un petit flacon bien connu et extrêmement désiré par bon nombre de NPA…

Crowstoes Indian Summer swatch
Mesdames Mesdemoiselles, Messieurs, voici INDIAN SUMMER. Le vrai, l’unique, le premier multichrome que j’ai vu avec des nuances aussi électriques et vibrantes et cet éventail de couleur original! Entre temps d’autres ont fait leur apparition, certes, mais celui ci a été le premier, et je suis du genre à aimer les idées nouvelles plus que les petits frères arrivés après, ça a bien plus de saveur. Du coup, avoir Indian Summer c’est un peu comme avoir le 505 ou Djinn in a bottle, c’est un truc ultra précieux que l’on manipule avec soin et qu’on ne va pas utiliser à tort et à travers de peur de le gâcher ^^. Indian Summer est un vernis de la marque indie Crowstoes que l’on trouve, me semble-t-il chez Llarowe entre autre. Stop, ne vous précipitez pas, c’est bien évidemment le genre de flacons qui n’est genre…. JAMAIS en stock nulle part. Le style qui te force à mettre un réveil à 3′ du mat parce qu’il y a un réassort à Pétaouchnok et que si tu l’as pas mis dans ton panier à 3h et 3minutes t’as plus qu’à aller te recoucher la CB entre les jambes. Pauvre de toi. Il te reste qu’à te rabattre sur Undenied ou Cosmic Kisses, mais comme je le disais toute à l’heure, ça n’a pas la même intensité de plaisir. (mais à l’oeil c’est beau quand même hein, va, pleure pas comme ça ma cocotte !).

Crowstoes Indian Summer swatch

Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
Plutôt difficile à décrire, Indian Summer a une véritable intensité dans les différentes couleurs qu’il laisse apparaître. Quand il est sous sa forme bleue par exemple, c’est un vrai bleu, electrique, puissant et lumineux. Mais quand il devient rouge ou orange, il l’est alors comme si aucune autre couleur ne pouvait venir s’immiscer dedans. C’est totalement incroyable quand ça bouge, les seuls mots qui me viennent son, dans l’ordre, INTENSITE INTENSITE et INTENSITE. Il porte plutôt bien son nom d’ailleurs, il me rappelle vraiment ces nuances que l’on voit au coucher du soleil d’étés indiens, des couleurs qui n’ont normalement absolument rien à faire ensemble et qui d’un coup, par la force de la nature, se retrouvent toutes côtes à côtes pour former un truc assez magique auquel tu n’aurais jamais pensé par toi même.

Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
J’ai sans doute un peu abusé question nombre de photos pour ce billet (désolée pour celles qui se lassent vite de scroller!) mais il m’a donné du fil à retordre le petit, il a tendance à ne pas se montrer sous son meilleur jour suivant la lumière, parfois on dirait qu’il est granuleux en photo tellement l’appareil ne sait pas comment gérer une couleur aussi vibrante. C’est fou non ? Il est posé ici en 1 couche + 1 couche épongée (pour ne pas avoir de traces de pinceaux) par dessus une couche du Essie Licorice (un noir tout bête, donc). Il est également portable seul mais il a alors besoin de 3 bonnes couches et je trouve que c’est dommage de le gâcher comme ça, autant le poser sur du sombre pour intensifier les reflets et garder le précieux liquide pour les autres poses ! Crowstoes Indian Summer swatch
Là, tu me demandes: "As tu augmenté la saturation dans photoshop?!" ce à quoi je te réponds: "Non petit papillon, ce vernis te déchire la rétine en vrai, de vrai, de vrai, nul besoin d’augmenter quoi que ce soit ou que ce soit!" et c’est vrai, et c’est fou, et même quand je vous écris je continue de jouer avec mes doigts et leurs reflets ^^.Crowstoes Indian Summer swatch Crowstoes Indian Summer swatch
Crowstoes Indian Summer swatch
Crowstoes Indian Summer swatch
Je profite de ce billet et de mon décolleté géant (mais non c’est pour rire) que je portais au moment des images pour vous montrer également mon nouveau petit délire collieral: Un Hashtag Pshiiit à porter au cou, au cas où je ne me souvienne plus de mon blaz’ t’as vu ! Il m’a été offert par le site Moncollierprénom, qui m’avait contactée pour un éventuel partenariat il y a quelques temps…. Sur le coup, j’étais moyennement convaincue puisque je n’avais pas envie d’un collier avec mon prénom dessus, mais lorsque le site m’a dit "on peut aussi faire un hashtag au nom de votre blog" il ne m’en a pas fallu plus pour dire "oh ouiii oh ouiii BANCO on y va!" ^^ Du coup le voici le voila, et le deal pour qu’ils me l’envoient c’était que je vous propose un code de -10% sur leur site pour vous faire faire un collier à votre nom, ou votre blaz, ou le surnom de votre tortue, alors voici le code, attention il est dur à retenir: PSHIIIT. Pas mal, non ? En tout cas perso j’aime bien ce collier, même si certaines se diront peut-être que ça a un côté megalo, je trouve ça plutôt rigolo si on arrive à le prendre au second degré !
Crowstoes Indian Summer swatchVoilà voilà, c’est là dessus qu’on se quitte aujourd’hui, j’espère que ce billet (megalong) vous aura plu et que tous ses reflets multichromes auront apporté un peu de lumière dans votre début de soirée ! Je vous embrasse, merci de me lire, et à très vite <3 Cam

ILNP Birefringence (H)

Bonjour les filles ! Aujourd’hui je vous propose de vous assommer avec une avalanche de photo, j’suis une nana sympa, hm? En fait j’ai rentré la semaine dernière la version holographique de Birefringence de la marque ILNP (même marque que le vernis présenté hier donc) dans la boutique et j’étais vraiment curieuse de savoir si ces versions (H) étaient si différentes de leur première version qui, elles, étaient juste multichromes…
Birefringence h Ilnp
Birefringence h Ilnp
Conclusion, c’est exactement le même vernis au niveau de l’intensité des pigments multichromes mais, en plus, ils sont totalement parsemés de particules holos linéaires qui lui apportent carrément une dimension en plus ! Je dois dire que c’est assez magique à regarder (certains Enchanted sont dans la même veine pour celles qui en ont). Je l’ai posé en 3 couches fines sans base noire et la couvrance est parfaite ! Pour celles qui veulent économiser le précieux contenu, il est bien évidemment toujours possible de le poser en une seule couche sur un Camelot ou un Licorice.

Birefringence h Ilnp Birefringence h Ilnp
La question est, obtient-on le même résultat en posant le Birefringence simple avec un topcoat holographique du type Djinn ou Private rainbow ? Difficile de vous faire une comparaison en photo puisque les particules holos jouent à cache cache quand on shoote mais je pense clairement que c’est un bon compromis si vous avez déjà la version normale. Comme on le disait avec d’autres NPA sur insta, Djinn est peut-être un peu trop chargé en particules holos ce qui fait qu’on perd un peu la magie du multichrome mais la solution qui me vient à l’esprit est toute simple: diluer quelques gouttes de djinn dans un topcoat simple et vous obtiendrez un topcoat holo qui ne grise pas votre base de couleur ! Elementaire mon cher Watson ;)Birefringence h Ilnp Birefringence h Ilnp
Cette couleur ocre – doré apparaît quand on est quasiment parallèle au rayon de lumière, ça continue à me fasciner de me dire qu’un seul et même pigment peut apparaître bleu, violet, rose et doré dans une telle intensité. Je voudrais TELLEMENT voir à quoi ils ressemblent au microscope, savoir comment ils sont fichus pour refléter la lumière de cette façon !!
Evidemment je vous parle là de Birefringence mais il en va de même pour la version (H) de Cygnus Loop ou My little Glacier ! Clairement si on a la version normale il est inutile d’aller se jeter sur la version (H) mais si on a ni l’un ni l’autre, le choix se fait cornélien surtout qu’ils sont au même tarif. De mon côté, je suis d’avis à prendre l’un en version (H) et l’autre en version normale, histoire de pouvoir alterner puisqu’au final, Cygnus et Birefringence restent très proches, la différence se situe principalement sur la couleur qu’on voit en base comme l’étaient à l’époque le 504 et 505 ;)
Birefringence h Ilnp
Birefringence h Ilnp Birefringence h Ilnp
Par curiosité j’avais très envie de tester le OPI Push and Shove en stamping et je dois dire que je suis plutôt déçue… il s’imprime bien, oui, mais sèche extrêmement vite et du coup le motif se déchire durant la pose sur l’ongle, résultat on a un truc effet usé, quand c’est pas ce qu’on veut c’est un peu déroutant. Il faut dire aussi que mes ongles "n’accrochaient" pas spécialement puisqu’ils étaient entièrement lissés par un topcoat déjà bien sec, peut-être est-ce lui le responsable, mais peu importe, je n’ai pas gardé le stamping. Par chance, ma couche de topcoat sous le motif était suffisament épaisse pour que je puisse passer un coton et du dissolvant pour enlever le grillage sans toucher à ma base, j’ai ensuite repassé du topcoat sur le tout et hop, ni vu ni connu j’ai récupéré mon Birefringence (H) comme si il n’avait jamais été stampé !
Birefringence h Ilnp Birefringence h IlnpPour le voir bouger, même si on est loin d’y voir toutes les couleurs, voici un lien de vidéo que j’ai posté sur insta !
Voilà, vous savez maintenant ce qui était sur mes ongles hier, reste plus qu’à me décider sur ce que je vais bien pouvoir porter aujourd’hui !! Une idée?
En ce qui concerne le petit concours OPI, je l’arrête ce soir et je vais tenter de tirer la gagnante au sort demain dans la journée, je vous tiens au courant ici ;)
Bon dimanche les filles !

Retrouvez la marque de vernis à ongles ILNP sur ma boutique en ligne de vernis et accessoires de nail art en cliquant ici

Polish me silly – Meet my chromies !

Bonjour les filles ! Aujourd’hui pas de parlotte, juste un billet "pratique" qui swatch 5 des nouveaux vernis à ongles multichromes de la marque Polish me Silly (anciennement Lush Lacquer). L’un d’entre eux, Guilty Pleasure, est une nuance que nous n’avions pas encore l’habitude de voir et qui s’avère carrément jolie, surtout posée sur des tons rouges ou bordeaux. En ce qui concerne les autres, évidemment ils rappellent les regrettés 500 de la marque Ozotic, et, depuis, certains ILNP et autres Dance Legend. Ma copine Lelie vous prépare d’ailleurs un billet ultra pratique qui regroupera tout ca, avec similitude et tout le blabla, du coup dès qu’il sera publié je reviendrai ici vous poster le lien ! En attendant, place aux photos !

Polish me silly multichrome

Index – Toe-tally cosmic // Majeur – Holy Shift // Annulaire – Guily pleasure // Auriculaire – Mesmerizing // pouce (qu’on ne voit pas beaucoup désolée) – Love the hue. J’ai posé tout ça en une couche sur deux couches de Camelot de chez A England parce que c’est la façon la plus simple de montrer ce genre de vernis, mais ils peuvent aussi bien se poser soit seuls (2 à 3 couches suivant l’intensité voulue – j’ai testé, c’est nickel), soit en 1 couche sur des bases qui "leur vont bien" comme un vert sapin pour Toe-Tally ou un joli rouge bordeau pour Guilty (oui je sais je vous l’ai deja dit, mais voila, hein ^^)

Quelques images à la lumière naturelle d’abord (même si il fait tout grisou dehors):

Polish me silly multichrome
Polish me silly multichrome Polish me silly multichrome
Puis sous les spots (lumière plus jaune) puisque, à l’instar des collègues holographiques, c’est là que le "color shift" (changement de couleur version I am an american girl, you know) est à son apogée:
PMSEt voici enfin quelques photos prises sous l’eau. Certes, esthétiquement on n’est pas au top (coucou la main cadavérique et déformée, yummy!) mais ca permet de distinguer le changement de couleur sur un seul et même ongle, ce qui est bien pratique pour se faire une idée de qui ressemble à quoi !

PMS
Conclusion, en grande amoureuse de multichrome je les aime beaucoup même si j’ai deja vu ce genre de chose avant et qu’il n’y a pas de grande innovation. Le changement de couleur est réel et intense (sans doute parmi les plus forts que j’ai vu pour le moment), et le Guily Pleasure est mon chouchou (non je vous mens, en vrai mon chouchou c’est le Guilty Pleasure dans lequel on a rajouté des paillettes holos, c’est à dire le Cosmic Kisses, mais je ne l’ai pas swatché ici ^^). Je dois dire que je suis ravie que Polish me Silly s’éloigne un peu des topcoats pailletés, très jolis aussi mais parfois moins faciles à porter. Entre cette collec et celle de l’année passée, je trouve que la marque a tendance à évoluer dans le bon sens et ça me fait bien plaisir !
Voili voilou, comme promis c’était du rapide mais utile puisqu’aussi bien vous que moi, on ne sait jamais sur quel pied danser avec les vernis qui changent de couleur ! Pour finir je vous invite à jeter un oeil chez Very Emily pour des swatchs plus pros et plus complet de cette collection ici ainsi que de la collection de topcoat métallisés ici et enfin la troisième partie des nouveaux, ICI !

Bonne journée les solvants addicts !